altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 23 octobre 2018

02/11/2015  Effet garanti
Reprise de l’Élixir d’amour de Donizetti dans la mise en scène de Laurent Pelly, sous la direction de Donato Renzetti à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Ils s’aiment sur la scène de la Bastille, ils s’aiment dans la vie, Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak incarnent Nemorino et Adina dans un échange irrésistible de vérité, de jeunesse et de plaisir. Autour d’eux, comparses, chœurs et Orchestre de l’Opéra de Paris rivalisent de verve. Tous participent de cette fête vocale et offrent un Élixir d’amour enchanteur.


Par Claude HELLEU

   
31/10/2015  Halloween-la-morte
Reprise de la Ville morte de Korngold dans la mise en scène d’Anselm Weber et sous la direction de Björn Huestege à l’Opéra de Francfort.
Oper, Frankfurt

L’opéra le plus célèbre de Korngold, d’après Bruges-la-Morte de Rodenbach, profite d’une reprise à Francfort avec un cast totalement différent de celui de 2009, d’où ressortent la Marietta de Sara Jakubiak et le Frank de Björn Bürger. La mise en scène traite Die tote Stadt comme une danse macabre, tandis que le chef privilégie les accents hollywoodiens.


Par Vincent GUILLEMIN

   
30/10/2015  Mourir pour une cause
Nouvelle production d’Ivan Soussanine de Glinka dans une mise en scène d’Harry Kupfer et sous la direction de Sebastian Weigle à l’Opéra de Francfort.
Oper, Frankfurt

Premier opéra russe d’importance, Ivan Soussanine est l’occasion pour Harry Kupfer de donner sa propre interprétation de l’idée de mourir pour une cause. Pour sa nouvelle mise en scène à l’Oper Frankfurt, il transpose l’histoire en pleine Seconde Guerre mondiale, portée par un cast de bon niveau et un orchestre maison conduit par son directeur Sebastian Weigle.


Par Vincent GUILLEMIN

   
28/10/2015  Un panel de créativités
Inauguration de l’orgue de la Philharmonie de Paris par Thierry Escaich et concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi, avec la participation de l’altiste Antoine Tamestit.
Philharmonie, Paris

Parcours créatif du XIXe siècle au XXIe pour l’inauguration de l’orgue de la Philharmonie de Paris par Thierry Escaich, grand maître ès improvisations, suivie de la création du Concerto pour alto de Jörg Widman avec Antoine Tamestit, puis d’une Troisième Symphonie de Saint-Saëns enthousiasmante sous la direction de Paavo Järvi.


Par Claude HELLEU

   
28/10/2015  Confrontations alpestres
Concerts autour de la Symphonie alpestre de Richard Strauss par la Staatskapelle Berlin sous la direction de Gustavo Dudamel, la Staatskapelle Dresden sous la direction de Christian Thielemann et les Berliner Philharmoniker sous la direction d’Andris Nelsons à la Philharmonie de Berlin.
Philharmonie, Berlin

Situation unique : à l’occasion du centenaire de la Symphonie alpestre de Richard Strauss, trois orchestres allemands et trois chefs différents offrent leur interprétation de ce gigantesque poème symphonique trois soirs de suite, dans l’Olympe de la haute culture allemande, la Philharmonie de Berlin. Une confrontation dont sort vainqueur Christian Thielemann.


Par Hermann GRAMPP

   
23/10/2015  Un Mahler de légende
Concert de l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg sous la direction de Yuri Temirkanov, avec la participation du baryton Mathias Goerne au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Yuri Temirkanov, du haut de ses 77 ans et de sa fusion avec l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, qu’il dirige depuis 1988, a mis son génie dans celui de Gustav Mahler pour une interprétation rarissime de la Symphonie n° 1, après avoir partagé avec Matthias Goerne la résurrection bouleversante des Kindertotenlieder.


Par Claude HELLEU

   
23/10/2015  Une si longue attente
Nouvelle production de Pénélope de Fauré dans une mise en scène d’Olivier Py et sous la direction de Patrick Davin à l’Opéra national du Rhin, Strasbourg.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Après une récente et unique apparition en version concert sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, c'est au tour de l'Opéra national du Rhin de proposer la rare Pénélope de Gabriel Fauré, dans la mise en scène d'Olivier Py. On retrouve sans surprise les éléments de son univers théâtral au service d'une œuvre qu'il peine néanmoins à tirer de son anonymat.


Par David VERDIER

   
22/10/2015  Moussorgski sans mystère
Nouvelle production de La Khovantchina de Moussorgsky dans une mise en scène de Vasily Barkhatov et sous la direction de Kirill Karabits au Theater de Bâle.
Theater, Basel

Déception pour cette nouvelle production de la Khovantchina à Bâle. Vasily Barkhatov esquive les thèmes de l’ouvrage et raconte confusément une autre histoire tandis que Kirill Karabits dirige sans finesse ni mystère. L’absence d’émotion qui en résulte est un comble. Quelques chanteurs arrivent à tirer leur épingle du jeu tout comme de très bons chœurs et orchestre maison.


Par Pierre-Emmanuel LEPHAY

   
22/10/2015  Bartók sur les cimes
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction d’Esa-Pekka Salonen, avec la participation des pianistes Katia et Marielle Labèque et des percussionnistes Camille Baslé et Eric Sammut à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Sous la direction d’Esa-Pekka Salonen, un programme tout Bartók. L’Orchestre de Paris s’y révèle au sommet de son art dans un Concerto pour orchestre aux couleurs éclatantes après que Katia et Marielle Labèque, toujours aussi populaires, avaient participé au Concerto pour deux pianos, percussion et orchestre, moins souvent proposé que la sonate originelle.


Par Claude HELLEU

   
20/10/2015  Le Veau d’or est toujours debout
Nouvelle production de Moïse et Aaron de Schoenberg dans une mise en scène de Romeo Castellucci et sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Véritable manifeste quant au retour du théâtre à l’Opéra de Paris, bien chiche en la matière depuis six ans, le spectacle inaugural de Stéphane Lissner expose le rare Moïse et Aaron de Schoenberg dans une mise en scène aux magnifiques images mais au propos réfrigérant de Romeo Castellucci, tandis que la musique triomphe de bout en bout.


Par Yannick MILLON

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381 
[   < prec.   |    page 60 sur 381  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Le psychopathe triste

  • Tressage d’Apocalypse

  • Brahms transcendé

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com