altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 04 juin 2020

Entrée au répertoire du Ballet National de Hollande de Don Quichotte d'Alexander Ratmanski, d'après Marius Petipa et Alexander Gorski.

Fièvre espagnole à Amsterdam
© Angela Sterling

L'événement promettait beaucoup pour le Ballet National de Hollande : l'entrée au répertoire de Don Quichotte. Ted Bransen, son directeur, a missionné Alexander Ratmanski pour créer sa version du ballet, d'après Marius Petipa et Alexander Gorski. Un résultat convaincant.
 

Muziektheater, Amsterdam
Le 13/02/2010
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Interviewé avant la première, Alexander Ratmanski, désormais chorégraphe principal de l'American Ballet Theatre après avoir été directeur du Bolchoï, s'amuse des querelles d'authenticité autour de Don Quichotte entre ce dernier et le Mariinski. Avec cette nouvelle production, le jeune chorégraphe au parcours déjà accompli signe une Å“uvre classique dans la tradition russe mais non sans clefs de lecture modernes et nouvelles recherches historiques.

    Tout a débuté plutôt péniblement avec un prologue interminable interprété par deux comédiens célèbres aux Pays-Bas : Peter de Jong et Karel de Rooy. Ils s'agitent, parlent et roulent des yeux, le spectacle vire à une mauvaise parodie de film muet.

    C’est seulement avec l'entrée en scène de Kitri et Basilio que la soirée débute réellement, et sur leurs épaules que repose son succès. La "principale" russe Anna Tsygankova explose de vitalité et d'espièglerie ; on perçoit chez la jeune femme une grande familiarité avec des pas connus de toutes les élèves des compagnies russes. Son partenaire, le canadien Matthew Golding, n'est encore que soliste, mais devrait être promu rapidement, fort de cette prise de rôle ; il a participé de l'autre côté de l'Atlantique à bien des représentations du ballet et a su en capter brillamment l'essence joyeuse et virtuose. Les citations de Barychnikov et Acosta abondent, pour le plaisir de l’œil.

    La réussite et l'inventivité de cette soirée reposent aussi sur le travail des décors et des costumes du français Jérôme Kaplan. La vue d'une ville espagnole, les décors en relief et leur éclairage, tout fonctionne parfaitement, par rapport à la plupart des productions actuelles de Don Quichotte qui se contentent d’aligner les danseurs devant des toiles grossièrement peintes. Kaplan renouvelle ainsi habilement le genre et donne un vrai coup de frais à ce morceau de choix du répertoire classique.

    Les trois heures de la soirée défilent rapidement, tant la compagnie semble prendre plaisir à cette fièvre du samedi soir sur scène, et si l’œuvre n'a pas toujours bonne presse parmi les tenants d'une tradition romantique du ballet classique, il est difficile, après une telle représentation, de mépriser un divertissement de cette qualité. Ratmanski assume parfaitement la truculence de l'adaptation du roman picaresque, et le public le lui rend justement.




    Muziektheater, Amsterdam
    Le 13/02/2010
    Vincent LE BARON

    Entrée au répertoire du Ballet National de Hollande de Don Quichotte d'Alexander Ratmanski, d'après Marius Petipa et Alexander Gorski.
    Don Quichotte
    ballet de Marius Petipa et Alexander Gorski

    production et chorégraphie additionnelle d'Alexei Ratmansky
    musique de Ludwig Minkus
    Ballet National de Hollande
    Holland Symfonia
    direction : Kevin Rhodes

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com