altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par auteur 20 juillet 2019

Les auteurs:

  • Alain COCHARD
  • Anne-BĂ©atrice MULLER
  • Antoine Livio (1931-2001)
  • Arthur RICHER
  • Barry MILLINGTON
  • Benjamin GRENARD
  • Bertrand BOLOGNESI
  • Camille de RIJCK
  • Christelle CAZAUX
  • Christian PETER
  • Christine LETEUX
  • Claude HELLEU
  • David VERDIER
  • Élie-GĂ©rard SOUQUET
  • Eric SEBBAG
  • EugĂ©nie AlĂ©cian
  • Florent ALBRECHT
  • Florent COUDEYRAT
  • Francesco Maria COLOMBO
  • François FARGUE
  • Françoise MALETTRA
  • GĂ©rard CORNELOUP
  • GĂ©rard HONORÉ
  • GĂ©rard MANNONI
  • Hermann GRAMPP
  • Hermine VIDEAU
  • Isabelle APOSTOLOS
  • Jacqueline BECKER
  • Jacques DUFFOURG
  • Jean-François LATTARICO
  • Jean-Michel BADET
  • Julien MAIRE
  • Juliette BUCH
  • Laurent VILAREM
  • Linda MURRAY
  • Lorenzo QUATTROPANI
  • Mathias HEIZMANN
  • Matthew RYE
  • Matthias HEIZMANN
  • Mehdi MAHDAVI
  • Michel LE NAOUR
  • Michel PAROUTY
  • Michèle LARIVIERE
  • Monique BARICHELLA
  • Nicole DUAULT
  • Olivier BERNAGER
  • Olivier BRUNEL
  • Olivier DENOYELLE
  • Olivier FILANCIU
  • Olivier ROUVIERE
  • Patrick FLORENTIN
  • Pauline GARAUDE
  • Philippe DESPHIEUX
  • Philippe KALMAN
  • Philippe VENTURINI
  • Phlippe KALMAN
  • Pierre BREINER
  • Pierre CADARS
  • Pierre FLINOIS
  • Pierre GRUMBERG
  • Pierre-Emmanuel LEPHAY
  • Renaud LORANGER
  • Roger TELLART
  • Romain FEIST
  • SĂ©verine GARNIER
  • StĂ©phane HAIK
  • StĂ©phane VILLEMIN
  • Sylvia AVRAND-MARGOT
  • Sylvie BONIER
  • Thomas COUBRONNE
  • Vincent GUILLEMIN
  • Yannick MILLON
  • Yutha TEP
  • Yves JAUNEAU



    Yannick MILLON

      Antidote Ă  la routine
    Concert anniversaire de l’orchestre les Dissonances avec la participation du violoniste David Grimal à l’Auditorium de Dijon.
    Auditorium, Dijon

    Beau programme et interprétation festive pour célébrer les dix ans de l’orchestre sans chef les Dissonances, qui triomphe tant dans Enesco que Beethoven, et plus encore dans une Mer de Debussy donnant d’un bout à l’autre l’impression d’une totale absence de routine. Une joie de jouer faisant autant plaisir à voir qu’à entendre.
    Le 09/10/2015


      L’illusion en temps rĂ©el
    Nouvelles productions du Prisonnier de Dallapiccola et du Château de Barbe-Bleue de Bartók dans une mise en scène d’Aurélien Bory et sous la direction de Tito Ceccherini en ouverture de saison au Théâtre du Capitole, Toulouse.
    Théâtre du Capitole, Toulouse

    Stimulante ouverture de saison toulousaine avec le diptyque Le Prisonnier-Le Château de Barbe-Bleue où, avant une mise en scène très mince de Bartók, le plasticien Vincent Fortemps dessine en temps réel le décor fantasmagorique de Dallapiccola. Dans les deux cas, un orchestre au cordeau et une excellente distribution raflent la mise.
    Le 02/10/2015


      Une main de maĂ®tre
    Version de concert de l’Enlèvement au sérail de Mozart sous la direction de Jérémie Rhorer au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Théâtre des Champs-Élysées, Paris

    Ils ne sont pas si nombreux, les chefs à avoir percé les mystères dramatiques mozartiens, à avoir trouvé le bon dosage entre buffo et drama, les bons accents et des tempi cohérents dans les opéras de la maturité, et notamment dans l’Enlèvement au sérail. Au TCE, en version de concert, Jérémie Rhorer démontre à chaque instant qu’il est de ces happy few.
    Le 21/09/2015


      Besançon 2015 : Ă€ un train d’enfer
    Concert d’ouverture du festival de Besançon 2015 avec la Chambre Philharmonique sous la direction d’Emmanuel Krivine.
    Kursaal, Besançon

    Après le désormais incontournable concert gratuit en extérieur, sur les bords du Doubs, le coup d’envoi du 68e festival de Besançon convoquait les instruments d’époque de la Chambre Philharmonique et leur chef Emmanuel Krivine pour des lectures survoltées de Mendelssohn, Bizet et Brahms, menées d’un bout à l’autre à une cadence infernale.
    Le 12/09/2015


      Salzbourg 2015 (7) : Bychkov prend de la hauteur
    Concert de l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Semyon Bychkov au festival de Salzbourg 2015.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Ultime programme symphonique cet été à Salzbourg pour les Wiener Philharmoniker, qui continuent à célébrer les partitions qu’ils ont données en création, ce matin la Troisième Symphonie de Brahms, avant la rarissime Deuxième Symphonie de Franz Schmidt, défendues toutes deux par un Semyon Bychkov qu’on a rarement connu aussi souverain.
    Le 30/08/2015


      Salzbourg 2015 (8) : L’obsession du gros plan
    Concert de clôture du festival de Salzbourg 2015, avec l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Après une matinée viennoise, c’est une soirée symphonique berlinoise qui fait office de clôture de l’édition 2015 du festival de Salzbourg, où Sir Simon Rattle, pour ce concert de rentrée des Berliner Philharmoniker, triomphe dans Britten mais peine à pleinement convaincre dans Chostakovitch, par un usage abusif du gros plan.
    Le 30/08/2015


      Salzbourg 2015 (5) : Mahler en pleine santĂ©
    Sixième Symphonie de Mahler par le Boston Symphony Orchestra sous la direction d’Andris Nelsons au festival de Salzbourg 2015.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Interprétation rutilante de la Sixième Symphonie de Mahler par la formation de prestige du Massachusets sous la houlette de son jeune directeur musical Andris Nelsons. Une exécution exhibant une machine ultra professionnelle, étourdissante de virtuosité, malgré une esthétique sonore pas toujours idéalement mahlérienne.
    Le 24/08/2015


      Salzbourg 2015 (4) : L’éternel optimiste
    Neuvième Symphonie de Mahler par l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Daniel Barenboïm au festival de Salzbourg 2015.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Dans une programmation célébrant les ouvrages créés par l’Orchestre philharmonique de Vienne, la Neuvième Symphonie de Mahler, donnée en première mondiale par Bruno Walter en 1912, avait une place de choix. Une exécution confiée à Daniel Barenboïm, qui, par delà quelques traits de vitriol, en défend une conception apaisée, presque optimiste.
    Le 23/08/2015


      Salzbourg 2015 (2) : Le salon de l’inconscient
    Nouvelle production de Fidelio de Beethoven dans une mise en scène de Claus Guth et sous la direction de Franz Welser-Möst au festival de Salzbourg 2015.
    GroĂźes Festspielhaus, Salzburg

    Absent de Salzbourg en version scénique depuis dix-sept ans, Fidelio fait son grand retour au festival d’été dans une mise en scène écrasante et radicale de Claus Guth plongée dans les méandres de la psychanalyse, et fait triompher une excellente équipe musicale, autour d’un Orchestre philharmonique de Vienne absolument miraculeux.
    Le 19/08/2015


      Bayreuth 2015 : L’amour en cage
    Nouvelle production de Tristan et Isolde de Wagner dans une mise en scène de Katharina Wagner et sous la direction de Christian Thielemann au festival de Bayreuth 2015.
    Festspielhaus, Bayreuth

    À l’heure où elle s’apprête à tenir seule les rênes du festival de Bayreuth, Katharina Wagner signe un Tristan aux antipodes de ses Maîtres Chanteurs de 2007 : sage, concentré, avec une scénographie constamment noyée dans la pénombre. Dans la fosse, Christian Thielemann porte sa conception contemplative, démesurément lisse, à son acmé.
    Le 13/08/2015


    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51 
    [   page sur 51  |   suiv >    ]


  • Les 3 dernières critiques de concert

  • Aix 2019 (1) : Tosca en plan-sĂ©quence

  • Mortagne 2019 : Hors du commun

  • Ferveur baroque verdienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com