altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 20 novembre 2017

07/01/2016  Autour de Leipzig
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Cornelius Meister, avec la participation de la violoncelliste Alisa Weilerstein à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Alors qu’il avait livré une passionnante Troisième Symphonie de Mendelssohn en 2014 avec l’Orchestre de Paris à la salle Pleyel, Cornelius Meister peine à aviver autant la même formation dans la nouvelle Philharmonie. Et si le chœur d’enfants est un allier de choix dans Mendelssohn, le violoncelle d’Alisa Weilerstein le plombe dans Schumann.


Par Vincent GUILLEMIN

   
01/01/2016  Fêtes pragoises
Reprise de Libuše de Smetana dans la mise en scène de Petr Novotný, sous la direction de Robert Jindra au Théâtre National de Prague.
Národní Divadlo, Praha

Créé le 7 juin 1881 pour l’ouverture du Théâtre National de Prague, Libuše de Smetana est repris régulièrement dans cette salle, seul endroit au monde ou presque où l’on peut entendre l’œuvre. La troupe et l’orchestre porte l’ouvrage avec brio dans la continuité des grands enregistrements connus, dans une mise en scène de vingt ans qui mériterait dépoussiérage.


Par Vincent GUILLEMIN

   
17/12/2015  Allégresse et foi
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Thomas Hengelbrock, avec la participation du Chœur de l’Orchestre de Paris et à la Philharmonie, Paris.
Philharmonie, Paris

Après le Magnificat de Bach, magnifiquement interprété par un Chœur de l’Orchestre de Paris pénétré du souffle de ce qu’il chantait, le Psaume Comme un cerf altéré et la Cantate de Noël de Mendelssohn ont témoigné de son inspiration religieuse sous la direction de Thomas Hengelbrock en parfaite osmose avec l’Orchestre de Paris.


Par Claude HELLEU

   
14/12/2015  Norma d’amore
Nouvelle production de Norma de Bellini dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig et sous la direction de Riccardo Frizza au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Coproduite avec l’Opéra de Saint-Étienne et le Staatstheater Nürnberg, la nouvelle production de Norma de Stéphane Braunschweig suffit à porter un livret soutenu avec splendeur par les deux séductrices Maria Agresta et Sonia Ganassi. Sans être irréprochable, la direction de Riccardo Frizza soutient l’action grâce à un très bon Orchestre de chambre de Paris.


Par Vincent GUILLEMIN

   
13/12/2015  Gloire à Jeanne !
Ouverture de la saison de la Scala de Milan avec Giovanna d’Arco de Verdi dans une mise en scène de Patrice Caurier & Moshe Leiser, et sous la direction de Riccardo Chailly.
Teatro alla Scala, Milano

La Scala fait l’étonnant pari d’ouvrir sa saison avec la Giovanna d’Arco de Verdi ; pari réussi grâce à une équipe musicale idéale, portée par Anna Netrebko, Francesco Meli et une fosse des grands soirs ajustée par Riccardo Chailly. Sans transcender un livret médiocre, la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser convainc en seconde partie.


Par Vincent GUILLEMIN

   
11/12/2015  La simplicité d’un maître
Zubin Mehta dirige l’Orchestre de Paris à la Philharmonie dans un programme Brahms avec le pianiste Rudolf Buchbinder en soliste.
Philharmonie, Paris

L’une des plus grandes figures de la direction d’orchestre, Zubin Metha, est venue célébrer Brahms à la tête d’un Orchestre de Paris très brillant. Une leçon de direction équilibrée, d’une fascinante exactitude stylistique. L’excellent Rudolf Buchbinder remplaçait Daniel Barenboïm souffrant pour le Premier Concerto pour piano.


Par Gérard MANNONI

   
11/12/2015  La Traviata au miroir
Nouvelle production de la Traviata de Verdi dans une mise en scène de Vincent Boussard et sous la direction de Pier Giorgio Morandi à l’Opéra national du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg

L'Opéra du Rhin met les petits plats dans les grands et offre à Patrizia Ciofi une Traviata sur mesure, avec une mise en scène jouant la carte des reflets et des réminiscences, sans pour autant bousculer les codes. Une fosse et un plateau de bonne tenue complètent une soirée à la gloire de la soprano italienne dans son rôle emblématique.


Par David VERDIER

   
10/12/2015  Complicités au sommet
Concert du Deutsche Kammerphilharmonie Bremen sous la direction de Paavo Järvi avec la participation de la violoniste Janine Jansen, Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Paavo Järvi, la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen et Janine Jansen, ou l’élite d’un monde musical dont l’exigence se fond à la perfection atteinte, ressuscitent un Concerto pour violon de Beethoven d’un rare humanisme. La Première Symphonie de Brahms s’avère ensuite aussi fascinante, la personnalité de son discours musical révélant autant d’acuité que de profondeur.


Par Claude HELLEU

   
08/12/2015  Enfer et damnation
Nouvelle production de la Damnation de Faust de Berlioz dans une mise en scène d’Alvis Hermanis et sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Triomphe absolu pour la musique, bronca historique pour l’équipe de production : l’Opéra de Paris a renoué avec ses grands soirs de controverse. Très attendue mais déjà critiquée avant même d’exister, cette production de la Damnation de Faust, l’une des plus importantes et sans doute coûteuses de la première saison Lissner, n’a pas fini de faire parler d’elle.


Par Gérard MANNONI

   
08/12/2015  Reine pour toujours
Concert de l’Orchestre du Conservatoire de Paris sous la direction de Jonathan Darlington, avec la participation de la soprano Waltraud Meier à la Philharmonie 2, Paris.
Philharmonie 2, Paris

Dans une Philharmonie 2 au grand complet pour accueillir Waltraud Meier dans de royaux Wesendonck Lieder, l’Orchestre du Conservatoire de Paris joue trois œuvres romantiques célèbres, dont le difficile Pelléas et Mélisande d’Arnold Schoenberg. Jonathan Darlington organise le tout d’une main élégante, plus intéressante dans la délicatesse que dans la force.


Par Vincent GUILLEMIN

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 43 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com