altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

The Room as it was, Ricercar, (N.N.N.N.) et One Flat Thing reproduced, de William Forsythe au Théâtre national de Chaillot, Paris.

A bientôt Maître Forsythe

One Flat Thing, reproduced, de William Forsythe.

William Forsythe, à la tête du Ballet Frankfurt depuis 20 ans, vient d'achever sa dernière tournée avant la dissolution de la compagnie. Quatre pièces des quatre dernières années, (The Room As It Was ; Ricercar ; (N.N.N.N.) ; One Flat Thing, reproduced) composent ce programme sans concession cérémonieuse.
 

Théâtre national de Chaillot, Paris
Le 02/07/2004
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • William Forsythe, new-yorkais depuis plus de trente ans en Allemagne, figure incontestablement parmi les tous premiers chorĂ©graphes majeurs de la fin du XXe siècle et son gĂ©nie crĂ©ateur ne semble pas pour autant Ă©puisĂ©. Le Ballett Frankfurt qu'il a bousculĂ© et littĂ©ralement propulsĂ© sur la scène internationale constitue son premier matĂ©riau de travail. La compagnie d'une trentaine de personnes compte autant de danseurs « vertigineux Â», pour reprendre le titre d'un de ses classiques, que d'artistes engagĂ©s au service de ce rĂ©pertoire, notamment en Ă©tant par un travail d'improvisation Ă©troitement associĂ©s Ă  la genèse des pièces. Forsythe, et le Ballett Frankfurt avec lui, ont atteint le statut de monument de cette sĂ©vère ville d'affaires allemande. Cette institutionnalisation vivante, un peu oppressante du chorĂ©graphe arrive donc Ă  son terme, annoncĂ©e et prĂ©parĂ©e depuis presque deux ans. La fin d'une belle Ă©popĂ©e chorĂ©graphique.

    The Room As It Was

    Le programme débute avec The Room As It Was, quatre danseurs et quatre danseuses déterminés se postent sur une scène réduite et sans tambour ni trompette, au simple son de leur respiration, entament une danse incisive. Repoussant les limites de la technique sur pointes et démystifiant la grâce et la fragilité de la ballerine, les quatre femmes plongent dans cette oeuvre comme des ciseaux affûtés sur une toile vierge. Les danseurs également indomptés ou aliénés parfont ce tableau effrayant et grisant, véritable nef des fous de Bill Forsythe. Quelques accords de la musique de Thom Willems sonnent comme une signature dérisoire, avant que le rideau se lève sur la vaste scène.

    Ricercar

    Avec Ricercar, la benjamine des oeuvres présentées, créée il y a six mois à Francfort, Forsythe utilise deux couples de danseurs. Cette succession de duos ou leur coexistence, sur une musique de David Morrow, comporte équilibres et déséquilibres, torsions et distorsions caractéristiques de ce style. Comme un pied de nez à l'enseignement classique, art du placement et du geste codifié, les danseurs se jouent des contraintes. Comme deux enfants exténués par leurs facéties, un des couples haletant termine assis cette pièce intimiste.

    (N.N.N.N.)

    La consonne est dans le vent puisque Chaillot ouvre sa prochaine saison avec « N Â» d'Angelin Preljocaj. (N.N.N.N.) se singularise par l'invention et l'humour sous-jacents d'une oeuvre pour quatre danseurs. Dans des tenues de rĂ©pĂ©tition Ă  peine stylisĂ©es, le point commun et le maillon faible de la soirĂ©e, les quatre hommes se jaugent et se jugent. En se prenant les mains et formant une ligne, on assiste presque Ă  la variation dĂ©structurĂ©e des petits cygnes du Lac. Le mouvement, toujours novateur et diffĂ©rent des deux pièces prĂ©cĂ©dentes offre des duos de questions-rĂ©ponses puis les danseurs se quittent Ă  chacun des coins de la scène en poussant un cri de ralliement.

    One Flat Thing, reproduced

    La compagnie tire sa révérence avec One Flat Thing, reproduced. Cette pièce, déjà célèbre, s'ouvre avec les danseurs en fond de scène, tapis dans l'obscurité, s'élançant avec des tables qu'ils disposent en damier sur la scène. Ce terrain miné et antithétique d'un espace de danse se transforme en aire de jeux. La précipitation, la musique orageuse et l'énergie des interprètes retiennent pendant dix-sept minutes le souffle du public. Conclure vingt ans de création par une oeuvre aussi forte correspond à l'audace artistique de William Forsythe.

    La presse s'inquiétait depuis quelques mois du sort de ce génie. Après quelque congé, le chorégraphe va poursuivre son oeuvre en Allemagne, à Francfort et à Dresde, avec un groupe plus resserré de danseurs. Les artistes du Ballett Frankfurt, pour certains au crépuscule de leur carrière, pour d'autres aguerris et armés par cette ascèse, devraient trouver place sans grande difficulté.




    Théâtre national de Chaillot, Paris
    Le 02/07/2004
    Vincent LE BARON

    The Room as it was, Ricercar, (N.N.N.N.) et One Flat Thing reproduced, de William Forsythe au Théâtre national de Chaillot, Paris.
    The Room As It Was
    Ricercar
    (N.N.N.N.)
    One Flat Thing, reproduced

    William Forsythe
    Ballett Frankfurt

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com