altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 19 novembre 2017

04/06/2015  Saint-Denis 2015 (1) : Pas tout à fait le Paradis
Ouverture du festival de Saint-Denis 2015 avec le Paradis et la Péri de Schumann par l’Orchestre national de France sous la direction de Jérémie Rhorer.
Basilique, Saint-Denis

Encore en proie à de vives critiques sur son existence, l’Orchestre national de France a prouvé une fois de plus en ouverture du Festival de Saint-Denis 2015 sa qualité et sa légitimité, tandis que la direction appliquée de Jérémie Rhorer et une distribution solide contribuaient à porter le premier oratorio de Robert Schumann.


Par Vincent GUILLEMIN

   
02/06/2015  Hélène au goût du jour
Nouvelle production de la Belle Hélène d’Offenbach dans une mise en scène de Giogio Barberio Corsetti et Pierrick Sorrin, sous la direction de Lorenzo Viotti au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Antiquité et modernité cohabitent sur la scène du Châtelet. Décors et interprètes se dédoublent et se retrouvent sur le plateau et sur les gigantesques écrans qui le supplantent souvent. Le pari technique, réussi, souligne plus ou moins heureusement les facéties de ce grand classique de la parodie qu’est la Belle Hélène d’Offenbach.


Par Claude HELLEU

   
02/06/2015  De bruit et de fureur
Requiem pour un jeune poète de Zimmermann sous la direction de Michel Tabachnik à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Le Festival Manifeste-IRCAM ouvre ses portes avec le Requiem pour un jeune poète de Bernd Alois Zimmermann. Œuvre emblématique autant que rare, cette partition testamentaire résonne avec rage et puissance pour la première fois dans l'acoustique généreuse de la Philharmonie de Paris, sous la direction d’un Michel Tabachnik contraint à jouer les sémaphores.


Par David VERDIER

   
01/06/2015  Cent pour cent germanique
Concert du City of Birmingham Symphony Orchestra sous la direction d’Andris Nelsons, avec la participation du ténor Klaus Florian Vogt au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Comme pour Anna Netrebko dans le même Théâtre des Champs-Élysées le mois dernier, le public de ce soir était plus présent pour entendre Klaus Florian Vogt dans Wagner que pour la pièce symphonique de la seconde partie, malgré l’intérêt d’écouter Dvořák sous la direction d’un chef parmi les favoris pour devenir directeur musical des Berliner Philharmoniker.


Par Vincent GUILLEMIN

   
30/05/2015  Une baguette impérative
Concert du Philadelphia Orchestra sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, avec la participation du pianiste Emmanuel Ax au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Les trois Viennois choisis par le jeune et brillant chef d’orchestre canadien pour sa tournée avec le Philadelphia Orchestra offraient un programme sûr. La précision et la détermination de son interprétation en ont caractérisé l’engagement, par moments quelque peu lapidaire. Sauf avec la présence lumineuse d’Emmanuel Ax.


Par Claude HELLEU

   
28/05/2015  Mahler à la schlague
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi, avec la participation du violoniste Renaud Capuçon à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Après un concerto de Bruch sous l’archet caressant de Renaud Capuçon, plus rayonnant dans le cantabile que dans la fougue rythmique, l’Orchestre de Paris et Paavo Järvi livrent une Cinquième Symphonie de Mahler supersonique, avançant à coups de cravache et d’accelerandi furieux, au détriment de la structure de l’œuvre et de sa respiration.


Par Yannick MILLON

   
28/05/2015  Butterfly au théâtre
Reprise de Madame Butterfly de Puccini dans la mise en scène de Jean-François Sivadier et sous la direction d’Antonino Fogliani à l’Opéra de Lille.
Opéra, Lille

Dix ans après sa création sur la scène de l’Opéra de Lille, la production de Madame Butterfly par Jean-François Sivadier garde charme et efficacité, notamment grâce à des choix esthétiques dont la simplicité n’a d’égal que la justesse théâtrale. Le plateau vocal dominé par les seconds rôles profite d’une direction tout terrain d’Antonino Fogliani.


Par David VERDIER

   
27/05/2015  Un Messiaen assommant
Turangalîla-Symphonie de Messiaen par l’Orchestre Philharmonia sous la direction d’Esa-Pekka Salonen au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Curieux sentiment d’insatisfaction et migraine assurée à l’issue de cette Turangalîla haute en décibels et en effets monoblocs, où la baguette de Salonen ne semble insuffler que fureur, bestialité et primitivisme à une partition qui demande aussi tendresse, contemplation et joie, à la tête d’un Philharmonia monochrome et tout en puissance.


Par Yannick MILLON

   
26/05/2015  Brahms tout simplement
Concert Brahms de l’Orchestre du festival de Budapest sous la direction d’Iván Fischer à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Soirée brahmsienne rêvée aux côtés des musiciens hongrois du Budapest Festival Orchestra, que le travail d’Iván Fischer a métamorphosé au fil des ans. Pour preuve, une exécution d’une parfaite évidence des deux dernières symphonies du maître de Hambourg à la Philharmonie de Paris. Avec une surprise de taille en guise de bis.


Par Yannick MILLON

   
24/05/2015  Schubert par intermittence
Cycle Schubert du pianiste Daniel Barenboïm à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Parallèlement à la sortie, chez Deutsche Grammophon, d’un coffret de cinq CD consacré aux sonates de Schubert, Daniel Barenboïm proposait les œuvres en quatre récitals à la Philharmonie de Paris, un tour de force ne dissimulant pas quelques tunnels ici ou là, y compris dans les meilleures interprétations, celles des trois dernières sonates.


Par Vincent GUILLEMIN

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 53 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

  • À l’épreuve du feu

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com