altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 04 juin 2020

Dernière de la reprise de Coppélia dans la chorégraphie de Patrice Bart à l’Opéra de Paris.

Coppélia (2) :
Bart vers un nouveau départ

© SĂ©bastien MathĂ©

La dernière de cette série de Coppélia à Garnier, précédée du Défilé du Ballet, marque le départ à la retraite de son chorégraphe et Maître de Ballet associé à la direction de la danse, Patrice Bart. Il sera remplacé à ce poste par l’Étoile Laurent Hilaire. Belle distribution avec deux des jeunes Étoiles maison et un des plus anciennement nommés, José Martinez.
 

Palais Garnier, Paris
Le 30/03/2011
Olivier BRUNEL
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La version de CoppĂ©lia, ballet d’après Arthur Saint-LĂ©on, rĂ©alisĂ©e en 1996 par Patrice Bart pour le Ballet de l’OpĂ©ra de Paris qui possède aussi Ă  son rĂ©pertoire celle plus ancienne et proche de l’originale de Pierre Lacotte que l’École de danse utilise rĂ©gulièrement pour ses spectacles annuels, possède admirateurs et dĂ©tracteurs.

    On peut lui reprocher de beaucoup édulcorer le second acte en supprimant quasiment le personnage de Coppélia. Mais elle transforme Coppélius qui y gagne une importante part de danse et devient un séducteur. En se rapprochant de la nouvelle l’Homme au sable de Hoffmann qui l’a inspirée, Bart fait tourner l’intrigue autour de la question de la folie et du passage à l'acte meurtrier.

    La poupée Coppélia devient une icône que Coppélius, fumeur d’opium et névrosé, contemple et recherche en poursuivant le jeune Swanilda. Édulcoré aussi, le personnage de Frantz qui y perd en épaisseur mais pas en virtuosité. Bart a créé pour ses deux jeunes personnage une chorégraphie d’une virtuosité extrême de laquelle les deux danseurs Étoile de la jeune génération Mathias Heymann et Dorothée Gilbert se tirent à merveille, les deux rôles leur allant comme un gant autant sur le plan technique que de la crédibilité.

    Impayable aussi, le Spalanzani factotum domestique en redingote de Coppélius dansé par Fabrice Bourgeois, assistant-maître de ballet. C’était sans doute la dernière occasion de voir dans le rôle de Coppélius l’Étoile José Martinez pour lequel on parle d’un prochain départ à la retraite.

    On pourra cependant le voir danser dans le prochain spectacle la Maison de Bernarda de Mats Ek et comme chorégraphe des Enfants du Paradis en juin. Il aborde Coppélius avec une certaine froideur qui va bien au rôle et avec comme toujours beaucoup de distinction. L’ensemble de la troupe est admirable, notamment dans les danses de caractère du I, fort bien réglées. Une éclatante soirée avec un orchestre Colonne en grande forme sous la direction du chef belge Koen Kessels.

    La soirée s’était ouverte par le traditionnel défilé du Ballet, de la plus jeune des élèves de l’École de danse jusqu’au danseur Étoile le plus anciennement nommé, actuellement Nicolas Le Riche, mais après celui-ci, c’est Patrice Bart en smoking qui est apparu au fond de l’immensité de la scène grande ouverte jusqu’au foyer de la Danse.

    Comme il est de tradition, la représentation s’est prolongée par un hommage à Patrice Bart de tout le Ballet, danseurs, et personnalités pédagogiques de la maison sur la scène de nouveau grand ouverte du Palais Garnier.




    Palais Garnier, Paris
    Le 30/03/2011
    Olivier BRUNEL

    Dernière de la reprise de Coppélia dans la chorégraphie de Patrice Bart à l’Opéra de Paris.
    Défilé du Ballet
    Marche des Troyens
    musique : Hector Berlioz
    Coppélia, ballet en deux actes d’après Arthur Saint-Léon
    musique : LĂ©o Delibes
    chorégraphie et mise en scène : Patrice Bart
    décors et costumes : Ezio Toffolutti
    Ă©clairages : Yves Bernard

    Orchestre Colonne
    direction : Koen Kessels

    Avec les Premiers Danseurs et le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com