altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 19 avril 2019

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-Béatrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-Gérard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • Eugénie Alécian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • Gérard CORNELOUP
  • Gérard HONORÉ
  • Gérard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • Séverine GARNIER
  • Stéphane HAIK
  • Stéphane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Michel PAROUTY

      Le réveil périlleux de Bérénice
    Bérénice d'Alberic Magnard à l'Opéra de Marseille.
    Opéra, Marseille
    © Christian Dresse
    C'est avec une résurrection que Jean-Louis Pujol poursuit, à l'Opéra de Marseille, une saison courageuse dont l'Orient est le thème. Après L'Atlantide d'Henri Tomasi, après Mârouf d'Henri Rabaud, voici Bérénice d'Alberic Magnard, un ouvrage qu'on n'avait guère entendu depuis sa création. Injustement.
    Le 20/02/2001


      Domingo dévoile son Graal
    Reprise de Parsifal de Richard Wagner à l'Opéra Bastille.
    Opéra Bastille, Paris
    © Eric Sebbag
    Il n'est pas rare, à l'Opéra Bastille comme ailleurs, que certaines reprises bénéficient de meilleures distributions que les premières séries. Ce fut le cas avec ce Parsifal dans la mise en scène de Graham Vick qui accueillait Placido Domingo dans le rôle-titre et Thomas Hampson dans celui d'Amfortas. Ils n'ont pas déçu leurs admirateurs.
    Le 15/02/2001


      Une débâcle au quintuple
    Cycle Rossini à L'Opéra-Comique.
    Opéra Comique - Salle Favart, Paris

    Pour ce début d'année, l'Opéra-Comique de Paris proposait une idée originale : offrir en trois soirs les cinq ouvrages en un acte que Giacchino Rossini composa tout jeune encore, entre 1810 et 1813. Et comme on annonçait une troupe jeune et dynamique, le critique toujours à l'affût espérait découvrir quelques-unes des grandes voix de demain
    Le 01/02/2001


      Le jeu des folles comparaisons
    La folle journée d'Ivan Illich à Nantes.
    La folle journée de Nantes est décidément une formule dont le succès ne se dément plus. C'est aussi un moment unique: le mélomane est débordé par l'offre musicale et il peut comparer, à quelques heures d'intervalle, des interprétations différentes d'une même oeuvre. C'est le jeu auquel s'est livré Michel Parouty.
    Le 26/01/2001


      Orfeo ed Cecilia
    Orfeo ed Euridice de Joseph Haydn par Cecilia Bartoli et Christopher Hogwood au Théâtre du Châtelet.
    Théatre du Châtelet, Paris

    Mal aimée, mal connue, la partie lyrique de l'oeuvre de Joseph Haydn commence à sortir de l'ombre. Si cet Orfeo ed Euridice - écrit pour Londres en 1791, mais créé seulement en 1951 (!) - s'est enfin imposé, c'est que Cecilia Bartoli et Christopher Hogwood l'ont âprement défendu au disque. La confrontation avec le concert ne déçoit pas.
    Le 25/01/2001


      Carré de dames pour Haendel
    Récital de Sandrine Piau au Théâtre du Palais Royal, Paris.
    Théâtre du Palais-Royal, Paris
    © Marie Noëlle Robert
    Dans le cadre ravissant du Théâtre du Palais Royal, où plane encore le souvenir de récitals glorieux, Sandrine Piau a magnifiquement relevé le défi. Surmontant une acoustique particulièrement périlleuse pour les chanteurs, la soprano française a de nouveau démontré qu'elle était une digne héritière de ses illustres aînées. Et une très grande haendelienne.
    Le 22/01/2001


      Un Procès gagné
    Création française du Procès de Gottfried von Einem à l'Opéra de Nantes.
    Opéra Graslin, Nantes
    © Vincent Jacques
    Malgré quelques belles tentatives pour la promouvoir, la musique de Gottfried von Einem reste confidentielle en France. Comme souvent par le passé, l'Opéra de Nantes a fait un pari audacieux, en assurant la création française du Procès : pari gagné grâce à un beau travail d'équipe.
    Le 19/01/2001


      Ariane en bonne compagnie
    Ariane à Naxos à l'Abbaye de Royaumont, France.
    Maison de la Culture, Amiens
    © Colette Masson / Agence Enguerand
    L'Abbaye de Royaumont poursuit avec bonheur sa politique de formation destinée à des jeunes artistes lyriques. Ariane à Naxos, dirigée par Edmond Colomer, a montré la valeur du recrutement effectué.
    Le 16/01/2001


      Un Banquet au goût aigre
    Production de l'ARCAL, Maison de la Musique, Nanterre, France.
    Maison de la Musique, Nanterre
    © Eric Sebbag
    La production de l'ARCAL annonçait un bain de jouvence à Cosi fan tutte. Si la mise en scène et une distribution constituée de jeunes talents ont en grande partie tenu leurs promesses, l'orchestre a quelque peu gâté le plaisir des mélomanes. (En photo, Salomé Haller)
    Le 15/01/2001


      Orphée un peu décousu
    Spectacle "le fil d'Orphée" à la Péniche Opéra de Paris.
    La Péniche Opéra, Paris

    Les spectacles de la Péniche Opéra ne ressemblent décidement pas aux autres. Le dernier né, "le fil d'Orphée", s'attaque au mythe éponyme à travers deux siècles et demi d'incarnations lyriques, des débuts de l'opéra en Italie aux satires et détournements modernes. Un spectacle courageux et parfois drôle sinon totalement abouti.
    Le 11/01/2001


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 
    [   < prec.   |    page 7 sur 14  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Carmen sans émoi

  • Lady Macbeth à moitié

  • La jeunesse de Manon

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com