altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 04 juin 2020

Swan Lake dans la chorégraphie de Frederik Rydman au Casino de Paris.

Pan sur le bec

À peine le Lac des cygnes sud-africain vu au Théâtre du Rond-Point était-il parti en tournée que l’on pouvait voir à Paris deux autres versions du chef-d’œuvre increvable de Tchaïkovski et Petipa, l’une très traditionnelle par le Ballet national de Chine au Châtelet, l’autre déjantée et d’un goût limite au Casino de Paris.
 

Casino de Paris, Paris
Le 04/10/2013
Olivier BRUNEL
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Revenons Ă  nos volatiles avec l’adaptation trash du Lac par le chorĂ©graphe suĂ©dois Frederik Rydman qui semble-t-il a eu un succès considĂ©rable en Suède mais aussi Ă  Londres dont le public est pourtant connaisseur. La production s’est installĂ©e pour un mois au Casino de Paris dont on dĂ©plore l’état de la salle et l’inconfort scandaleux rapportĂ© au prix des places : chaleur insalubre, sonorisation exĂ©crable, rangs trop serrĂ©s et fauteuils dĂ©foncĂ©s.

    Il n’y a pas que les fauteuils qui sont défoncés car si cette adaptation suit les grandes lignes de l’histoire du Prince qui tombe amoureux d’un cygne blanc et développe une attirance morbide pour son double noir, les cygnes sont ici des prostituées d’un quelconque quartier rouge du nord de l’Europe, et leur souteneur tient à l’héroïne !

    Chez le jeune Prince, la cocaïne tient tout le monde en état de fête. On en a vu d’autres… Mais le spectacle, qui pourrait être mieux ficelé et offre une réelle invention et habilité dans sa chorégraphie hip-hop et acrobatique, est plombé par une volonté systématique de vulgarité.

    Le mixage musical est agressif, les éclairages extrêmes, soit insuffisants pour comprendre ce qui se passe sur scène, soit trop violents. L’ensemble ne dure que quatre vingt minutes mais on regarde sa montre plus d’une fois. Dommage !

    Le chorégraphe du célèbre groupe de danse de rues suédois Fredrik Rydman est passé à côté d’une adaptation de plus certes (le Lac des cygnes n’est-il pas un mythe ?) mais qui n’a pas la finesse et l’élégance de celle de son compatriote Mats Ek ou du Swan Lake à connotation homo du Britannique Matthew Bourne, lequel a connu un succès planétaire.




    Casino de Paris, Paris
    Le 04/10/2013
    Olivier BRUNEL

    Swan Lake dans la chorégraphie de Frederik Rydman au Casino de Paris.
    Le Lac des cygnes
    chorégraphie : Frederik Rydman

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com