altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 03 juin 2020

Nouvelle distribution pour Kaguyahime de Jiři Kylián au Ballet de l’OpĂ©ra national de Paris.

Kaguyahime (2) :
Triomphe confirmé

© Anne Deniau

Alice Renavand (Kaguyahime)

Cette nouvelle distribution – la troisième – de Kaguyahime a confirmĂ© le triomphe remportĂ© par ce ballet magnifique de Jiři Kylián pour son entrĂ©e au rĂ©pertoire de l’OpĂ©ra de Paris. Dans le rĂ´le titre, Alice Renavand, Sujet dans la compagnie mais qui a la personnalitĂ© d’une Étoile y a Ă©tĂ© rayonnante.
 

Opéra Bastille, Paris
Le 02/07/2010
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Après avoir applaudi Marie-Agnès Gillot et Agnès Letestu dans ce rĂ´le si particulier de la dĂ©esse venue de la Lune se mĂŞler aux humains, on attendait forcĂ©ment Alice Renavand avec beaucoup d’impatience. Cette excellente ballerine qui joue de malchance au concours annuel oĂą elle devrait depuis longtemps avoir Ă©tĂ© nommĂ©e Première Danseuse, est l’une des fortes personnalitĂ©s du ballet.

    Belle, longue et très féminine, elle est de celles qui s’emparent d’un rôle et l’habitent de façon si intuitive, imaginative, différente, que chacune de ses interprétations marque les mémoires. Elle a su parfaitement ici se glisser dans ce personnage à la fois si abstrait et si physiquement présent, si symbolique et si charnel avec un vrai sens artistique.

    Ni trop immatérielle ni trop sensuelle, avec une danse ample, précise, d’une parfaite exactitude stylistique, ce qu’il faut ici de grâce et de vivacité, elle est on ne peut plus convaincante. On se demande vraiment, même si elle n’est pas la première à connaître pareille attente, combien de temps il faudra avant qu’elle ne parvienne vers le haut de la hiérarchie.

    Ne suffit-il pas une fois de plus de rappeler que des artistes comme Manuel Legris, Laurent Hilaire, Frédéric Olivieri ou Eric Vu Han ne furent jamais jugés dignes de monter Premiers Danseurs par les jurys devant lesquels ils concourraient, et qu’ils firent quand même les plus brillantes carrières d’Étoiles à l’Opéra ou ailleurs ? Mais tant que l’on trouvera normal que dans les jurys en question il ne soit pas obligatoire que figurent une ou plusieurs Étoiles, il ne faudra pas s’étonner que persistent pareilles bévues.

    Le reste de la distribution, où Stéphane Phavorin assure le rôle assez ingrat car très peu actif de Mikado, est toujours aussi brillant et investi, qu’il s’agisse des garçons ou des filles, avec cet étonnant et inhabituel mélange de Corps de ballet, de Premiers Danseurs et d’Étoiles, illustrant le très haut niveau de l’ensemble de la compagnie.

    Musique et musiciens toujours aussi spectaculaires et envoûtants, avec là aussi bien la percussionniste solo de l’Orchestre de l’Opéra que des spécialistes japonais. Un ultime souhait : que cette œuvre superbe ne tombe pas dans les oubliettes et soit reprise aussi souvent qu’elle le mérite.




    Opéra Bastille, Paris
    Le 02/07/2010
    GĂ©rard MANNONI

    Nouvelle distribution pour Kaguyahime de Jiři Kylián au Ballet de l’OpĂ©ra national de Paris.
    Kaguyahime
    chorĂ©graphie : Jiři Kylián
    musique : Maki Ishii
    scénographie et éclairages : Michael Simon
    Kodo, Gagaku et ensemble de percussions invité
    direction musicale : Michael de Roo

    Avec les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com