altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

Impromptus, de Sasha Waltz, par la Schaub√ľhne de Berlin au Th√©√Ętre de la Ville, Paris.

Les peurs de Sasha Waltz
© Jean-Pierre Maurin

La directrice de la Schaub√ľhne de Berlin surprend une fois encore. Et √† l'instar de Pina Bausch, quitte √† d√©sorienter ses premiers admirateurs, elle prend un nouveau virage esth√©tique inattendu. Point de provocation ni de violence, pourtant, dans cette pi√®ce d√©senchant√©e sur des pages de Schubert.
 

Th√©√Ętre de la Ville, Paris
Le 12/10/2004
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lam√©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Elle nous avait habitu√©s √† traiter les grands probl√®mes qui la hantent sans nous m√©nager. Ne serait-ce qu'avec K√∂rper, S ou noBody, les images comme la pens√©e avaient tout du coup de poing. Avec un vrai talent de chor√©graphe, √©videmment, qui pla√ßait cette cr√©atrice hors normes dans le sillage des grandes personnalit√©s de l'heure. On avait m√™me parl√© d'elle pour succ√©der √† Pietragalla √† Marseille. La voici de retour sur la sc√®ne mythique du Th√©√Ętre de la Ville o√Ļ Paris la d√©couvrit en mai 2000. Cette fois, pour traduire un certain d√©senchantement devant les perspectives actuelles de la vie, sa perte de confiance face √† l'√©volution du monde, elle a quasiment chang√© de langage, optant pour un style plus esth√©tisant, beaucoup plus ax√© sur la danse pure.

    Port√©s acrobatiques b√Ętis comme des sculptures, courses folles et arr√™ts brusques, duos presque tendres, et quelques √©l√©ments plus actuels comme ce jeu avec des bottes pleines de liquide, lequel servira en partie √† tracer d'√©tranges graphismes orientalisants sur le sol immacul√© du dispositif sc√©nique. Ce dernier, avec ses perspectives bris√©s, est d'une r√©elle beaut√© et d'un grande efficacit√© expressive. La chor√©graphe y d√©roule id√©alement son propos, nous menant de figures plus directement charnelles, √† des images plus abstraites, cheminant vers une sorte d'abstraction d√©sabus√©e et angoiss√©e, comme si le monde qu'elle peint lui √©chappait peu √† peu.

    Cinq Impromptus de Schubert fort bien jou√©s en direct par Cristina Marton et quatre m√©lodies nettement moins bien chant√©es par Judith Simonis sont le cadre musical de cette pi√®ce √©tonnante o√Ļ Sasha Waltz montre √† quel point elle est capable de se renouveler, quitte √† d√©sorienter voire √† d√©cevoir ses premiers admirateurs, parcours assez semblable √† celui suivi par Pina Bausch, m√™me si cette derni√®re a amorc√© plus tard ce virage.

    En tous cas, on ne pourra qu'attendre avec encore plus d'intérêt la prochaine création de la chorégraphe allemande.




    Th√©√Ętre de la Ville, Paris
    Le 12/10/2004
    Gérard MANNONI

    Impromptus, de Sasha Waltz, par la Schaub√ľhne de Berlin au Th√©√Ętre de la Ville, Paris.
    Impromptus
    mise en scène et chorégraphie : Sasha Waltz
    scénographie : Thomas Schenk et Sasha Waltz
    costumes : Christine Birkie
    Schaub√ľhne am Lehniner Platz de Berlin

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com