altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




L'ACTUALITE DE LA DANSE 30 mai 2020

Spectacle Musique et Danse 2015 à l’Opéra national de Paris.

C’est en forgeant…

Benjamin Millepied l’a rappelé en présentant le spectacle Musique et danse 2015 au Palais Garnier, c’est en chorégraphiant que l’on devient chorégraphe. Préfigurant l’Académie chorégraphique qui verra le jour en septembre et reprenant la formule imaginée par Brigitte Lefèvre l’an dernier, cette soirée a connu un franc succès.
 

Palais Garnier, Paris
Le 01/03/2015
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le nouveau directeur de la danse a de toute Ă©vidence compris que la compagnie dont il a la responsabilitĂ© n’est pas seulement une assemblĂ©e de grands virtuoses mais une pĂ©pinière d’artistes complets qu’il faut aussi mettre en valeur. D’oĂą son idĂ©e de crĂ©er dès septembre 2015 cette AcadĂ©mie chorĂ©graphique destinĂ©e Ă  permettre aux jeunes aspirants chorĂ©graphes de disposer des moyens de mettre en Ĺ“uvre leurs idĂ©es en collaborant avec les autres crĂ©ateurs traditionnellement associĂ©s au ballet, dĂ©corateurs, peintres, musiciens, compositeurs, costumiers. Ce sera l’équivalent de l’AcadĂ©mie d’Art lyrique, laquelle donne de magnifiques rĂ©sultats.

    Pour l’heure, Brigitte Lefèvre avait programmé pour cette ultime saison qu’elle a préparée une nouvelle soirée Musique et danse, associant jeunes danseurs et jeunes chorégraphes avec des instrumentistes de l’Orchestre de l’Opéra. Et ce fut encore, devant une salle comble et enthousiaste, un merveilleux kaléidoscope d’idées en tous genres, sans jouer sur la facilité, puisque les musiques étaient exclusivement de John Cage et de Philip Glass.

    Allistair Madin, Simon Valastro, Yvon Demol, ont montré qu’ils maîtrisaient bien un langage chorégraphique raffiné, intelligent, musical, aux frontières du classique pur style maison et d’un contemporain sans provocations superficielles, dans une belle fluidité, et souvent avec un humour astucieux, comme Simon Valastro opposant dans le deuxième mouvement d’Amores de John Cage une démonstration de pas d’école classiques par une danseuse en tutu blanc à l’immobilité d’un athlète, l’excellent Aurélien Houette, sculptural, avec sans doute ici le rôle le moins fatigant de sa riche carrière ! Beau travail sur les éclairages également.

    Très belles idées aussi dans cet Amores en quatre parties confiées chacune à un chorégraphe différent, de Sébastien Bertaud qui fait danser… deux percussionnistes, l’athlétique Jean-Baptiste Leclère et la minuscule Tsuey-Ying Tai, dans un court mais savoureux pas de deux. Tout comme Bernard Bouché lâchant soudain un pingouin et un ours blanc muni d’un fusil dans une poursuite inattendue et cocasse.

    Deux belles pièces solidement structurées concluaient la soirée. Mad Rush de Sébastien Bertaud, sur une musique de Philip Glass jouée à la harpe par David Logtvoet, développait de belles idées d’une absolue musicalité sur des rapports entre les corps, jouant aussi sur une utilisation de l’espace très équilibrée. Avec Dance Music / 3-2-1 de John Cage, Bruno Bouché affirmait un solide métier dont on a déjà vu maints exemples.

    Magnifique collaboration avec les percussionnistes Tsuey-Yong Tai, Nicolas Lethuillier, Jean-Baptiste Leclère, Philippe Poncet, Christophe Vella, et avec l’omniprésence du formidable Jean-Yves Sébillotte au piano et aux percussions, musicien hors pair, aussi virtuose que toujours prêt à participer à des aventures originales.




    Palais Garnier, Paris
    Le 01/03/2015
    GĂ©rard MANNONI

    Spectacle Musique et Danse 2015 à l’Opéra national de Paris.
    Salon Musical : Musique et Danse
    Heures dansantes
    chorégraphie : Allistair Madin
    musique : Philip Glass
    Tissues / 1-2-6-7
    chorégraphie : Sion Valastro
    musique : Philip Glass
    Marrymaking
    chorégraphie : Yvon Demol
    musique : John Cage
    Amores
    chorégraphies : Sébastien Bertaud, Simon Valastro, Allistair Madin, Bruno Bouché, musique : John Cage
    Mad Rush
    chorégraphie : Sébastien Bertaud
    musique : Philip Glass
    Dance Music / 3-2-1
    chorégraphie : Bruno Bouché
    musique : John Cage

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com