altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 01 avril 2020

02/12/2008  Une Giselle verte
G., de Garry Stewart au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Le chorégraphe russe Boris Eifman avait créé une Giselle rouge en hommage à la sublime Spessivsteva. Celle de l’Australien Garry Stewart serait plutôt verte, tant par la couleur des costumes que par une volonté affirmée de nouveauté dans l’approche du mythique ballet romantique. Une audace en grande partie positive.


Par GĂ©rard MANNONI

   
01/12/2008  Raymonda (1) : Une certaine pesanteur
Reprise de Raymonda dans la chorégraphie de Rudolf Noureev à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Premier grand ballet classique remonté par Noureev pour la compagnie lorsqu’il prit en 1983 la direction du Ballet de l’Opéra, Raymonda revient à l’affiche après une assez longue absence. Prise en charge par une partie de la nouvelle génération d’Étoiles et de danseurs, la chorégraphie paraît souvent perdue dans la pesante beauté des décors et costumes de Nicholas Georgiadis.


Par GĂ©rard MANNONI

   
29/11/2008  Travail d’équilibriste
Argan le visionnaire, de Claude Brumachon, à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Paris.
Amphithéâtre de l'Opéra Bastille, Paris

Avec son ballet tout public Argan le visionnaire, Claude Brumachon relève une nouvelle fois avec succès le défi d’ouvrir par la danse les portes du monde littéraire à des spectateurs de tous âges. Une approche personnelle, subjective, originale et très vivante du monde de Molière, servie par les danseurs du Centre chorégraphique de Nantes.


Par GĂ©rard MANNONI

   
08/11/2008  Les enfants du Paradis (3) : Triomphe confirmĂ©
Deux dernières soirées des Enfants du paradis de José Martinez à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Entreprise courageuse et inventive mais risquée, cette série de représentations de la création des Enfants du Paradis de José Martinez à l’Opéra de Paris aura reçu jusqu’au but un accueil public triomphal. Une occasion aussi pour de nombreux danseurs de la compagnie d’y montrer leurs qualités de solistes. Récit des deux dernières soirées.


Par GĂ©rard MANNONI

   
07/11/2008  Abou Lagraa, ou le sens de la danse et de la vie
D’eux sens, d’Abou Lagraa aux Gémeaux à Sceaux.
Les GĂ©meaux, Sceau

Créé à la Biennale de Lyon et repris aux Gémeaux de Sceaux, D’eux sens, le duo très dense d’Abou Lagraa, marque un jalon important dans l’évolution de ce danseur chorégraphe au parcours diversifié et passionnant. Cinquante minutes de d’intensité spirituelle et sensuelle, dansées par la chorégraphe et sa très belle épouse Nawal.


Par GĂ©rard MANNONI

   
27/10/2008  Les Enfants du paradis (2) : Nouveaux visages
Deuxième distribution des Enfants du paradis de José Martinez à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Deuxième distribution très convaincante pour les Enfants du paradis de José Martinez au Palais Garnier. Pas d’Étoiles, mais certainement de futures Étoiles dans cet ensemble de Premiers Danseurs et de Sujets. En tête de l’applaudimètre, le Lacenaire de Vincent Chaillet, une magistrale composition.


Par GĂ©rard MANNONI

   
21/10/2008  Les Enfants du paradis (1) : Du cinĂ©ma Ă  la danse
Création des Enfants du Paradis de José Martinez à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Pari risqué mais brillamment gagné par le danseur Étoile José Martinez à qui l’Opéra avait confié la chorégraphie de cette création mondiale d’après le film culte de Carné et Prévert. Une belle entrée dans l’histoire de la danse pour tous ces personnages mythiques, et de longues acclamations de la part d’un public enchanté.


Par GĂ©rard MANNONI

   
14/10/2008  Blanche Neige revient Ă  la danse
Blanche Neige d’Angelin Preljocaj au Théâtre national de Chaillot, Paris.
Théâtre national de Chaillot, Paris

En décidant de concevoir un grand ballet contemporain et romantique, Angelin Preljocaj se lançait une sorte de défi. Avec Blanche Neige, au Théâtre de Chaillot, il l’a relevé avec un immense talent, beaucoup d’imagination et un sens accompli du rapport de la danse et de la musique de Mahler. Un chef-d’œuvre de l’Histoire de la danse contemporaine.


Par GĂ©rard MANNONI

   
02/10/2008  Australian Ballet (2) : Entre deux eaux
Le Lac des cygnes dans la chorégraphie de Graeme Murphy par l’Australian ballet au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

Deuxième programme de l’Australian Ballet au Théâtre du Châtelet, le Lac des cygnes selon le chorégraphe Graeme Murphy oscille entre bonnes idées et erreurs majeures. L’excellence des danseurs, des ballerines en particulier, ne parvient pas à en faire un spectacle homogène ni à en faire oublier les maladresses, voire les ridicules.


Par GĂ©rard MANNONI

   
30/09/2008  Australian Ballet (1) : Beaux danseurs des antipodes
Premier programme de l’Australian Ballet au Théâtre du Châtelet, Paris.
Théatre du Châtelet, Paris

On n’avait pas vu la compagnie de l’Autralian Ballet depuis quarante-trois ans à Paris. Une sorte de record. Elle a produit une forte impression au Théâtre du Châtelet avec un premier programme courageux comprenant notamment un Sacre du printemps chorégraphié par le directeur aborigène du Bangara Dance Theatre.


Par GĂ©rard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
[   page sur 54  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com