altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 22 septembre 2021

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Thomas DESCHAMPS
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Thomas COUBRONNE

      Salzbourg 2013 (8) : Le Pierrot meunière
    La Belle Meunière de Schubert par Michael Schade accompagné au piano par Rudolf Buchbinder au festival de Salzbourg 2013.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Proposition extrême de Michael Schade et Rudolf Buchbinder que cette Belle Meunière expressionniste où l’on se demande à quel moment le Meunier va éventrer la belle sur laquelle il a jeté son dévolu. Une conclusion décomplexée fait planer le doute : cette approche brutale mais passionnante était-elle délibérée ou due à une pleine voix devenue ingrate ?
    Le 24/08/2013


      Salzbourg 2013 (9) : La modernitĂ© de Norma
    Première au festival d’été de Salzbourg de Norma de Bellini dans la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser et sous la direction de Giovanni Antonini, en coproduction avec le festival de Pentecôte.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Très attendue, Cecilia Bartoli fait taire tant les détracteurs de son tempérament agité que les réserves sur ses limites baroques. Une Norma aussi moderne, aussi dramatique, aussi rigoureuse, on n’avait jamais vu ni entendu cela. Un spectacle servi par deux comprimari de grande classe, un orchestre théâtral et une mise en scène profondément humaine.
    Le 24/08/2013


      Bayreuth 2013 (5) : La rĂ©demption sans l’amour
    Reprise du Vaisseau fantôme de Wagner dans la mise en scène de Jan Philipp Gloger et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2013.
    Festspielhaus, Bayreuth

    Si Wagner est le père de l’opéra moderne, l’équilibre demeure délicat pour ne pas perdre de vue la composante romantique de son œuvre. Particulièrement dans le Vaisseau, où la construction philosophique de la maturité ne fait que poindre. Un écueil qui limite le succès de l’approche intéressante de Jan Philipp Gloger à Bayreuth.
    Le 20/08/2013


      Salzbourg 2013 (4) : Gerhaher n'est pas drĂ´le
    Liederabend Schumann de Christian Gerhaher accompagné au piano par Gerold Huber au festival de Salzbourg 2013.
    Mozarteum, Salzburg

    Programme magistral et interprétation souveraine pour un récital Schumann du tandem Christian Gerhaher et Gerold Huber. De vrais choix interprétatifs emportent une adhésion sans réserve et enlèvent toute envie de se poser des questions sur autre chose que le contenu de cette musique. Un luxe pour le critique d’aujourd’hui auquel nous nous adonnons le cœur léger.
    Le 08/08/2013


      Salzbourg 2013 (1) : Sur les traces de Karajan
    Reprise au festival de Salzbourg 2013 de Lucio Silla de Mozart dans la mise en scène de Marshall Pynkoski et sous la direction de Marc Minkowski, en coproduction avec la Mozart Woche.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Spectacle sagement abouti que ce Lucio Silla qui marquait en janvier l’intronisation de Marc Minkowski à la tête de la Semaine Mozart de Salzbourg. D’une maîtrise théâtrale et musicale incontestable, le spectacle semble avoir fait son choix entre la vogue expérimentale de l’ère Mortier et l’élaboration formelle sans questions de l’ère Karajan.
    Le 04/08/2013


      Une pĂŞche sans miracle
    Nouvelle production des Pêcheurs de perles dans une mise en scène de Vincent Boussard et sous la direction de Patrick Davin à l’Opéra du Rhin.
    Opéra du Rhin, Strasbourg

    Un Zurga devenu Bizet, un orientalisme concentré sur ce qu’il permet de dire de notre société, un plateau inégal mais engagé : projet stimulant que ces Pêcheurs de Perles de l’Opéra du Rhin, qui ne parviennent pas vraiment à émerveiller par une réalisation au fond pas très aboutie et un plateau au final guère inoubliable.
    Le 28/05/2013


      Salzbourg 2012 (11) : Jules CĂ©sar chez ClĂ©opâtre
    Première au festival de Salzbourg 2012 de Giulio Cesare de Haendel dans la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser et sous la direction de Giovanni Antonini.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Feu d’artifice que ce Jules César à Salzbourg, fraîchement accueilli lors du festival de Pentecôte. Plateau éblouissant, orchestre théâtral, galerie de personnages hauts en couleur et mise en scène ébouriffante, tout est pourtant réuni pour un spectacle diablement réussi, à mettre entre toutes les mains – y compris celles des allergiques à l’opera seria.
    Le 25/08/2012


      Salzbourg 2012 (7) : Rhapsodie espagnole
    Première au festival de Salzbourg 2012 de Carmen de Bizet dans la mise en scène d’Aletta Collins et sous la direction de Sir Simon Rattle.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Entre la Bohème avec Netrebko et Carmen avec Kaufmann, difficile de savoir quel est le plus gros coup médiatique. Mais cette dernière production semble l’emporter en qualité malgré un rôle-titre bien discutable et un français assez épouvantable, tant par une mise en scène pas révolutionnaire mais maîtrisée que par des Wiener Philharmoniker envoûtants.
    Le 19/08/2012


      Salzbourg 2012 (6) : Dialogue de l’ombre double
    La Belle Maguelone de Brahms par Michael Volle, Thomas Quasthoff et Helmut Deutsch au festival de Salzbourg 2012.
    Haus fĂĽr Mozart, Salzburg

    Contraint à mettre un terme à sa carrière de chanteur, Thomas Quasthoff montre en récitant dans cette Belle Maguelone les mêmes qualités qu’on lui connaît par ailleurs, tandis que Michael Volle, venu au secours du concert, s’expose à une comparaison risquée, sous les doigts veloutés d’Helmut Deutsch. Au final, c’est sans doute l’œuvre qui y gagne le plus.
    Le 18/08/2012


      Bayreuth 2012 (4) : Un fourre-tout repoussant
    Reprise de Tannhäuser dans la mise en scène de Sebastian Baumgarten, sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2012.
    Festspielhaus, Bayreuth

    L’humilité est une vertu rare. Pour preuve, le Tannhäuser de Sebastian Baumgarten porté pour la deuxième année sur les planches de Bayreuth avec un intellectualisme dictatorial totalement inefficace, auquel une distribution tout sauf inoubliable ne redonne guère de couleurs. Même Christian Thielemann y commet quelques lourdeurs prussiennes.
    Le 15/08/2012


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11 
    [   page sur 11  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Force et destinĂ©e

  • Lac dĂ©sargentĂ©

  • Coup de vieux

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com