altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

B√Ęche, de Koen Augustijnen au Th√©√Ętre des Abbesses, Paris.

L'humour et l'émotion de Koen Augustijnen
© Chris Van der Burght

Belle r√©ussite de Koen Augustijnen que ce B√Ęche au Th√©√Ętre des Abbesses qui parvient sans rupture de ton √† alterner po√©sie et humour, √©motion et virtuosit√©, dans un habile m√©lange de musique et de danse qui garde la fra√ģcheur d'une quasi improvisation. Inventif et loin de toute intellectualit√© fumeuse.
 

Th√©√Ętre des Abbesses, Paris
Le 01/12/2004
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lam√©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Avec la r√©ussite de B√Ęche, Koen Augustijnen prouve que l'on peut allier les ingr√©dients les plus divers et construire un spectacle divertissant, touchant, dr√īle, plein de po√©sie et d'humanit√©, tout en pratiquant de la vraie danse. Le message √©tait important √† faire passer.

    Avec pour musique essentiellement des airs de Purcell chantés en direct par le contre-ténor Steve Dugardin qui prend souvent part aussi à l'action chorégraphique, il s'agit d'une sorte de divertissement ludique et en même temps sérieux, parfaitement construit tout en gardant l'apparence d'une certaine décontraction proche de l'improvisation.

    Un peu comme Sidi Larbi Cherkaoui, Koen Augustijnen nous prom√®ne sans m√©nagement d'un climat √† l'autre. Nous sourions, nous rions et d√©j√† nous sommes dans une phase plus int√©rieure, laquelle ne va gu√®re durer longtemps. Et ainsi de suite. Les solos tr√®s brillants teint√©s de hip-hop ou plus ouvertement acrobatiques encore encha√ģnent sur des ensembles ou des manipulations corps √† corps originales et spectaculaires.

    Il y a de la tendresse, de l'√©nergie, une complicit√© rendue volontairement √©vidente entre les protagonistes, toujours un peu au second degr√©. On admire la finesse avec laquelle tout cela est √©labor√©, on aime m√™me, ce qui est rare, le passage parl√© o√Ļ chacun raconte sa vie √† sa mani√®re et qui est assez irr√©sistible.

    Soixante-quinze minutes de spectacle inventif, personnel, qui nous change des prétentions intellectuelles fumeuses qui rebutent le public de bien d'autres créateurs actuels.




    Th√©√Ętre des Abbesses, Paris
    Le 01/12/2004
    Gérard MANNONI

    B√Ęche, de Koen Augustijnen au Th√©√Ętre des Abbesses, Paris.
    B√Ęche
    mise en scène et chorégraphie : Koen Augustijnen
    musique, arrangements : Guy Van Nuelen
    décor : Jean Bernard Koeman
    éclairages : Carlo Bourguignon
    costumes : Lies Von Assche

    Avec :
    Koen Augustijnen, Ted Stoffer, Tayeb Benamara
    Steve Dugardin, contre-ténor
    Ghilksalin Malardier et Guy Van Buelen, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com