altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 06 juin 2020

Programme Forsythe du Ballet de Lyon à la Quatorzième Biennale de la danse.

Forsythe chez lui à Lyon
© Michel Cavalca

Quintett

Associé à la quatorzième Biennale de la danse, le Ballet de Lyon fait sa rentrée en ses murs de l'Opéra Nouvel. Un programme de l’Américain William Forsythe composé de deux pièces, Workwithinwork et Quintett, démontre l'excellence classique et contemporaine de cette compagnie à forte identité.
 

Opéra national, Lyon
Le 25/09/2010
Vincent LE BARON
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La Biennale de la danse connaît sa 14e édition et voit le départ de son fondateur : Guy Darmet. À travers ce festival unique par son ampleur et la Maison de la Danse, tous deux créés au début des années 1980, l'homme aura marqué le développement de la danse contemporaine en France.

    Au-delà, il sut comme nulle part ailleurs décloisonner la danse et éduquer toute une agglomération qui de Maguy Marin au hip-hop sait désormais mieux apprécier la diversité de cet art vivant. La prochaine Biennale sera organisée par Dominique Hervieu qui avec Jose Montalvo à Chaillot sut faire ses classes dans une grande institution éclectique et populaire, au sens noble du terme.

    Revenons au présent pour cette soirée William Forsythe. Le Ballet de Lyon approfondit le vocabulaire de celui qui fut le maître de Francfort avec l'entrée au répertoire de deux pièces des années 1990 : Workwithinwork (1998) et Quintett (1993).

    La première pièce sollicite seize danseurs. La partition exigeante de Luciano Berio rappelle l'œuvre pour violon de Bach que Forsythe affectionne à travers son fondateur ballet Steptext créé en 1990. Les seize artistes ne se contentent pas d'une approche néo-classique du mouvement mais réalisent une véritable mise en abyme personnelle, possible à partir d'un travail de répétition exemplaire.

    Préparations, placement, ampleur de chaque geste, tous les ingrédients du style de Forsythe sont assimilés par cette compagnie, aussi internationale par les chorégraphes qu'elle invite, que par ses danseurs. Solos, duos et ensembles rivalisent de célérité et de ruptures de rythme. Sans message apparent, ce travail montre l'esprit de troupe qui règne à Lyon selon le credo de Yorgos Loukos qui la dirige avec la même inspiration et le même engagement depuis des années.

    Quintett en seconde partie offre un aspect plus intimiste du travail de Forsythe. A priori minimaliste, sur une partition sérielle de Gavin Bryars, la pièce se révèle hypnotique et résolument attachante. Les cinq danseurs font corps dans cet univers digne d'un huis clos. Sorties de scènes abruptes, trappes, chutes, extensions, autant de signatures de Forsythe dont la pièce regorge.

    La réaction unanime et extrêmement enthousiaste du public de l’opéra repensé par Jean Nouvel prouve le niveau d'éducation du public lyonnais. Guy Darmet et Yorgos Loukos comme Françoise Adret autrefois peuvent être fiers de telles affiches et de la jauge de leurs théâtres.




    Opéra national, Lyon
    Le 25/09/2010
    Vincent LE BARON

    Programme Forsythe du Ballet de Lyon à la Quatorzième Biennale de la danse.
    Workwithinwork
    Quintett
    Chorégraphie : William Forsythe
    Ballet de l’Opéra de Lyon

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com