altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 04 juin 2020

Programme classique du Junior Ballet à la salle d'art lyrique du CNSM de Paris.

Classique et non académique
© Laurent Philippe

La Favoritita, de José Martinez.

Comme chaque année, le Conservatoire de Paris offre à la Villette le spectacle annuel du Junior Ballet. Le millésime 2006 s'articule autour de trois pièces de la moins à la plus classique. Apprentissage de la scène, du public et de la représentation, l'exercice compte parmi les premiers du genre pour ces futurs professionnels.
 

Salle d'art lyrique, CNSM, Paris
Le 09/12/2006
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lam√©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le Conservatoire National Sup√©rieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) propose au public et aux proches des √©tudiants une saison √† part enti√®re de spectacles et d'ateliers, afin de mesurer le travail et la progression des danseurs. Ces d√©monstrations de p√©dagogie et performances d√©butent comme √† l'habitude avec le programme du Junior Ballet. Derni√®re ann√©e du cursus au Conservatoire, il s'agit d'une ann√©e de transition entre l'enseignement et la carri√®re professionnelle. L'effectif de ce Junior Ballet se divise en deux sous-ensembles, classique ou contemporain.

    Le programme classique, en contradiction avec cette dichotomie un peu s√©gr√©gationniste, d√©bute avec Gardiens d'√©toiles √©parses de Philippe Tr√©het, associant les groupes classique et contemporain. Ceci demeure le principal int√©r√™t de cette pi√®ce. La musique assez difficile d'acc√®s de Micha√ęl Levinas, ainsi que le mouvement al√©atoire et disparate, dissuadent le public, mis √† part les familles enthousiasm√©es par les progr√®s de leur enfant devenu interpr√®te.

    L'int√©r√™t grandit avec Gnosssiennes de Thierry Malandain. Le chor√©graphe, aujourd'hui consacr√© par son entr√©e r√©cente au r√©pertoire de l'Op√©ra de Paris, avait d√©j√† travaill√© avec le Conservatoire. Son vocabulaire classique et moderne cadre parfaitement au potentiel et √† l'√Ęge des membres du Junior Ballet. L'interpr√©tation de la musique par un √©l√®ve du conservatoire irrite consid√©rablement mais ne compromet pas la chor√©graphie.

    Les morceaux se succèdent, les danseurs au travail ou lovés sur une barre dans son plus simple appareil. Sans pointes, les filles font démonstration de leur souplesse ainsi que les garçons de leur force. La gestuelle et la mise en scène rappellent l'effort des gymnastes aux agrès, un parallèle loin d'être incongru lorsqu'on mesure la lutte quotidienne des danseurs avec leur corps et leurs appareils de travail.

    Pastiche de ballet classique

    Enfin, le programme, après un bref entracte, prend fin avec Favoritita. La pièce constitue la suite de Mi Favorita de l'étoile et chorégraphe de l'Opéra de Paris José Martinez. Créée pour un gala organisé par Bruno Bouché à Roissy-en-France puis reprise pour une soirée Jeunes Danseurs à l'Opéra, elle offre un pastiche de ballet classique. Sans tendre à la caricature, le chorégraphe se joue des codes et des schémas du ballet classique. Les costumes chatoyants et originaux de la ballerine Agnès Letestu contribuent au caractère séduisant et décalé de l'oeuvre. La technique demeure purement académique mais les clins d'œil fleurissent et les interprètes doivent en jouer.

    √Ä vrai dire, de cette promotion, les gar√ßons semblent s'affranchir plus facilement du romantisme ou du classicisme de rigueur. N√©anmoins, chacun joue son r√īle ou sa parodie avec entrain. Au final et cette fois sans commande, une jeune fille faillit et perd son chausson, un incident fortuit que le chor√©graphe fac√©tieux pourrait reprendre √† son avantage. Les applaudissements ne trompent pas par leur franchise et le public particuli√®rement jeune de matin√©e s'en va ravi.

    Les danseurs classiques du Conservatoire se distinguent de leurs congénères de l'Opéra de Paris par une danse probablement moins disciplinée mais une ouverture plus importante à un répertoire varié. Rares seront ceux qui intègreront la première compagnie nationale mais d'autres phalanges les attendent pour plus de vingt années de carrière.




    Salle d'art lyrique, CNSM, Paris
    Le 09/12/2006
    Vincent LE BARON

    Programme classique du Junior Ballet à la salle d'art lyrique du CNSM de Paris.
    Spectacle du Junior Ballet
    Programme Classique
    chorégraphies : Philippe Tréhet, Thierry Malandain, José Martinez

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com