altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 23 mai 2018

08/02/2015  Tout est pardonné ?
Nouvelle production de la Clémence de Titus dans une mise en scène de Katharina Thoma et sous la direction d’Andreas Spering à l’Opéra national du Rhin, Strasbourg.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Cette Clémence de Titus strasbourgeoise expose avec brio la palette sémantique qui relie chez Mozart, le pouvoir tyrannique à la démocratie. La raison d'Etat triomphe difficilement des aspirations du peuple à vouloir se venger des criminels. Un opera seria de la politique, une injonction à la tolérance et au respect signée Katharina Thoma.


Par David VERDIER

   
06/02/2015  Images du romantisme
Récital de Nikolaï Lugansky dans le cadre de Piano aux Champs-Élysées au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Dans ce programme parisien, Nikolaï Lugansky avait rassemblé trois aspects du piano romantique. Schubert incarnait l’Allemagne, Franck la musique française et Tchaïkovski la Russie. Le grand pianiste russe s’est montré au meilleur de lui-même surtout avec les deux derniers et avec un étonnant bis de Liszt. Mais l’âme de Schubert sembla lui échapper quelque peu.


Par Gérard MANNONI

   
03/02/2015  Grâce à Boulez
Concert de l’Ensemble InterContemporain et de l’Orchestre du Conservatoire de Paris sous la direction de Matthias Pintscher, avec la participation de la soprano Marisol Montalvo à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Porté par des interprètes remarquables, dont une Marisol Montalvo bouleversante, Pli selon pli, ce portrait de Mallarmé inspiré à Boulez par son intuition toujours plus profonde du poète, s’est magnifiquement épanoui dans l’acoustique de la Philharmonie de Paris avant les emportements jubilatoires des Amériques de Varèse.


Par Claude HELLEU

   
02/02/2015  Le talent quoi qu’il en dise
Récital du pianiste Benjamin Grosvenor dans la série les Grands Solistes à la salle Gaveau, Paris.
Salle Gaveau, Paris

Au moment ou disparaît un très grand pianiste, il est réconfortant d’entendre un représentant aussi convaincant de la nouvelle génération. Le Britannique Benjamin Grosvenor, vingt-deux ans, déjà installé au catalogue Decca et la musique dans les doigts, a dédié son remarquable récital salle Gaveau à la mémoire d’Aldo Ciccolini.


Par Gérard MANNONI

   
31/01/2015  Romantisme populaire
Version de concert de Guillaume Tell de Rossini sous la direction de Gianluigi Gelmetti dans la série des Grandes Voix au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Salle archi comble au Théâtre des Champs-Élysées pour écouter en version de concert Guillaume Tell, l’ultime et long opéra de Rossini en concert dans la distribution de l’Opéra de Monte-Carlo. Énorme succès qui prouve le goût du public actuel pour le romantisme, ses grands sentiments et ses intrigues superposées.


Par Gérard MANNONI

   
29/01/2015  Renversant sinon historique
Reprise de Tristan et Isolde de Wagner dans la mise en scène de Claus Guth, sous la direction de John Fiore à l’Opéra de Zurich.
Opernhaus, Zürich

Nous n’avons pas été loin d’une soirée historique pour cette reprise du Tristan et Isolde de Claus Guth rassemblant une superbe distribution qui atteint la perfection absolue avec Nina Stemme et Matti Salminen, et ce dans une mise en scène de aussi stimulante intellectuellement que renversante. Un Tristan dont on ne sort pas indemne.


Par Pierre-Emmanuel LEPHAY

   
25/01/2015  Entre kitsch et vertiges
Concert de l’Orchestre Simon Bolivar du Vezenuela sous la direction de Gustavo Dudamel à la Philharmonie de Paris.
Philharmonie, Paris

Tonitruant concert de Gustavo Dudamel à la tête de son Orquesta Sinfónica Simón Bolívar dans la grande salle de la Philharmonie de Paris. Un programme en forme d'antithèse de styles réunissait Julián Orbón et Gustav Mahler. Avec un résultat pour le moins mitigé, et une samba endiablée en bis après la Vienne sécessionniste de la Cinquième de Mahler.


Par David VERDIER

   
24/01/2015  Steffani ressuscité
Version de concert de Niobe de Steffani sous la direction de Paul O’Dette et Stephen Stubbs au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Avec cette production de Niobe, œuvre aux multiples facettes créée à la toute fin du XVIIe siècle, le public parisien a enfin l’occasion de découvrir un opus lyrique intégral d’Agostino Steffani. Portés à l’incandescence par les musiciens de l’orchestre du Boston Early Music Festival, les chanteurs s’en donnent à cœur joie.


Par Yves JAUNEAU

   
24/01/2015  Noir d'encre
Nouvelle production de Kátia Kabanová de Janáček dans une mise en scène de Laurent Joyeux et sous la direction de Štefan Veselka à l’Opéra de Dijon.
Auditorium, Dijon

Un drame à la noirceur acérée où plane l'absence de Dieu et le désespoir. Cette production dijonnaise de Kátia Kabanová, deuxième grand ouvrage lyrique de son auteur, magnifiée par un plateau de premier ordre et la mise en scène par Laurent Joyeux porte haut la puissance du théâtre réaliste transfiguré par la musique de Leoš Janáček.


Par David VERDIER

   
21/01/2015  N’est pas prima donna qui veut
Récital Rival queens de Vivica Genaux et Simone Kermes accompagnées par la Cappella Gabetta sous la direction d’Andrés Gabetta au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

De la rivalité entre Francesca Cuzzoni et Faustina Bordoni, Simone Kermes et Vivica Genaux ont ce soir au TCE particulièrement retenu leur art du crêpage de chignon. Malheureusement souvent au détriment de la musique, en particulier pour Simone Kermes, largement égarée, dont ni les moyens ni le style ne peuvent prétendre rendre justice aux beautés du bel canto seria.


Par Yves JAUNEAU

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375 
[   < prec.   |    page 69 sur 375  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour en vainqueur

  • Le sexe et l’argent

  • Un vrai ténor français

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com