altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 14 août 2020

Virtuosité + par les danseurs de l'Opéra de Paris au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison.

Humour et technique

Sous la houlette de Samuel Murez, quadrille dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris, voici encore un groupe de danseurs appartenant à quasiment tous les degrés de la hiérarchie de notre première compagnie nationale et qui propose un programme éclectique et brillant. Un grand succès mérité.
 

Théâtre André Malraux, Rueil-Malmaison
Le 02/06/2007
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Il est maintenant de notoriété publique que les danseurs du Ballet de l'Opéra national de Paris savent tout danser, du plus classique au plus contemporain. On est bien obligé de le répéter sans cesse. Certains ont même en plus de l'humour. C'est le cas, notamment, de Samuel Murez, qui dirige ce petit groupe de camarades et qui chorégraphie des pièces originales.

    Passionné de cinéma, chacune de ses pièces est une sorte de mini comédie où le mime s'incruste dans la danse, comme dans des séquences du cinéma muet – on avait déjà vu Épiphénomènes à la soirée Danseurs chorégraphes de l'Opéra. C'est drôle, avec un humour déjanté et un peu macabre, signature d'ailleurs du chorégraphe dont bien des personnages pourraient sortir de quelque Frankenstein. Le Premier Danseur Stéphane Phavorin est assez irrésistible en peu rassurant manipulateur aussi précis que vicelard. Amélie Lamoureux, Audric Bezard, Stéphane Bullion, Alexandre Carniato jouent aussi le jeu avec talent.

    Plus virtuose, me 2 est un duo pour deux garçons, Florian Magnenet et Samuel Murez en l'occurrence, astucieux et très bien exécuté. Troisième pièce de Murez au programme, Quatre en trois parties, parodie de danse classique pour une douzaine de danseurs, rappelle un peu ce que Kylian a fait aussi pour s'amuser des excès du langage académique. Chorégraphie très technique, multipliant les tours en l'air, les jetés, les manèges et autres gracieusetés, amusante plus pour le spectateur que pour les interprètes qui multiplient les prouesses tout en feignant d'en rater quelques unes et de se disputer la vedette.



    Une belle conclusion à un programme qui comportait aussi d'autres oeuvres. En ouverture, Emmanuel Thibault, Premier Danseur, et Mathilde Froustey étaient éblouissants dans Tchaïkovski pas de deux de Balanchine. Thibault a toujours la très belle danse qu'on lui connaît depuis longtemps, et Mathilde Froustey est bien l'une des valeurs sûres de la jeune génération. Rapide, précise, elle a du chic, de l'élégance, des bras magiques, et ne fait pas un pas qui soit indifférent. Une vraie personnalité.

    L'excellente Muriel Zuzperreguy, autre élément phare de la compagnie, dansait avec Samuel Murez l'étonnant Intimate Distance de Jiri Bubenicek, sur la musique d'Otto Bubenicek – il s'agit des jumeaux Bubenicek du Ballet de Hambourg – pièce bien écrite et intelligemment interprétée. Et puis, Florian Magnenet donnait une dynamique vision des Bourgeois, pièce très tonique et bien théâtrale de Ben van Cauwenburgh sur la chanson de Jacques Brel.

    Le public de Rueil-Malmaison est ravi. On le comprend, car ce genre de soirée où tradition alterne avec créativité, surtout de la part de jeunes artistes au talent évident, est la meilleure preuve de la vitalité et de l'enthousiasme de toute une nouvelle génération qui refuse de sombrer dans le dépressif et le crasseux systématiques et si à la mode aujourd'hui.




    Théâtre André Malraux, Rueil-Malmaison
    Le 02/06/2007
    Gérard MANNONI

    Virtuosité + par les danseurs de l'Opéra de Paris au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison.
    Virtuosités +
    Joyaux du répertoire et créations contemporaines
    Par les danseurs de l'Opéra national de Paris.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com