altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS / Recherche par date 13 décembre 2017

11/12/2012  Du goût des autres…
Concert Love, Hope and Destiny par la soprano Nina Stemme et l’Orchestre de chambre suédois sous la direction de Thomas Dausgard à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Avec un titre digne d’une série télévisée américaine, Love, Hope and Destiny, Nina Stemme a donné à Pleyel avec l’Orchestre de chambre suédois, un concert bien peu conventionnel à la fois par son programme et sa conception. On connaissait le marketing appliqué au disque. Nous voici rendus au concert conceptuel. Du goût des autres on ne discute pas…


Par Olivier BRUNEL

   
10/12/2012  Une étonnante longévité
Récital du pianiste Menahem Pressler à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Légende vivante de la musique de chambre mondiale, le pianiste Menahem Pressler, fondateur et dernier survivant du Beaux-Arts Trio, multiplie à 88 ans les concerts de soliste, activité parallèle à celle de pédagogue près recherché. Son récital Schubert salle Pleyel qui couronne cette belle carrière est avant tout celui d’un grand musicien aguerri.


Par Olivier BRUNEL

   
08/12/2012  Un grand verdien ?
Concert des Berliner Philharmoniker sous la direction de Christian Thielemann à la Philharmonie de Berlin.
Philharmonie, Berlin

Christian Thielemann surprend avec un programme entièrement dédié à Verdi pour sa première apparition de la saison au pupitre du Philharmonique de Berlin. Programme fort inhabituel au demeurant, commençant par les Quattro pezzi sacri, avant de s’attaquer aux musiques de ballet de Macbeth, Don Carlo, et Otello.


Par Hermann GRAMPP

   
07/12/2012  Une flûte désenchantée
Nouvelle production de la Flûte enchantée de Mozart dans une mise en scène de Mariame Clément et sous la direction de Theodor Guschlbauer à l’Opéra du Rhin.
Opéra du Rhin, Strasbourg

Guère de magie ou d’atmosphère féerique dans la nouvelle Flûte enchantée de l’Opéra du Rhin, confiée à l’imagination d’une Mariame Clément creusant non sans intérêt dans la veine du désenchantement de l’humanité face à la science. Un propos que vient achever la baguette à la raideur rédhibitoire de Theodor Guschlbauer, annihilant tout merveilleux.


Par Yannick MILLON

   
06/12/2012  Une magnifique jeunesse
Récital du violoncelliste Yan Levionnois et du pianiste et Guillaume Vincent à l’Auditorium du Louvre, Paris.
Auditorium du Louvre, Paris

Ils viennent seulement d’avoir vingt ans mais s’affirment comme d’authentiques grands talents. Dans un programme sans concessions à l’Auditorium du Louvre, le violoncelliste Yan Levionnois et le pianiste Guillaume Vincent ont été de parfaits représentants d’une génération déjà bien expérimentée et nettement surdouée.


Par Gérard MANNONI

   
04/12/2012  Bizet outragé
Nouvelle production de Carmen de Bizet dans une mise en scène d’Yves Beaunesne et sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Nouveau ratage à la Bastille : Carmen, l’œuvre fétiche du répertoire français, est copieusement huée. La mise en scène d’Yves Beaunesne, directeur du Centre Dramatique de Poitou Charente, surprend par son inconsistance et irrite par sa prétention, tandis que les voix demeurent en-dessous des standards de l’Opéra de Paris. Seul l’orchestre et Philippe Jordan en sortent indemnes.


Par Nicole DUAULT

   
04/12/2012  Drôle d’écrin pour Kissin
Concert de l’Orchestre de Paris sous la direction de Peter Oudjian, avec la participation du pianiste Evgueni Kissin à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

Curieux programme et inutile multiplication de bis pour ce concert dont Evgueni Kissin était la vedette et le Concerto pour piano de Grieg la pièce maîtresse. Du Katchaturian assez clinquant et la Deuxième Symphonie dite Petite Russienne de Tchaïkovski entouraient l’œuvre jouée par l’interprète vedette, impérial comme toujours.


Par Gérard MANNONI

   
28/11/2012  Une fête des sens
Requiem de Dvořák par l’Orchestre de Paris sous la direction de James Conlon à la salle Pleyel, Paris.
Salle Pleyel, Paris

On pouvait craindre qu’une œuvre religieuse tchèque, écrite pour l’Angleterre, ne déconcerte l’Orchestre de Paris, voué à un répertoire moins exotique : mais sous la férule d’un chef familier du répertoire lyrique et avec l’apport de voix décomplexées, la phalange créée par Charles Munch trouve la voie d’un romantisme équilibré dans le Requiem de Dvořák.


Par Olivier ROUVIERE

   
28/11/2012  Dans la lumière romantique
Récital du baryton-basse Luca Pisaroni accompagné au piano par Justus Zeyen dans le cadre des Convergences à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Paris.
Amphithéâtre de l'Opéra Bastille, Paris

En début de saison, à la Bastille, le baryton-basse Luca Pisaroni (37 ans) avait troqué le costume du barbier des Noces de Figaro qu’il interprétait l’an passé pour celui du Comte Almaviva. Aussi à l’aise dans l’un et l’autre rôle, aussi endiablé que cynique, il vient de commencer une autre carrière, celle de récitaliste.


Par Nicole DUAULT

   
27/11/2012  Accrochages mortels
Reprise des Enfants terribles de Glass dans la mise en scène de Stéphane Vérité et sous la direction d’Emmanuel Olivier à l’Athénée Théâtre Louis Jouvet, Paris.
Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris

Roman fulgurant de Jean Cocteau, les Enfants terribles sont devenus un spectacle plutôt statique et néanmoins prenant sous la forme opératique que lui donne Philippe Glass. Quatre chanteurs d’une vraie jeunesse et trois pianos parfaitement unis en sont les interprètes attachants à l’Athénée dans la production étonnamment imagée de Philippe Vérité.


Par Claude HELLEU

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328  329  330  331  332  333  334  335  336  337  338  339  340  341  342  343  344  345  346  347  348  349  350  351  352  353  354  355  356  357  358  359  360  361  362  363  364  365  366  367 
[   < prec.   |    page 96 sur 367  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de concert

  • De tout un peu

  • Deux visions du siècle

  • Fausse simplicité

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com