altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

Travelogue I de Sasha Waltz au Théâtre de la Ville, Paris.

PĂ©tillant comme du champagne
© D.R.

Toute première œuvre majeure de Sasha Waltz créée en 1993, Travelogue I, premier volet d’une trilogie mémorable, apparaît toujours comme une pièce brillante, futée, novatrice, menée tambour battant. Une heure de grand plaisir sur les affrontements du quotidien de cinq colocataires dans une espèce de huis clos, le tout porté par une vraie écriture chorégraphique.
 

Théâtre de la Ville, Paris
Le 20/05/2008
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • MĂŞme si le cadre et les personnages sont plutĂ´t ceux de citoyens modestes, c’est au pĂ©tillement d’une coupe de champagne que l’on songe en voyant cette pièce alerte, inventive, corrosive aussi. Cinq colocataires, trois femmes et deux hommes, partagent ce logement qui serait indiffĂ©rent s’il n’était aussi poĂ©tiquement conçu et Ă©clairĂ©.

    Une sorte de huis clos sans le diable, sans un enfer aussi métaphysique que celui de Sartre. Plutôt dans l’humour et dans la joie, même si les affrontements du petit quotidien y sont moins allègres qu’il n’y paraît. Les portes claquent, on se bat presque pour un bout de pain ou pour accéder au réfrigérateur minable qui ne contient qu’un poulet cru et une bouteille de ce qui semble du Coca. Mais finalement, tous ces petits faits n’ont guère d’importance que dans la dimension que leur donne une gestuelle d’une foisonnante inventivité.

    Gestes, mouvements, déplacements, affrontements des corps, entrées, sorties, rien n’est convenu. Tout étonne, amuse, intéresse, surprend, fait sourire ou réfléchir. Et cela dans un rythme qui ne fléchit jamais, scandé par quelques astucieux changements de lumière, avec un minimum d’accessoires.

    Comme toutes les pièces qui tiennent la distance, et c’est finalement un critère d’appréciation fondamental, il y a dans ces débuts de Sasha Waltz toutes les marques d’une vraie écriture chorégraphique, de celles qui mettent les œuvres hors du temps et permettent toutes les reprises. Aux côtés des excellents interprètes Akos Hargitay, Nasser Martin-Gousset, Takako Suzuki et Charlotte Zerbey, un vrai cadeau, Sasha Waltz en personne !




    Théâtre de la Ville, Paris
    Le 20/05/2008
    GĂ©rard MANNONI

    Travelogue I de Sasha Waltz au Théâtre de la Ville, Paris.
    Travelogue I
    direction et concept : Sasha Waltz
    musique : Tristan Honsiger Quintett & Jean-Marc Zelwer
    décor : Thomas Schenk
    éclairages : André Pronk & Tomski Beinsert

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com