altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 01 juin 2020

Ø { PROGRAM } (Outrenoir, Shift – A, et A Nagy Fal) de Système Castafiore au Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines.

Talents mal exploités

Système Castafiore, le duo créateur de Marcia Barcellos et Karl Biscuit, vient de créer une pièce plus sombre que leur travail habituel mais néanmoins toujours aussi inventive, sous le titre de Ø { PROGRAM }. Un ensemble de trois pièces (Outrenoir, Shift – A, et A Nagy Fal) assez décousu dans lequel un manque de direction demeure malheureusement à regretter.
 

Théâtre, St-Quentin-en-Yvelines
Le 16/12/2004
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Dans le panorama de la danse française, Marcia Barcellos et Karl Biscuit se sont faits une place à part depuis le début des années 1990. Très tôt artistes pluridisciplinaires et héritiers directs d'Alwyn Nikolaïs, ils proposent une oeuvre surréaliste, basée sur un travail multimédia. Un peu à la manière de Dominique Hervieu et José Montalvo, Marcia Barcellos crée la chorégraphie quand Karl Biscuit compose la musique et conçoit la mise en scène.

    En résidence chorégraphique à Saint-Quentin-en-Yvelines, ils proposent Ø { PROGRAM }, une pièce composite en trois tableaux aux titres aussi énigmatiques : Outrenoir, Shift – A et A Nagy Fal. L'ensemble laisse perplexe. Affichant l'objectif curieux de redécouvrir l'oeuvre d'un certain Emil Prokop, dramaturge hongrois du siècle passé, les facétieux créateurs inventent de toute pièce son univers. Comme dans toute pièce surréaliste ou ubuesque, les éléments réels se mêlent à l'imaginaire. Ainsi, dans Outrenoir, un roi syncrétique est présenté, tyran de l'Europe Centrale et image immuable de la souveraineté. Dans cette première partie, avec un rideau sur lequel sont projetés des lettres et un discours en esperanto, on peine à distinguer les personnages comme le propos d'ailleurs. Assez rapidement, on déclare forfait.

    En seconde et plus brève partie, Shift – A, multiplie les effets de recherche cinétique. Certes Nikolaïs en cette voie a fait les plus grandes découvertes. Néanmoins, le travail réalisé sur le mouvement, la lumière et les projections conserve toute son attraction. Forme de toile incandescente, la scène voit évoluer les danseurs comme des taches de couleur. Ces six artistes, pratiquement masqués pendant toute la durée du spectacle, s'intègrent parfaitement par leur précision, un exercice exigeant assez peu gratifiant.

    Avec A Nagy Fal, on retrouve l'ambiance délétère d'Outrenoir, aux portes d'un château que Kafka ou Jarry auraient pu décrire. Encore beaucoup d'idées, toujours mal contrôlées et l'effet s'avère frustrant. Il est d'une manière générale d'autant plus rageant d'assister à ce spectacle que si l'ensemble paraît complètement décousu, le talent des artistes demeure indéniable. Trop de chorégraphes s'en tirent aujourd'hui avec une ou deux idées bien exploitées. Avec une telle énergie créatrice, Système Castafiore doit porter son effort sur la dramaturgie, au risque dans le cas contraire de lasser son public.




    Théâtre, St-Quentin-en-Yvelines
    Le 16/12/2004
    Vincent LE BARON

    Ø { PROGRAM } (Outrenoir, Shift – A, et A Nagy Fal) de Système Castafiore au Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines.
    Ø { PROGRAM } :
    Outrenoir
    Shift – A
    A Nagy Fal
    Système Castafiore
    Marcia Barcellos – Karl Biscuit

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com