altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

La Valse, de Frederick Ashton ; Tanglewood, d'Alastair Marriott ; My Brother, My Sisters, et Gloria de Kenneth MacMillan par le Royal Ballet à la Royal Opera House de Londres.

British Danses

My Brother, My Sisters, de Kenneth MacMillan.

Quatre pièces à l'affiche du Royal Ballet, un mixed bill (programme mixte), alternative au Casse-Noisette ou à Sylvia donnés concomitamment. Cinquante années de chorégraphie britannique rassemblées avec la reprise de piliers du répertoire et d'une création dans cette lignée.
 

Royal Opera House, Covent Garden, London
Le 09/12/2005
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Si Sir Frederick Ashton n'est plus cette année la pierre angulaire de la saison du Royal Ballet, son centenaire et sa naissance fastueusement célébrés l'an passé, il n'en demeure pas moins le chorégraphe fondateur de la compagnie. La Valse, qu'il lui offrit en 1959, ouvre avec charme et esprit cette soirée. A la différence de l'oeuvre homonyme de George Balanchine, aucun drame sous-jacent, la danse pour la danse, formule recevable grâce à une telle musique et à la science des pas du chorégraphe. Ahston brille effectivement d'invention et de musicalité dans le mouvement.

    Typique de son style, le haut du corps travaille presque autant que les pieds. Cette dentelle exige des artistes techniquement assurés, pouvant se laisser emporter par la mélodie envoûtante de Maurice Ravel et l'esprit décadent de cette danse. Seule Marianela Nuňez s'épanouit dans cette distribution. Legato, équilibre, souplesse du buste et une oreille évidente, Ashton, ainsi servi, ravit même ses plus farouches détracteurs.

    Tanglewood

    Entre Ashton et MacMillan, la création du danseur selon l'expression « de caractère Â» Allastair Marriott se situe au coeur du patrimoine chorégraphique de l'institution. Cette programmation, tout sauf fortuite, ne permet pas à cette pièce, intitulée Tanglewood, en hommage au festival de musique, de s'affranchir du legs de ses pairs. Selon les mouvements, on pense à Symphonic Variations de Frederick Ashton ou Requiem de MacMillan. Cette filiation séduit néanmoins un public plus casanier qu'à Paris et la présence de Darcey Bussel et de Leanne Benjamin participent incontestablement à cet accueil bienveillant. Bonne transition avant la deuxième partie de soirée, tout sauf « happy Christmas », expliquant peut-être des rangs plus clairsemés qu'à l'habitude.

    Deux pièces de Kenneth MacMillan

    My Brother, My Sisters et Gloria prouvent le talent dramatique unique de MacMillan et sa sensibilité à la tragédie humaine. My Brother, My Sisters met en scène cinq danseuses et deux danseurs. La technique sans être partie congrue s'efface complètement derrière la tension et le drame qui se nouent dans cette famille. Cosanguinité, violence infantile, viol familial, les pistes de lecture toutes aussi désolées se mêlent et chacun en retient sa propre interprétation. L'immense présence de Zenaida Yanowsky, face à la simplicité de Laura Morera et au cynisme de Martin Harvey forment une distribution idéale pour ce huis-clos âgé d'un quart de siècle et si politiquement incorrect.

    Enfin, Gloria décime si nécessaire toute velléité festive avec son tableau dépouillé, hommage recueilli de Sir Kenneth MacMillan au massacre de la Première Guerre mondiale. Les portés caractéristiques du chorégraphe et la musique de Poulenc en font une oeuvre intéressante mais les costumes datent l'oeuvre de façon un peu marquée. Contrairement à son intemporel Requiem, mais comme son Rite of Spring ou Images of Love, une partie de son répertoire, comme celui d'Ashton au demeurant, passe difficilement les ans, l'épreuve du temps vaut aussi pour les plus grands.




    Royal Opera House, Covent Garden, London
    Le 09/12/2005
    Vincent LE BARON

    La Valse, de Frederick Ashton ; Tanglewood, d'Alastair Marriott ; My Brother, My Sisters, et Gloria de Kenneth MacMillan par le Royal Ballet à la Royal Opera House de Londres.
    La Valse
    chorégraphie : Frederick Ashton
    Tanglewood
    chorégraphie : Alastair Marriott
    My Brother, My Sisters
    Gloria
    chorégraphies : Kenneth MacMillan

    Royal Ballet

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com