altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 22 novembre 2017

11/03/2015  Un héraut brucknérien
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction d’Herbert Blomstedt, avec la participation de la violoniste Isabelle Faust, du violoncelliste Jean-Guihen Queyras et du pianiste Martin Helmchen à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Quinze jours à peine après la Neuvième de Bruckner donnée par Bernard Haitink et l’Orchestre national, c’est au tour de l’Orchestre de Paris de placer l’œuvre au programme d’un concert à la Philharmonie, dirigé par Herbert Blomstedt, brucknérien tout aussi émérite. En première partie, un Triple Concerto de Beethoven sans vaillance et aux solistes guère en phase.


Par Vincent GUILLEMIN

   
10/03/2015  Une leçon d’orchestre
Concert de l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam sous la direction d’Andris Nelsons, avec la participation de la violoniste Anne-Sophie Mutter à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Pour sa deuxième apparition à la Philharmonie en l’espace de trois semaines, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam donne à nouveau une leçon dans un programme mené de main de maître par Andris Nelsons. Seul l’archet hautement contestable d’Anne-Sophie Mutter aurait de quoi brouiller une soirée d’orchestre sur les sommets.


Par Yannick MILLON

   
08/03/2015  Les hommes préfèrent les blondes
Nouvelle production de la Ville morte de Korngold dans une mise en scène de Philip Himmelmann et sous la direction de Thomas Rösner à Angers Nantes Opéra.
Théâtre Graslin, Nantes

La trop rare Ville morte de Korngold revient au Théâtre Graslin dans une production à l'imaginaire fantasmagorique assez sage. Un plateau de premier ordre et un chef investi font tout l'intérêt d'un chef-d'œuvre injustement absent des scènes françaises. La prochaine escale est prévue à Nancy en avril : à ne manquer sous aucun prétexte.


Par David VERDIER

   
05/03/2015  Promenade de santé
Création mondiale de Solaris de Dai Fujikura et Saburo Teshigawara au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Très attendue, cette création de Solaris, d’après le roman éponyme de Stanislas Lem, déçoit. Malgré une superbe partition orchestrale, de bons chanteurs, de très bons danseurs, l’osmose ne se fait guère, au Théâtre des Champs-Élysées, entre tous les éléments requis, dont un texte indigent et une scénographie finalement assez plate.


Par Gérard MANNONI

   
04/03/2015  Romantisme noir
Nouvelle production de Jacob Lenz de Rihm dans une mise en scène d’Andrea Breth et sous la direction de Franck Ollu au Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles.
Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles

Pourquoi le Théâtre de la Monnaie réussit-il à imposer avec succès le Jakob Lenz de Wolfgang Rihm au moment où d'autres institutions prennent des précautions infinies à programmer des ouvrages contemporains ? Une partie de la réponse se trouve dans l'excellence du plateau et une scénographie au cordeau signée Andrea Breth.


Par David VERDIER

   
02/03/2015  Faust victime du ni-ni
Nouvelle production de Faust de Gounod dans une mise en scène de Jean-Romain Vesperini et sous la direction de Michel Plasson à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Fallait-il se lancer dans un Faust ni vraiment nouveau ni vraiment ancien ? Bâti sur les vestiges de la production Martinoty de 2011, baptisé tantôt nouvelle version tantôt nouvelle mise en scène, ce spectacle n’est ni totalement inutile car la musique est très bien servie, ni vraiment utile car la mise en scène est d’une indigence absolue. De quoi faire débat !


Par Gérard MANNONI

   
25/02/2015  Temirkanov en demi-teinte
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Yuri Temirkanov, avec la participation du violoniste Leonidas Kavakos à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Agréable moment à l’écoute d’œuvres célèbres du répertoire russe, permettant pour la deuxième année consécutive d’entendre Yuri Temirkanov diriger l’Orchestre de Paris, dirigé à la manière slave sans baguette mais une attention toute particulière portée sur chaque pupitre. Un concert à la Philharmonie de belle facture mais sans véritable éclat.


Par Vincent GUILLEMIN

   
23/02/2015  Solennité de toute beauté
Concert de l’Orchestre national de France sous la direction de Bernard Haitink, avec la participation du clarinettiste Patrick Messina à l’Auditorium de Radio France, Paris.
Auditorium de la Maison de la Radio, Paris

Après l’enchantement parfois douloureux du dernier concerto de Mozart, celui qu’il écrivit pour clarinette peu avant sa mort, Bernard Haitink, à la tête de l’Orchestre national de France, fascine public et musiciens dans l’ultime symphonie de Bruckner, la Neuvième en ré mineur, pénétrant sa beauté d’une grandeur visionnaire.


Par Claude HELLEU

   
22/02/2015  Création au sommet
Création française de Au Monde de Philippe Boesmans dans une mise en scène de Joël Pommerat et sous la direction de Patrick Davin à l’Opéra Comique, Paris.
Opéra Comique - Salle Favart, Paris

Sous la direction de Patrick Davin, qui possède la partition de Au Monde dans ses moindres détails, le Philharmonique de Radio France, les sept chanteurs dont Yann Beuron et Patricia Petibon, investis dans l’œuvre lyrique de Philippe Boesmans et de Joël Pommerat, gardent notre écoute captive tout le temps de sa représentation.


Par Claude HELLEU

   
21/02/2015  Le triomphe d’Akhnaten
Nouvelle production d’Akhnaten de Phil Glass dans une mise en scène de Nigel Lowery et sous la direction de Titus Engel à l’Opéra des Flandres.
Opéra des Flandres, Anvers

Énorme succès pour cette nouvelle production du chef-d’œuvre de Phil Glass portée par une équipe proche de la perfection (avec un Tim Mead prodigieux dans le rôle-titre et un Titus Engel impeccable à la baguette) offrant une représentation musicalement exceptionnelle mais hélas plombée par une scénographie envahissante et absconse.


Par Pierre-Emmanuel LEPHAY

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 59 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com