altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

Transmission et Push de Russel Maliphant par la Russel Maliphant Company à la Maison des Arts, Créteil.

Ombres et mouvement

Russel Maliphant poursuit à Créteil une tournée française au cours de laquelle il présente ses deux dernières créations automnales. Dans cette banlieue réputée difficile, cette première du chorégraphe, par le biais de ses deux pièces Transmission et Push, suscite un engouement spontané.
 

Maison des Arts, Créteil
Le 01/12/2005
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Pour ses dernières créations, le chorégraphe britannique longtemps inconnu mais aujourd'hui partout encensé reçoit le soutien financier de l'institution chorégraphique londonienne du Sadler's Wells. Ajouté à cette manne, l'attachement que lui témoigne Sylvie Guillem depuis trois ans et les tournées qu'ils entreprirent avec ce répertoire lui assurent en France un visa d'excellence.

    À Créteil, point de star de la danse ni de festival dopant les ventes de billets mais un public fidèle et curieux de l'une des rares programmations qui titille le parisien, casanier, habituellement perdu au-delà de la limite du périphérique. Russel Maliphant se présente à la Maison des Arts avec sa propre compagnie et plus précisément cinq filles et un garçon.

    Pour la première pièce, Transmission, les cinq filles dansent sur un pied d'égalité. Les tensions et relâchements exigés par la gestuelle et la virtuosité discrète conduisent à s'interroger à première vue sur leur identité sexuelle. Constat déjà effectué avec Sylvie Guillem, Maliphant exclut l'exploitation un peu systématique de la féminité en danse, souvent réduite à une préciosité mièvre ou une sensualité aguicheuse. L'oeuvre bénéficie une fois encore des lumières ingénieuses de Michael Hulls, projections de puits ou dessins de damiers sur le plancher. Moins fluide qu'à son habitude, la chorégraphie contient en revanche de forts beaux enchaînements et ruptures de rythme, laissant à chaque interprète la possibilité de s'exprimer différemment.

    Push, en seconde partie, rappelle plus ostensiblement ses travaux antérieurs. Ce duo créé par Guillem et Maliphant en personne débute par un porté complexe et original de plus de cinq minutes au cours desquelles la danseuse évolue en apesanteur et dans une faible lumière ; partenaires hésitants s'abstenir
    L'interprétation revient à Julie Guibert et Alexander Varona. La danseuse précédemment au Lyon Opéra Ballet fut séduite par la collaboration fréquente du britannique avec Yorgos Loukos, directeur de la compagnie lyonnaise. Son aisance dans ce vocabulaire et la confiance manifeste en son partenaire, Alexander Varona, garantissent trente-cinq minutes de séquences et phrases très bien articulées et d'une grande cohérence stylistique.

    Grâce à ses multiples apparitions sur le territoire français, et bien entendu à son talent, Maliphant se situe sans conteste parmi les valeurs sûres de la scène contemporaine internationale. La question demeure de sa capacité à se renouveler, de recourir à des formations et des constructions inédites. Un chorégraphe indéniablement à suivre.




    Maison des Arts, Créteil
    Le 01/12/2005
    Vincent LE BARON

    Transmission et Push de Russel Maliphant par la Russel Maliphant Company à la Maison des Arts, Créteil.
    Transmission
    Push
    chorégraphie : Russel Maliphant
    Russel Maliphant Company

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com