altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 06 juin 2020

Roméo et Juliette de Neumeier à l’Opéra royal de Copenhague.

Repremière danoise
© Per Morten Abrahamsen

Créé en 1974 au Ballet royal du Danemark à Copenhague, le Roméo et Juliette de John Neumeier retrouve l’affiche de la salle historique de l’Opéra royal. Une repremière en quelque sorte, marquée par la prise de rôle de jeunes solistes dans une production harmonieuse, sous le regard attentif et les applaudissements de la Reine Margaret II.
 

Det Kongelige Teater, København
Le 24/01/2009
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • John Neumeier, basĂ© depuis plus de trente ans Ă  Hambourg, vient Ă  Copenhague en voisin comme dans l’ensemble de la Scandinavie. Il imagina son RomĂ©o et Juliette avant cette rĂ©sidence dans la Hanse pour le Ballet de Francfort en 1971.

    Nikolaj Hübbe effectue sa première saison à la tête du Ballet Royal du Danemark après sa retraite du New York City Ballet au mois de juin. Privé (ou presque) de ballets à histoire aux États-Unis, il trouve au contraire à Copenhague un répertoire riche d’histoires d’Auguste Bournonville et de versions de grande qualité des plus grandes œuvres du répertoire.

    Comme à son habitude, Neumeier recourut aux services de Jürgen Rose pour les décors et costumes. La production s’en trouve non seulement riche et belle mais très intelligente. Neumeier et Rose, avec leur connaissance de Shakespeare et de l’Italie, proposent une mise en scène très évocatrice de la Vénétie.

    La scène du mariage secret des amants par Frère Laurent est admirablement rendue par le jeu des décors. Face à une œuvre déjà longue, les changements de scènes s’opèrent sans pause ni machinerie apparente, du grand art de la mise en images digne de procédés cinématographiques.

    Pour Roméo a été retenu Sebastian Kloborg, jeune danseur prometteur du Corps de ballet à l’hérédité écrasante – sa mère fut une grande soliste de la compagnie. Si le danseur a l’âge idéal pour le rôle, il manque encore d’assurance face à ces trois heures de spectacle éprouvantes. Aussi, jamais n’atteint-il à l’insouciance ou à la passion escomptés.

    Avec lui, une jeune soliste, Christana Michanek. Sans qualité technique ou physique extraordinaire, elle se distingue par la spontanéité de son jeu et l’expression de ses sentiments. Tour à tour enjouée, charmée, charmant et déchirante, l’interprète vit sans retenue cette histoire merveilleuse et tragique. Émouvante à souhait lorsqu’elle découvre le corps de son amant à côté de la tombe, elle fait frissonner la salle entière jusqu’à la Reine Margaret II présente pour cette repremière.

    L’une des plus belles traditions de l’École danoise demeure l’importance donnée aux rôles de caractère. Dans un registre différent des personnages de Bournonville, les plus grandes personnalités de la compagnie trouvent avec le Duc de Mantoue, Lord et Lady Capulet des figures marquantes. Mogens Boesen, sans pantomime, incarne toute la rigueur et la tendresse sous-jacente du père de Juliette.

    Le vocabulaire classique de John Neumeier innove et marque par sa simplicité. Sans rivaliser avec la richesse des pas de Rudolf Noureev, ni la virtuosité des pas de deux de Kenneth MacMillan, il raconte le drame, ce que bien des chorégraphes ont perdu de vue. Réfléchi et grand connaisseur de l’œuvre du barde anglais, il utilise subtilement le théâtre dans le théâtre et la paillardise.

    La direction de Graham Bond et cette chorégraphie ôtent toute lourdeur à la magistrale partition de Prokoviev. La Reine applaudit, son peuple l’accompagne, tout va pour le mieux dans le Royaume…




    Det Kongelige Teater, København
    Le 24/01/2009
    Vincent LE BARON

    Roméo et Juliette de Neumeier à l’Opéra royal de Copenhague.
    Roméo et Juliette
    chorégraphie : John Neumeier
    Ballet royal du Danemark

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com