altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 04 juin 2020

Robot ! de Blanca Li au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.

Un show Ă©poustouflant

Après avoir été créé en juillet dernier au Festival Montpellier Danse et présenté à la Maison des Arts de Créteil en novembre, l’époustouflant spectacle Robot ! de la chorégraphe espagnole Blanca Li s’est installé au Théâtre des Champs-Élysées pour les fêtes de fin d’année. Grand succès public et départ d’une tournée en France.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 23/12/2013
Olivier BRUNEL
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La chorĂ©graphe andalouse Blanca Li Ă  qui l’on doit des spectacles dĂ©sormais passĂ©s au rang de classiques tels Macadam Macadam et ShĂ©hĂ©razade nous a habituĂ©s Ă  des chorĂ©graphies dĂ©jantĂ©es, souvent Ă  la limite du kitsch, en tous cas toujours d’une très grande fantaisie. Avec Robot !, elle va plus loin dans l’inventivitĂ© en faisant participer Ă  une heure trente d’un spectacle bien construit, des machines Ă  la fois Ă  danser et Ă  faire de la musique dispersĂ©es parmi huit danseurs de sa propre compagnie.

    Tout débute de façon assez standard, les huit danseurs si différents d’allure et de formation nous étourdissent de leur virtuosité, de leurs diversités et spécificités dans la manière très fantaisiste propre à cette compagnie qui va fêter ses vingt ans d’âge. Puis on dévoile une par une de formidables machines à faire de la musique, chacune programmée pour un type de rythme ou de sonorité.

    Leurs formes statuaires et leurs mécanismes étonnent, mais jusque-là on comprend la part de programmation humaine dans ces mécanismes très sophistiqués. Quand Gaël Rougerez fait sortir de son coffrage le petit robot NAO, haut comme trois pommes, et l’amène à s’essayer à l’imiter dans quelques figures de danse, on est à la fois saisi d’incrédulité et d’émotion devant la performance et l’humanité de la petite machine. Elle dépasse vite les espérances du danseur, non seulement l’imitant à la perfection mais parvenant à lui en remontrer !

    L’émotion est à son comble quand l’ensemble de la compagnie ouvre les autres coffres et qu’évoluent sur scène en une chorégraphie bien réglée les six robots humanoïdes. Conçus par Alderaban Robotics, ces robots français mesurent 58 cm et possèdent 9 capteurs tactiles et 25 articulations. On atteint l’apogée quand le premier petit NAO revient seul à l’avant-scène pour exécuter, un boa rouge autour du cou, un numéro de danse sur Besame mucho (chanté par Blanca Li !), digne d’un grand spectacle de cabaret.

    Le reste est du grand Blanca Li, les danseurs déguisés en robot, les intermèdes avec les machines musicales formidablement programmées par le Japonais Maywa Denki, l’aspect festif du spectacle. Le public du Théâtre des Champs-Élysées déborde d’enthousiasme et le spectacle s’achève sous les hourras dans une fantaisie débridée avec la participation de tous danseurs et machines unis dans un même élan festif.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 23/12/2013
    Olivier BRUNEL

    Robot ! de Blanca Li au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Robot ! (création 2013)
    chorégraphie pour danseurs et robots de Blanca Li
    chorégraphie et direction artistique : Blanca Li
    Avec NAO et les machines musicales de Maywa Denki
    Compagnie Bianca Li
    musiques : Tao Gutierrez, Maywa Denki, G.F Haendel, Consuelo Velasquez
    scénographie : Pierre Attrait
    Ă©clairages : Jacques Chatelet
    vidéo : Charles Carcopino
    animateur robots : Thomas Pachoud

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com