altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

Le Repas, de Nathalie Pernette au Théâtre des Abbesses, Paris.

Un Repas comestible
© Sébastien Laurent

Pour la première fois, la chorégraphe française Nathalie Pernette figure au programme de la saison de danse du Théâtre de la Ville, une forme de consécration. Donné au Théâtre des Abbesses, le Repas, création pour six danseurs, est une pièce plutôt drôle et intelligemment construite, autour de la notion de dîner protocolaire, mais...
 

Théâtre des Abbesses, Paris
Le 08/11/2007
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La quarantaine triomphante, Nathalie Pernette, chorégraphe mais aussi interprète, se montre attachante par sa modestie et son implication, comme le prouve sa station debout en fond de salle pendant toute la première représentation du Repas au Théâtre des Abbesses. Grâce à l'accueil chaleureux des spectateurs et à la demande des danseurs, elle se présentera pour recueillir un succès qu'elle mérite depuis des années sur les grandes scènes parisiennes.

    La chorégraphe a choisi d'épingler le cérémonial universel du dîner de circonstances. Au lever de rideau, le décor ne se veut pas trop suggestif : danseurs, chaises et tables amassés à cour comme un paysage après ou plutôt avant la bataille. Une musique classique apéritive est jouée au clavecin, sur scène, par Isabelle Ramona.

    Rapidement, les interprètes s'agitent, individuellement ou en duos, la danse et le geste vifs : Nathalie Pernette marque son attachement au mouvement et à sa signification. Mouvement mais également parole car les deux danseuses et les quatre danseurs s'expriment par quelques mots ou phrases assassines à l'idée de ce repas qui se transforme en obligation familiale ou sociale empesée. Les remarques fusent et chacun retrouve des situations bien vécues et croquées avec acuité.

    Progressivement, la table est dressée, quelques assiettes volent plus ou moins volontairement et les convives prennent place, à l'intérieur de la table. Nathalie Pernette se joue ainsi des conventions, du socialement correct. Aucun échange réel pendant cette scène. Fini le clavecin, élégante musique d'ambiance, les convives, détendus par les agapes se lancent dans un concours de chansons paillardes. Le repas se prolonge ensuite par quelques danses individuelles, défoulement après cette pseudo fête familiale transformée en interminable calvaire protocolaire.

    Le spectacle bascule ensuite vers un univers moins accessible : solos ou ensembles sans réelle signification. Comme les meilleures plaisanteries ou comme parfois les fêtes les plus réussies, cette pièce mériterait d'être un peu plus concise. Un format d'une heure gagnerait en efficacité.




    Théâtre des Abbesses, Paris
    Le 08/11/2007
    Vincent LE BARON

    Le Repas, de Nathalie Pernette au Théâtre des Abbesses, Paris.
    Le Repas
    chorégraphie : Nathalie Pernette

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com