altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 16 novembre 2018

10/09/2014  Solide entrée en matière
Premier concert de l’intégrale des symphonies de Beethoven par l’Orchestre de l’Opéra de Paris sous la direction de Philippe Jordan au Palais Garnier, Paris.
Palais Garnier, Paris

En réunissant en un même programme la Deuxième et la Septième symphonie de Beethoven, Philippe Jordan jouait les extrêmes et mettait en valeur des qualités opposées du magnifique Orchestre de l’Opéra de Paris. Début d’une belle aventure consacrée à l’intégrale des symphonies du maître de Bonn, qui s’achèvera en juillet 2015.


Par Gérard MANNONI

   
10/09/2014  Solaires, jubilatoires, hallucinés
Concert de rentrée de l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi, avec la participation du violoniste Maxim Vengerov à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Après un Concerto pour violon de Brahms au parcours solaire sous l’archet de Maxim Vengerov, Paavo Järvi et l’Orchestre de Paris mettent la musique française à l’honneur avec la Troisième Symphonie d’Albert Roussel et La Valse de Maurice Ravel lors de leur concert de rentrée, des plus brillants, à la salle Pleyel.


Par Claude HELLEU

   
29/08/2014  Salzbourg 2014 (8) : Le triomphe de la bonté
Première au festival d’été de Salzbourg de la Cenerentola de Rossini mise en scène de Damiano Michieletto, sous la direction de Christophe Spinosi.
Haus für Mozart, Salzburg

Loin du décevant jeunisme de sa Bohème, Damiano Michieletto propose une Cenerentola maîtrisée, actualisée, fouillée, sans interprétation plaquée artificiellement. Portée par une équipe proche de l’idéal, la production abonde en gags redoutablement efficaces et atteint parfaitement les objectifs de Rossini et son librettiste. Comme quoi la relecture n’est pas tout.


Par Thomas COUBRONNE

   
23/08/2014  Salzbourg 2014 (7) : Esprit, es-tu là ?
Concert des Wiener Philharmoniker sous la direction de Gustavo Dudamel au festival de Salzbourg 2014.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Édition décidément en demi-teinte pour le festival de Salzbourg, où même un programme des Wiener sous la houlette du bouillonnant Gustavo Dudamel déçoit dans un hommage à Richard Strauss hédoniste mais sans âme ni esprit. Un concert de matinée qu’on retiendra pour la découverte des talents de compositeur du violoniste de l’orchestre René Staar.


Par Yannick MILLON

   
19/08/2014  Salzbourg 2014 (6) : Un Schubert de légende
Nouvelle production de Fierrabras de Schubert dans une mise en scène de Peter Stein et sous la direction d’Ingo Metzmacher au festival de Salzbourg 2014.
Haus für Mozart, Salzburg

Rareté y compris en terre germanique, le Fierrabras de Schubert s’offre pour sa première programmation à Salzbourg un plateau de ceux qui ont fait la légende du festival, pas un rôle distribué de travers. Une soirée d’absolue qualité musicale, où la mise en scène très belle mais ultra conservatrice de Peter Stein passe au second plan.


Par Yannick MILLON

   
18/08/2014  Salzbourg 2014 (5) : Le Trouvère au musée
Nouvelle production du Trouvère de Verdi dans une mise en scène d’Alvis Hermanis et sous la direction de Daniele Gatti au festival de Salzbourg 2014.
Großes Festspielhaus, Salzburg

Domingo forfait, le nouveau Trouvère de Salzbourg perdait instantanément une bonne partie de son prestige. C’était sans compter sur un plateau excellent où brillent particulièrement les voix aiguës, malgré la direction sans colonne vertébrale de Daniele Gatti et une mise en scène d’Alvis Hermanis en forme de reniement esthétique.


Par Yannick MILLON

   
15/08/2014  Bayreuth 2014 (5) : Point (d’interrogation) final
Reprise de Crépuscule des Dieux de Wagner dans la mise en scène de Frank Castorf et sous la direction de Kirill Petrenko au festival de Bayreuth 2014.
Festspielhaus, Bayreuth

Un Ring qui ne pose pas de questions est sans doute un Ring raté. Mais la dernière journée de celui de Castorf laisse une impression d’inaboutissement assez frustrante. Pas de catharsis, des thèses délaissées en cours de route, des interrogations sans réponse, un certain détachement, voire un certain ennui. Warum ?


Par Thomas COUBRONNE

   
13/08/2014  Bayreuth 2014 (4) : La Belle et le Crocodile
Reprise de Siegfried de Wagner dans la mise en scène de Frank Castorf et sous la direction de Kirill Petrenko au festival de Bayreuth 2014.
Festspielhaus, Bayreuth

Toujours chez les truands ratés, le Siegfried de Castorf fait la part belle aux gags et boude toute effusion sentimentale. Mi-nostalgique mi-critique de l’ancienne RDA, le spectacle s’aventure dans une juxtaposition de plus en plus délirante, famille crocodile, dictateurs, oiseau nymphomane, compagnies pétrolières, sur fond de pizzeria de Walt Disney.


Par Thomas COUBRONNE

   
11/08/2014  Bayreuth 2014 (3) : La ruée vers l’or noir
Reprise de la Walkyrie de Wagner dans la mise en scène de Frank Castorf et sous la direction de Kirill Petrenko au festival de Bayreuth 2014.
Festspielhaus, Bayreuth

Walkyrie dépassionnée quoique intelligente où l’on croit comprendre que l’exaltation et l’idéalisme n’ont plus de place dans le monde contemporain où règnent les rapports de force, le sexe et la cupidité. Une direction toujours éblouissante, une distribution moins cohérente complètent un spectacle au final plus mitigé que Rheingold.


Par Thomas COUBRONNE

   
10/08/2014  Bayreuth 2014 (2) : Al Capote et ses drôles de dames
Reprise de l’Or du Rhin de Wagner dans la mise en scène de Frank Castorf et sous la direction de Kirill Petrenko au festival de Bayreuth 2014.
Festspielhaus, Bayreuth

Dans une scénographie décapante transposée dans un motel de passe, et avec une direction d’acteurs aussi maîtrisée que la distribution est cohérente, ce Rheingold frappe très fort pour ouvrir le Ring de Castorf à Bayreuth. La direction passionnante de Kirill Petrenko transforme l’essai pour ce premier volet passionnant qui ouvre l’appétit pour la suite.


Par Thomas COUBRONNE

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367  368  369  370  371  372  373  374  375  376  377  378  379  380  381  382 
[   < prec.   |    page 82 sur 382  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • Tout en finesse

  • Couple enchanté

  • Du gris terne au rose bonbon

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com