altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

Don Quichotte dans la chor√©graphie d'Alicia Alonso dans le cadre des √Čt√©s de la Danse au Grand Palais, Paris.

√Čt√©s de la Danse 2007 (2) :
Triomphe de l'école cubaine

Pour son deuxi√®me programme au Grand Palais, le Ballet National de Cuba propose dans le cadre des √Čt√©s de la Danse 2007 √† Paris Don Quichotte, apr√®s Giselle en ouverture de festival. Chor√©graphie et interpr√®tes endiabl√©s, une soir√©e d'√©t√© inoubliable pour presque trois mille spectateurs, une mani√®re de triomphe pour l'√©cole de danse cubaine.
 

Grand Palais, Paris
Le 24/07/2007
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lam√©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • En p√©n√©trant dans la nef du Grand Palais, on se demande comment des danseurs peuvent remplir l'espace de ce chef-d'oeuvre d'architecture 1900. En se d√©pla√ßant du Marais au Champs-√Člys√©es, le Festival des √Čt√©s de la Danse prenait un risque pour sa troisi√®me √©dition. Le Ballet National de Cuba et la programmation de Giselle puis de Don Quichotte cette saison devraient assurer longue vie √† la manifestation, un √©v√©nement salutaire au creux de l'√©t√© parisien traditionnellement si pauvre pour la danse classique.

    Comme la majeure partie du répertoire du ballet cubain, Don Quichotte fut chorégraphié par Alicia Alonso, d'après Marius Petipa. Contrairement à sa relecture de Giselle pleine de bon sens, son Don Quichotte n'a pas d'autre prétention que de mettre en valeur ses danseurs si enclins à cette espagnolade. Le résultat fascine et enthousiasme tant les artistes se donnent sans retenue. L'école de danse cubaine brille dans cette scie du répertoire. Pyrotechnie et effets spectaculaires abondent, avec pour point d'orgue un pas de deux au troisième acte assez difficile à égaler.

    Le prologue, sans fioritures, demeure l'un des rares moments o√Ļ le texte de Cervantes affleure. Sur cette sc√®ne un peu nue, l'attention se focalise sur le chevalier √† la triste figure et son truculent serviteur. Kitri et Basilio leur volent incontestablement la vedette, d√®s leur entr√©e en sc√®ne.

    Viengsay Vald√©s (Kitri) irradie de cette joie toute cubaine de danser, et de danser particuli√®rement bien. Quand la plupart des d√©butantes ou des danseuses plus chevronn√©es dans ce r√īle craignent chaque adage et variation, Vald√©s explose de vitalit√©. Tous les ingr√©dients d'une Kitri m√©morable : sissonnes √† se toucher le pied, √©quilibres sans fin et des tours √† rendre jalouses les championnes de patinage artistique. La Premi√®re Danseuse ensoleill√©e se met en danger et re√ßoit avec satisfaction des bravi et des applaudissements plus que m√©rit√©s, un jeu avec le public qui colle parfaitement au divertissement.

    Le succ√®s de Vald√©s tient aussi √† son partenaire, un mot qui prend tout son sens dans les adages √©tonnants de s√©r√©nit√©, de force et de complicit√©. R√≥mel Fr√≥meta (Basilio), malgr√© son jeune √Ęge, se joue de toutes les difficult√©s. Les port√©s √† la russe d'ordinaire si p√©rilleux sont mu√©s en promenade sur sc√®ne et lorsqu'il s'empare de la taille de Kitri, il s'apparente √† un potier qui fa√ßonne avec son tour un objet pr√©cieux. Individuellement, le danseur offre des variations √† la fois parfaites techniquement et apparemment sans le moindre effort. Les man√®ges de tours assembl√©s, les pirouettes au fini si subtil comme les tours √† la seconde, l'apanage de la danse masculine virtuose avec le charme latin.

    Difficile pour les autres solistes d'exister autour de ces deux stars d'un soir. Sadaise Arencibia campe une jolie Mercedes pleine de présence et aux effets étudiés. Elle incarnera également Kitri et Giselle dans d'autres distributions.

    Avec un tel spectacle, les ensembles un peu faibles, les costumes d√©fra√ģchis ou la mauvaise qualit√© de la bande-son paraissent des points de d√©tail. La repr√©sentation capt√©e pour la t√©l√©vision (France 2) devrait faire les d√©lices du grand public pour les f√™tes de fin d'ann√©e. Alicia Alonso salue l'assembl√©e debout pour l'occasion, une √©motion suppl√©mentaire au cours de cette longue et belle soir√©e.




    Grand Palais, Paris
    Le 24/07/2007
    Vincent LE BARON

    Don Quichotte dans la chor√©graphie d'Alicia Alonso dans le cadre des √Čt√©s de la Danse au Grand Palais, Paris.
    Don Quichotte
    Ballet National de Cuba

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com