altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

Solo de Philippe Decouflé au Théâtre national de Chaillot, Paris.

Decouflé par Decouflé
© A. Groeschel

Dans cette magnifique pièce intitulée Solo à la salle Jean Vilar du Théâtre national de Chaillot, Philippe Decouflé se raconte et prouve une fois encore son absolue maîtrise de l'image, virtuelle ou non. Une grande heure de chorégraphie autobiographique, toute d'humour et de poésie venant d'un grand maître de la scène.
 

Théâtre national de Chaillot, Paris
Le 27/06/2007
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Qu'il nous montre gentiment ses photos de famille ou qu'il se multiplie Ă  l'infini grâce aux miracles de la vidĂ©o, Philippe DecouflĂ© ne se dĂ©partit jamais de son humour ni de son sens implacable du spectacle. Aussi expressif avec son corps qu'avec ses mains, ses pieds ou ses yeux, en gros plan ou grandeur nature, dĂ©doublĂ© ou en exemplaire unique, il occupe l'esprit du spectateur sans une seconde d'ennui ni de lassitude.

    Ce qu'il fait, ce qu'il dit, ce qu'il danse, ce qu'il mime ou projette est inattendu, poétique, drôle sans une once de vulgarité. D'ailleurs, peut-on parler vraiment de drôlerie ? Il s'agit plutôt d'un ton un peu distancié qui lui est très personnel, un art de présenter les choses sérieuses comme si elles ne l'étaient pas tellement, les choses compliquées comme si elles étaient simples.

    Tout s'enchaîne le plus naturellement du monde, avec la très efficace complicité musicale de Joachim Latarget et du Quatuor Psophos, dans une vision du monde autobiographique qui s'évade sans cesse vers l'irréel, l'impondérable.

    Philippe Decouflé n'est pas aujourd'hui le seul à utiliser ces techniques sophistiquées de l'image dans le spectacle vivant. Elles font même désormais partie d'une langage scénique à peu près incontournable pour beaucoup de créateurs. Avec lui, une différence existe pourtant. Elle réside à la fois dans la perfection technique et dans l'imagination qui lui permettent de varier en un dixième de seconde les procédés et leur lieu d'utilisation.

    Cela lui permet de s'emparer tout seul du plateau de la salle Jean Vilar de Chaillot avec autant de présence qu'une compagnie entière. Et puis on est heureux qu'il nous fasse cette fois partager un peu plus de son intimité, comme une confidence amicale, même si elle a la forme d'un spectacle extrêmement élaboré, peaufiné, mené de bout en bout par un grand maître de la scène.




    Théâtre national de Chaillot, Paris
    Le 27/06/2007
    GĂ©rard MANNONI

    Solo de Philippe Decouflé au Théâtre national de Chaillot, Paris.
    Solo
    chorégraphie : Philippe Decouflé
    musique : Joachim Latarget
    vidéo : Olivier Simola
    Ă©clairages : Patrice Besombes

    Joachim Latarget
    Quatuor Psophos

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com