altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 24 novembre 2017

05/02/2014  Un Boris habité
Version de concert de Boris Godounov de Moussorgski sous la direction de Tugan Sokhiev à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Ce n’est ni la facilité ni le glamour qu’avait choisi le chef ossète Tugan Sokhiev en présentant, à Toulouse puis à la salle Pleyel mercredi soir, la version la plus âpre de Boris Godounov, sans mise en scène, sans l’acte polonais, sans les rajouts décoratifs. Une splendide réussite, portée par le Boris anthologique de Ferruccio Furlanetto.


Par Nicole DUAULT

   
01/02/2014  Western aussi dans la salle
Entrée au répertoire de l’Opéra de Paris de La Fanciulla del West de Puccini dans la mise en scène de Nikolaus Lehnhoff et sous la direction de Carlo Rizzi.
Opéra Bastille, Paris

Entrée tumultueuse de La Fanciulla del West, septième opéra de Puccini, à l’Opéra de Paris. Donné au Palais Garnier en 1912 sous la baguette de Tullio Serafin par l’Opéra de Monte-Carlo en tournée, dirigé par Georges Sébastian en 1969 salle Favart, l’ouvrage fait son entrée au répertoire sous une forme très controversée.


Par Gérard MANNONI

   
30/01/2014  Les sortilèges de Christophe Rousset
Reprise d'Alcina de Haendel dans la mise en scène de Robert Carsen, sous la direction de Christophe Rousset à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Avec sa dramaturgie réductrice et son érotisme esthétisant et lisse, la mise en scène d'Alcina signée Robert Carsen ne méritait sans doute pas cette troisième reprise. À l'inverse des débuts retentissants de Christophe Rousset et de ses Talens Lyriques dans la fosse du Palais Garnier, qui en sont dès lors la raison nécessaire et suffisante.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/01/2014  La fascinante longévité d’Edita Gruberova
Récital Mozart de la soprano Edita Gruberova accompagnée par le Münchener Kammerorchester sous la direction de Douglas Boyd dans le cadre des Grandes Voix à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Posséder encore pareils moyens après plus de quarante ans de carrière et à presque soixante-dix ans, même s’il n’est galant de le préciser, cela tient du prodige. Dans un beau programme tout Mozart, Edita Gruberova a prouvé qu’une forte technique intelligemment pensée peut prolonger une carrière avec éclat, même dans un répertoire acrobatique.


Par Gérard MANNONI

   
24/01/2014  La vérité de Chopin
Concert de la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen dirigée par Trevor Pinnock avec la participation du pianiste Rafał Belchaz au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

Voyage au cœur le plus pur du romantisme avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, un orchestre allemand pas comme les autres, le chef Trevor Pinnock et un Rafał Blechaz qui surf sur les sommets de l’art pianistique et d’une authentique connaissance du vrai Chopin dans une exécution sans la moindre faille des deux concertos.


Par Gérard MANNONI

   
24/01/2014  Moravie 1904, allers-retour
Nouvelle production de Jenůfa de Janáček dans une mise en scène d’Alvis Hermanis et sous la direction de Ludovic Morlot au Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles.
Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles

Aux antipodes de la Kát'a Kabanová engluée dans l’encre noire par Andrea Breth à l’automne 2010, Alvis Hermanis partage Jenůfa entre folklore stylisé et réalisme sordide. Si elle pose des questions essentielles sur les enjeux esthétiques du théâtre lyrique contemporain, cette tentative de réinvention d’un art total finit par lasser à l’épreuve du plateau.


Par Mehdi MAHDAVI

   
23/01/2014  Vänskä ou la vibration spontanée
Concert de l’Orchestre national de Lyon sous la direction d’Osmo Vänskä, avec la participation du flûtiste Jocelyn Aubrun à l’Auditorium de Lyon.
Auditorium Maurice Ravel, Lyon

Alors que Jaraj Valcuha était prévu pour diriger l'Orchestre national de Lyon dans la mouture originale du programme, c'est finalement Osmo Vänskä qui assura le concert. L'occasion pour le public lyonnais de découvrir un chef exceptionnel qui se produit rarement en France, au gré d'un programme parfaitement maîtrisé de bout en bout.


Par Benjamin GRENARD

   
22/01/2014  Le chant français au sommet
Reprise de Werther de Massenet dans la mise en scène de Benoît Jacquot et sous la direction de Michel Plasson à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Reprendre un spectacle devenu mythique et dont un DVD garde le souvenir vivant est toujours une gageure. Le trio Koch-Kaufmann-Tézier pouvait-il être égalé ? La mise en scène n’aurait-elle pas vieilli ? Tous les doutes sont levés. Mené par Deshayes et Alagna, sous la baguette de Michel Plasson, ce Werther renoue avec un triomphe qui est aussi celui des chanteurs français.


Par Gérard MANNONI

   
21/01/2014  Onéguine à la loupe
Nouvelle production d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski dans une mise en scène de Marie-Ève Signeyrole et sous la direction d’Ari Rasilainen à l’Opéra de Montpellier.
Corum, Montpellier

En 2012, Marie-Eve Signeyrole signait avec la Petite renarde rusée de Janáček sa première mise en scène, dans le cadre d’Opéra Junior. Toujours à Montpellier, sa vision d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski scrute les personnages à travers les murs d’un appartement communautaire, révélant un regard affûté avec lequel il faudra désormais compter.


Par Mehdi MAHDAVI

   
20/01/2014  Une satire grinçante et cruelle
Première à l’Opéra de Lyon de Cœur de chien de Raskatov dans la mise en scène de Simon McBurney et sous la direction de Martyn Brabbins.
Opéra national, Lyon

Serge Dorny a été bien avisé d’accueillir à l’Opéra de Lyon Cœur de chien d’Alexander Rastakov. Adaptée en 2008 du récit de Mikhail Boulgakov, à la demande de Pierre Audi, directeur de l’Opéra d’ Amsterdam, cette œuvre est déjà passée par Milan et Londres avant de gagner New-York. Partout, c’est un triomphe public.


Par Nicole DUAULT

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366 
[   < prec.   |    page 75 sur 366  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • La dette envers le passé

  • Titus en pastel

  • Attila en voix

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com