altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

Reprise du Parc d'Angelin Preljocaj à l'Opéra de Paris.

Un Parc toujours enchanteur
© Icare

Aurélie Dupont et Laurent Hilaire.

Créé en 1994 et première chorégraphie commandée à Angelin Preljocaj par l'Opéra de Paris, le Parc a dépassé les cinquante représentations sans rien perdre de son charme étrange. Un spectacle toujours enchanteur, fait de marivaudage, de jeux et de sensualité.
 

Palais Garnier, Paris
Le 30/09/2005
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La promenade Ă©vocatrice de la carte du Tendre nous conduit toujours dans ce monde enchantĂ© fait de marivaudage, de jeux et de sensualitĂ©. Rien de trop ni d'inutile dans ce très dĂ©licat traitĂ© sentimental et passionnel. Les images sont belles, les pas originaux, les situations inattendues, les tableaux rapides, les costumes superbes et variĂ©s. Plusieurs distributions se sont succĂ©dĂ©es pour cette reprise. Celle-ci rĂ©unissait l'un des crĂ©ateurs, l'Ă©toile Laurent Hilaire et la si belle AurĂ©lie Dupont, totalement idĂ©ale dans ce rĂ´le crĂ©Ă© par Isabelle GuĂ©rin avec une tout autre personnalitĂ©, très forte.

    Dupont est plus fragile, plus vulnérable, impalpable et ironique, plus proche de ce qu‘incarnait Elisabeth Maurin aux côtés de Manuel Legris dans la seconde distribution de 1994. Mais le souvenir de Guérin est impossible à effacer. Laurent Hilaire apporte aujourd'hui encore plus de profondeur à un rôle dont il a le physique idéal. La danse est toujours superbe, et il passe de la morgue à l'ironie, de la légèreté à l'autorité avec toute l'aisance d'un héros digne des Liaisons dangereuses. C'est superbe !

    Tous les autres danseurs sont d'ailleurs magnifiques d'investissement et de subtilité. Un excellent début de saison pour une compagnie où malheureusement les accidents ont tendance à se multiplier et à bouleverser les distributions. La tournée en Chine qui vient de s'achever a été triomphale, marquée par la nomination d'étoile de Benjamin Pech tant espérée, tant attendue et tellement méritée, mais avec plusieurs étoiles blessées plus ou moins sérieusement.

    Difficile d'en trouver les raisons, mais il est probable, notamment, que bien des danseurs passent leurs vacances d'été à se produire un peu partout dans le monde au lieu de prendre un repos mérité et réparateur. Les carrières sont courtes, il est vrai, mais se ménager pourrait être une façon de les rendre plus longues !




    Palais Garnier, Paris
    Le 30/09/2005
    GĂ©rard MANNONI

    Reprise du Parc d'Angelin Preljocaj à l'Opéra de Paris.
    Le Parc
    Chorégraphie d'Angelin Preljocaj
    Musique de Mozart
    décors : Thierry Leproust
    costumes : Hervé Pierre
    Ă©clairages : Jacques Chpatelet

    Avec les étoiles et les danseurs du ballet de l'Opéra national de Paris.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com