altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 23 septembre 2019

19/08/2015  Salzbourg 2015 (2) : Le salon de l’inconscient
Nouvelle production de Fidelio de Beethoven dans une mise en scÚne de Claus Guth et sous la direction de Franz Welser-Möst au festival de Salzbourg 2015.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Absent de Salzbourg en version scĂ©nique depuis dix-sept ans, Fidelio fait son grand retour au festival d’étĂ© dans une mise en scĂšne Ă©crasante et radicale de Claus Guth plongĂ©e dans les mĂ©andres de la psychanalyse, et fait triompher une excellente Ă©quipe musicale, autour d’un Orchestre philharmonique de Vienne absolument miraculeux.


Par Yannick MILLON

   
18/08/2015  Salzbourg 2015 (1) : Les murs ont des oreilles
Nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart dans une mise en scĂšne de Sven-Eric Bechtolf et sous la direction de Dan Ettinger au festival de Salzbourg 2015.
Haus fĂŒr Mozart, Salzburg

Ultime volet de la trilogie Mozart-Da Ponte de Sven-Eric Bechtolf, ces Noces de Figaro trĂšs rĂ©ussies dans leur simplicitĂ© achĂšvent avec modestie un ensemble d’une grande qualitĂ©. Le sens de la scĂšne, la distribution solide et une direction soignĂ©e aboutissent Ă  une rĂ©fĂ©rence incontestable que les amateurs de grand frisson dramatique pourront sans doute trouver trop littĂ©rale.


Par Thomas COUBRONNE

   
13/08/2015  Bayreuth 2015 : L’amour en cage
Nouvelle production de Tristan et Isolde de Wagner dans une mise en scĂšne de Katharina Wagner et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2015.
Festspielhaus, Bayreuth

À l’heure oĂč elle s’apprĂȘte Ă  tenir seule les rĂȘnes du festival de Bayreuth, Katharina Wagner signe un Tristan aux antipodes de ses MaĂźtres Chanteurs de 2007 : sage, concentrĂ©, avec une scĂ©nographie constamment noyĂ©e dans la pĂ©nombre. Dans la fosse, Christian Thielemann porte sa conception contemplative, dĂ©mesurĂ©ment lisse, Ă  son acmĂ©.


Par Yannick MILLON

   
04/08/2015  Orange 2015 (2) : La mariĂ©e Ă©tait en noir
Nouvelle production du TrouvĂšre de Verdi dans une mise en scĂšne de Charles Roubaud et sous la direction de Bertrand de Billy aux ChorĂ©gies d’Orange 2015.
Théùtre antique, Orange

AprÚs huit ans d'absence, le TrouvÚre est de retour à Orange, dans la mise en scÚne trÚs conventionnelle de Charles Roubaud. Cette production réunit une distribution de premier plan, à commencer par le Manrico de Roberto Alagna qui fait sa derniÚre apparition au Théùtre antique. La direction en demi-teintes de Bertrand de Billy tient la bride haute à un ONF en grande forme.


Par David VERDIER

   
02/08/2015  Peralada 2015 (2) : Le vieux lion rugit encore
Nouvelle production d’Otello de Verdi dans une mise en scùne de Paso Azorín et sous la direction de Riccardo Frizza au festival de Peralada 2015.
Auditorium du ChĂąteau, Perelada

Trio d'étoiles dans le parc du Chùteau de Peralada : Le Maure de Venise vient en Catalogne écumer sa rage en la personne du vétéran Gregory Kunde, éperonné par l'excellent Iago de Carlos Álvarez et la sensualité d'Eva-Maria Westbroeck. Sous la baguette de Riccardo Frizza, l'orchestre du Liceu fait souffler le feu et la glace sur le théùtre de Shakespeare-Verdi.


Par David VERDIER

   
31/07/2015  Peralada 2015 (1) : Le voyage d'Ă©tĂ©
Récital du ténor Klaus Florian Vogt accompagné au piano par Jobst Schneiderat au festival de Peralada 2015.
Iglesia del Carmen, Castell Peralada

MĂȘlant jazz, danse, thĂ©Ăątre et opĂ©ra, le Festival du ChĂąteau de Peralada s'impose comme une destination incontournable de l'Ă©tĂ©. Le tĂ©nor Klaus Forian Vogt s'Ă©chappe de Bayreuth l'espace d'un week-end pour inaugurer la programmation classique par un trĂšs Ă©clectique rĂ©cital, de Schubert Ă  Broadway, avec un timbre lumineux comme seul guide. Embarquement immĂ©diat.


Par David VERDIER

   
14/07/2015  Aix 2015 (5) : PoupĂ©es russes
PremiĂšre au festival d’Aix-en-Provence 2015 du diptyque Iolanta-PersĂ©phone dans la mise en scĂšne de Peter Sellars et sous la direction de Teodor Currentzis.
Grand Théùtre de Provence, Aix-en-Provence

CrĂ©Ă©e il y a trois ans au Teatro Real de Madrid, cette production de Peter Sellars rĂ©unit la Iolanta de TchaĂŻkovski et la PersĂ©phone de Stravinski. Ces deux Ɠuvres Ă  la logique et Ă  l'intĂ©rĂȘt trĂšs disparates valent surtout pour la direction de Teodor Currentzis, qui parvient Ă  faire oublier des esthĂ©tiques dissonantes.


Par David VERDIER

   
12/07/2015  Baden-Baden 2015 (2) : Des Troyens opulents
Version de concert des Troyens de Berlioz sous la direction de Valery Gergiev au festival d’étĂ© de Baden-Baden 2015.
Festpielhaus, Baden-Baden

Sous la conduite d’un Gergiev exaltant la monumentalitĂ© et la thĂ©ĂątralitĂ© des Troyens, cette version concertante est un vĂ©ritable dĂ©filĂ© de voix slaves toutes plus superbes et opulentes les unes que les autres. Ce qu’on perd en intelligibilitĂ© du texte et en idiomatisme des sonoritĂ©s est compensĂ© par une splendeur Ă  toute Ă©preuve.


Par Pierre-Emmanuel LEPHAY

   
12/07/2015  Aix 2015 (4) : Confidences sur l'oreiller
Reprise du Songe d’une nuit d’étĂ© de Britten dans la mise en scĂšne de Robert Carsen, sous la direction de Kazushi Ono au festival d’Aix-en-Provence 2015.
ThĂ©Ăątre de l’ArchevĂȘchĂ©, Aix-en-Provence

Vingt-quatre ans aprĂšs, retour dans la Cour de l'ArchevĂȘchĂ© du Songe d'une nuit d'Ă©tĂ© de Britten mis en scĂšne par Robert Carsen. Valeur sĂ»re de cette Ă©dition 2015, la cĂ©lĂšbre production bĂ©nĂ©ficie d'un plateau de premier plan. La production passe encore Ă©tonnamment bien la rampe malgrĂ© une esthĂ©tique forcĂ©ment un peu fanĂ©e.


Par David VERDIER

   
11/07/2015  Aix 2015 (2) : L'enlisement au sĂ©rail
Nouvelle production de l'EnlĂšvement au sĂ©rail de Mozart dans une mise en scĂšne de Martin KuĆĄej et sous la direction de JĂ©rĂ©mie Rhorer au festival d’Aix-en-Provence 2015.
ThĂ©Ăątre de l’ArchevĂȘchĂ©, Aix-en-Provence

Vrai faux scandale annoncé, les modifications apportées à la mise en scÚne de Martin Kuƥej ne parviennent pas à sauver cet EnlÚvement au sérail de l'ennui généralisé. Victime d'un plateau inégal et d'une direction d'orchestre hors de propos, cette production peine à trouver ses marques dans le vaste désert de gestes et d'intentions.


Par David VERDIER

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382  383  384  385  386  387  388  389  390  391 
[   page sur 391  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Violetta et ses followers

  • Vieux prĂȘtre d’IsraĂ«l

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va


    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com