altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 05 juillet 2020

06/07/2011  ÉtĂ©s de la Danse 2011 (1) : Miami danse
Soirée de gala d’ouverture du festival des Étés de la Danse 2011 au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Pour la première fois à Paris, le Miami City Ballet est invité par les Étés de la Danse. Si cette compagnie qui fête ses vingt-cinq ans n’est plus toute jeune, la plupart de ses danseurs le sont, donnant une impression de grande fraîcheur. Comble du luxe, un jeune orchestre officie dans la fosse. Encourageant lancement avec une soirée de gala réussie.


Par Olivier BRUNEL

   
05/07/2011  Une Ĺ“uvre majeure
Création mondiale de l’Anatomie de la sensation de Wayne McGregor au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Après le succès de Genus créé en 2007, le Ballet de l’Opéra vient à nouveau de triompher avec l’Anatomie de la sensation de Wayne McGregor, pièce d’une grande beauté, d’une force étonnante et d’une originalité absolue. Commande de l’Opéra de Paris, c’est une œuvre majeure, sans nul doute, dans l’histoire de la création chorégraphique du XXIe siècle.


Par GĂ©rard MANNONI

   
30/06/2011  Charme, technique et dĂ©licate Ă©motion
Reprise des Enfants du Paradis de José Martinez au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Parallèlement à la création mondiale de l’Anatomie de la sensation de Wayne Mac Gregor, le Ballet de l’Opéra présente en conclusion de sa saison la fort poétique vision de l’Étoile José Martinez des Enfants du paradis. Bien construit et superbement dansé, le ballet, créé en 2008, affirme sa place dans le grand répertoire.


Par GĂ©rard MANNONI

   
04/06/2011  Énigmatique OrphĂ©e
Orpheus de John Neumeier au Ballet de Hambourg.

À Hambourg, John Neumeier reprend sa dernière création : Orpheus. Deux heures de danse et de théâtre très personnels, interprétées par ses danseurs toujours aussi imprégnés du message du chorégraphe. Et pourtant, le public, à en juger par un accueil très frais, paraît nettement plus rétif qu’à l’ordinaire.


Par Vincent LE BARON

   
25/05/2011  Pur comme une eau de pluie
Entrée de Rain d’Anne Teresa de Keersmaeker au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Très gros succès pour l’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Rain, une pièce majeure d’Anne Teresa de Keersmaker déjà vue au Théâtre de la Ville. Un voyage grisant dans un univers chorégraphique d’une absolue pureté avec des danseurs splendides d’investissement et de talent, sur la Music for eighteen musicians de Steve Reich.


Par GĂ©rard MANNONI

   
21/05/2011  TchaĂŻkovski chez Louis II
Illusionen wie Schwanensee de John Neumeier à l’Opéra de Munich.
Nationaltheater, MĂĽnchen

L'entrée au répertoire du Ballet d'État de Bavière d'Illusionen wie SChwanensee de John Neumeier a tout d'une évidence trente-cinq ans après sa création à Hambourg. Cette version très personnelle du chorégraphe américain fonctionne à merveille dans cette région d'Allemagne encore très marquée par ses monarques romantiques.


Par Vincent LE BARON

   
19/05/2011  La force du mouvement
Continu, de Sasha Waltz au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Habituée du Théâtre de la Ville et aussi de l’Opéra de Paris où elle présenta un très beau Roméo et Juliette de Berlioz, la chorégraphe allemande Sasha Waltz, grande héritière de Pina Bausch, affirme avec cette pièce sa maîtrise des structures d’ensemble et autant que celle de mouvements forts et expressifs.


Par GĂ©rard MANNONI

   
13/05/2011  La joie de danser
Don Quichotte par le Ballet du Bolchoï de Moscou à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Au Palais Garnier, après un premier programme consacré aux rares Flammes de Paris, dans une production de Don Quichotte discutable à bien des égards, le Ballet du Bolchoï impressionne surtout par la tenue et l’évidente joie de danser de l’ensemble de la compagnie et les qualités athlétiques hors du commun de ses solistes.


Par GĂ©rard MANNONI

   
06/05/2011  Ivan le terrible
Flammes de Paris, d'Alexeï Ratmansky, par le Ballet du Bolchoï à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Qui n’a rêvé de voir danser le Ballet du Bolchoï de Moscou ? Il est en mai à Paris et se met à portée de nos yeux avec deux spectacles : Don Quichotte, créé au Bolchoï en 1869, et le nettement plus rare Flammes de Paris, ballet sur la Révolution Française où triomphe le Philippe proprement hallucinant d’Ivan Vassiliev, déjà filmé dans ce rôle pour le DVD.


Par Olivier BRUNEL

   
28/04/2011  GĂ©niale modernitĂ©
Reprise du spectacle Mats Ek au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

À revoir au Palais Garnier la Maison de Bernarda et A sort of de Mats Ek dans la programmation du Ballet de l’Opéra national de Paris, on ne peut qu’admirer la modernité inspirée de ce chorégraphe qui aura marqué notre temps aux côtés des plus grands. Une vision sombre mais aussi caricaturale de l’enfermement sur soi-même.


Par GĂ©rard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
[   page sur 54  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com