altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 30 octobre 2020

12/11/2019  Guère Ă  l’affĂ»t
Concert Berio par l’Ensemble Intercontemporain et l’Orchestre du Conservatoire de Paris sous la direction de Matthias Pintscher à la Cité de la Musique, Paris.
Cité de la Musique, Paris

Entièrement consacré à Luciano Berio, ce concert de début novembre de l’Ensemble Intercontemporain résonne plus par la qualité des solistes, tant pour deux Sequenzas que par les Synergy Vocals de la Sinfonia et les pianistes du Concerto pour deux pianos, que par la direction trop peu affûtée de Matthias Pintscher.


Par Vincent GUILLEMIN

   
10/11/2019  MĂ©lancolie d’estampes
Première à l’Opéra de Dijon de Pelléas et Mélisande de Debussy dans la mise en scène d’Éric Ruf, sous la direction de Nicolas Krüger.
Auditorium, Dijon

Étrennée au Théâtre des Champs-Élysées, la mise en scène de Pelléas et Mélisande par Éric Ruf s’offre un détour à l’Opéra de Dijon en conservant intact le pouvoir évocateur de ses images et de sa pénombre, parfaitement relayées par la galerie d’estampes de la direction infiniment mélancolique de Nicolas Krüger, à la tête d’une distribution renouvelée.


Par Yannick MILLON

   
05/11/2019  Lustre de Pennsylvanie
Concert du Pittsburgh Symphony Orchestra sous la direction de Manfred Honeck, avec la participation du baryton Matthias Goerne Ă  la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

En tournée européenne avec le Pittsburgh Symphony Orchestra, Manfred Honeck ouvre le concert parisien par une pièce de Bates écrite pour son soixantième anniversaire, suivie de lieder de Schubert et Strauss traités par le maître de chant Matthias Goerne, avant une Symphonie n° 5 de Chostakovitch surtout apte à mettre en valeur le lustre des musiciens.


Par Vincent GUILLEMIN

   
04/11/2019  Comic strip
Nouvelle production d’Ercole amante de Cavalli dans une mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq et sous la direction de Raphaël Pichon à l’Opéra Comique, Paris.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Vous avez aimé le Domino Noir d’Auber ? Vous adorerez cet Ercole amante de Cavalli, mis en scène par Valérie Lesort et Christian Hecq à la salle Favart. L’interprétation de Raphaël Pichon et d’une équipe de solistes dont le rôle-titre de Nahuel di Pierro sauve la soirée d’un comique de répétition qui manque de la faire sombrer face aux longueurs généreuses de l’ouvrage.


Par David VERDIER

   
04/11/2019  La fougue intacte de Martha
Concert de l’Orchestre de l’Académie nationale Sainte Cécile de Rome sous la direction d’Antonio Pappano, avec la participation de Martha Argerich à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Quelques jours après Trifonov et Barenboïm à la Philharmonie, Martha Argerich affiche avec le Premier Concerto de Liszt sa supériorité par un discours nettement plus affirmé que le premier, et une dextérité maintenant très supérieure au second. Antonio Pappano l’accompagne par une fougue toute latine, retrouvée autour pour Weber et Schumann.


Par Vincent GUILLEMIN

   
31/10/2019  Une maĂ®trise de Meister
Concert de l’Orchestre national de France sous la direction de Cornelius Meister à l’Auditorium de la Maison de la Radio, Paris.
Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

Pour son premier concert avec l’Orchestre national de France, Cornelius Meister démontre toute sa maîtrise en parvenant à concentrer l’ensemble français dès l’ouverture des Joyeuses Commères de Nicolaï, avant d’exposer son geste majestueux dans la Symphonie n° 3 de Bruckner. Entre les deux, Denis Kozhukhin dynamise le Premier Concerto de Mendelssohn.


Par Vincent GUILLEMIN

   
30/10/2019  Beethoven sans magie
Cinquième concert de l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven par Daniel Barenboïm à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Pour le cinquième des huit concerts de l’intégrale des Sonates pour piano de Beethoven, Daniel Barenboïm montre un jeu contraint par un doigté limité en même temps que l’interprétation, toujours connue chez lui quelque peu distante, ne fait plus planer d’instants de magie, même lors de la Sonate n° 26 dite « Les Adieux ».


Par Vincent GUILLEMIN

   
29/10/2019  DĂ©concertante facilitĂ©
RĂ©cital du pianiste Daniil Trifonov Ă  la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Avec l’échange de pièces de Schumann par d’autres de Scriabine en plus de l’ajout d’extraits de Borodine, Daniil Trifonov présente un programme presque exclusivement russe pour son récital annuel à la Philharmonie de Paris, à l’exception de l’avant-dernière sonate de Beethoven. Et si la dextérité impressionne, le discours perturbe.


Par Vincent GUILLEMIN

   
28/10/2019  Le retour de l’Infant
Reprise de Don Carlo de Verdi dans la mise en scène de Krzysztof Warlikowski, sous la direction de Fabio Luisi à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Pour la reprise dans la version italienne de la production de Krzysztof Warlikowski du Don Carlos créée à l’Opéra Bastille en 2017, le bénéfice de la direction impliquée de Fabio Luisi s’accorde à une distribution des grands rôles intégralement renouvelée, aujourd’hui marquée par Roberto Alagna, Aleksandra Kurzak et Anita Rachvelishvili.


Par Vincent GUILLEMIN

   
18/10/2019  Grandes orgues
Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung à la Maison de la Radio, Paris.
Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

De retour devant l’Orchestre philharmonique de Radio France à la Maison de la Radio, Myung-Whun Chung accompagne d’abord Nelson Goerner par la dynamique dans le concerto l’Empereur de Beethoven, puis revient à une symphonie dont il a laissé l’un des meilleurs enregistrements, la Troisième, avec orgue, de Saint-Saëns.


Par Vincent GUILLEMIN

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388  389  390  391  392  393  394  395  396  397 
[   page sur 397  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Saint François SDF

  • Chamboule-tout

  • En attendant Görge…

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com