altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 13 juin 2024

07/03/2012  La Bayadère (1) : Une Étoile pour la Bayadère
Reprise de la Bayadère version Noureev au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Belle reprise de la Bayadère selon Rudolf Noureev au Ballet de l’Opéra de Paris, occasion pour Nicolas Joel et Brigitte Lefèvre de nommer Danseur Étoile Josua Hoffalt qui interprétait pour la première fois le rôle de Solor, avec un entourage on ne peut plus adéquat. Belle consécration, méritée à tous égards, pour ce danseur à la taille par ailleurs idéale.


Par GĂ©rard MANNONI

   
06/03/2012  OrphĂ©e intemporel
Reprise d’Orphée de José Montalvo et Dominique Hervieu au Théâtre national de Chaillot, Paris.
Théâtre national de Chaillot, Paris

Créé dans cette même salle en 2010, l’Orphée de José Montalvo et Dominique Hervieu reste l’un des traitements scéniques les plus hardis du célèbre mythe. Grand divertissement touchant au théâtre total, cette pièce qui allie danse, chant, musique et images de synthèse absolument réussies est d’une maîtrise qui impressionne.


Par GĂ©rard MANNONI

   
05/03/2012  Soleil noir
Solaire de Fabrice Lambert au théâtre des Abbesses, Paris.
Théâtre des Abbesses, Paris

En résidence au CND jusqu’en 2014, le chorégraphe Fabrice Lambert présente aux Abbesses une pièce de 2010 emblématique de son travail sur le clair-obscur, la magie du geste ravi par l’ombre mais qui ne brillera probablement pas au firmament de son œuvre. Encore qu’elle n’a pas manqué de fasciner certains et certaines.


Par François FARGUE

   
04/02/2012  Chef-d’œuvre intact
Reprise d’Orphée et Eurydice de Pina Bausch au Ballet de l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Entré au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en 2005, Orphée et Eurydice créé par Pina Bausch en 1975, revient à l’affiche de ce début d’année au Palais Garnier avec un identique succès. La pièce, très bien dansée, qui affiche un certain nombre de danseurs qui l’avaient étrennée il y a sept ans, a gardé son sobre impact dramatique, sa pureté et s’impose comme au premier jour.


Par GĂ©rard MANNONI

   
06/01/2012  Une Ĺ“uvre mal revisitĂ©e
Napoli par le Ballet Royal du Danemark à l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Revisiter n’est pas facile, surtout pour le grand répertoire romantique. À moins d’un décalage total comme le fit Mats Ek pour Giselle, l’entreprise est hasardeuse. Ce nouveau Napoli est un échec absolu pour deux actes sur trois, ceux qui ont été vraiment revisités. Le troisième sort enfin de l’ennui et de la consternation.


Par GĂ©rard MANNONI

   
21/12/2011  OnĂ©guine Cranko (2) : Ballet de l’honneur bafouĂ©
Nouvelle distribution pour la reprise d’Onéguine de Cranko au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Entrée en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris à l’occasion du départ à la retraite du danseur Étoile Manuel Legris, la célèbre chorégraphie réalisée en 1965 et revue en 1967 par le chorégraphe sud-africain John Cranko pour le Ballet de Stuttgart revient au programme de cette fin d’année. Il sera à l’affiche de la soirée du Réveillon à Garnier.


Par Olivier BRUNEL

   
17/12/2011  Le courage de la sincĂ©ritĂ©
Incidence chorégraphique au Théâtre municipal de Fontainebleau.
Théâtre municipal, Fontainebleau

Programme austère mais très bien construit pour cette soirée du groupe Incidence chorégraphique que Bruno Bouché à présenté ce week-end au Théâtre municipal de Fontainebleau. Dix excellents danseurs de l’opéra ont défendu un programme d’une belle authenticité et résolument sans concessions.


Par GĂ©rard MANNONI

   
12/12/2011  Cendrillon (2) : Plus citrouille que carrosse
Nouvelle distribution pour la reprise de Cendrillon de Noureev au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Délibérément satyrique avec sa marâtre dansée par un homme, son action transposée à Hollywood et son producteur à gros cigare, la Cendrillon version Noureev a la peau dure. La troisième des distributions possibles de cette reprise donne cependant parfois à rêver grâce à Agnès Letestu à qui ce rôle va si bien comme une pantoufle de vair.


Par Olivier BRUNEL

   
09/12/2011  OnĂ©guine Cranko (1) : Tous amoureux de Tatiana
Reprise d’Onéguine de Cranko au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Deuxième spectacle de fin d’année du Ballet de l’Opéra de Paris avec la Cendrillon de Noureev, l’Onéguine de Cranko permet à Aurélie Dupont d’incarner une Tatiana bouleversante. Déception en revanche avec son partenaire, l’inexpressif Evan McKie, Principal du Ballet de Stuttgart, mais couple Olga-Lenski idéal.


Par GĂ©rard MANNONI

   
06/12/2011  Forsythe en majestĂ©
Impressing the Czar de William Forsythe au Théâtre national de Chaillot, Paris.
Théâtre national de Chaillot, Paris

Une dizaine de jours après Artifact, William Forsythe continue d’éblouir dans le cadre du Festival d’Automne au Palais de Chaillot, cette fois pour sa pièce la plus emblématique des années 1980 : Impressing the Czar. Deux heures de danse et des idées à chaque seconde qui ont fait la réputation internationale du chorégraphe américain.


Par Olivier BRUNEL

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Triomphe de l’arabesque

  • L’amour virtuose

  • Ivresse grecque

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com