altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 14 aoűt 2020

27/03/2008  Reprise surprise
Reprise de Caligula – Nicolas Le Riche à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Avec Caligula créé en 2005 au Palais Garnier avec les danseurs de l'Opéra de Paris, l'Étoile Nicolas Le Riche signait sa deuxième pièce chorégraphique. Repris de façon inattendue cette année vu l'enthousiasme discret qu'il suscita à sa création, le ballet s'impose aujourd'hui dans une version revue et corrigée comme une oeuvre émouvante et de très belle facture.


Par François FARGUE

   
17/03/2008  Les petits riens de Robyn Orlin
Dressed to kill killed to dress , de Robyn Orlin au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Cinquante-cinq minutes à peine : Robyn Orlin a vite expédié son hommage aux Swankas, ces élégants des ghettos de son pays natal. La chorégraphe sud-africaine a rarement fait aussi concis et aussi léger, mais sombre vite dans le répétitif, l'incongru ou le galvaudé. Une création pas vraiment passionnante que ce Dressed to kill killed to dress


Par GĂ©rard MANNONI

   
11/03/2008  Entre deux mondes
Mon amour, de Christian Rizzo, au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Après Lille, c'est le Théâtre de la Ville de Paris qui donne en création la nouvelle pièce à la fois attachante, irritante et déroutante du difficilement identifiable chorégraphe Christian Rizzo. Mon amour représente en effet un travail intelligent, mais qui reste quand même très élitiste et dans la mouvance chicos.


Par GĂ©rard MANNONI

   
09/03/2008  Le corps et la voix
Création du Labyrinthe et d'Androgyne de Claude Brumachon au Centre chorégraphique national de Nantes.
Théâtre Graslin, Nantes

Les chorégraphes contemporains aiment réunir chanteurs et danseurs dans une même création. Claude Brumachon propose ce mariage dans les deux brèves pièces qu'il vient de créer au Théâtre Graslin de Nantes. Un exemple inspiré de poésie et d'intelligence.


Par GĂ©rard MANNONI

   
09/02/2008  BĂ©jart tel qu'en lui-mĂŞme
Le Tour du monde en 80 minutes, de Maurice BĂ©jart, par le BĂ©jart ballet Lausanne au Palais des sports, Paris.
Palais des sports, Paris

Ultime création du grand chorégraphe, à peine achevée au moment de sa mort, le ballet le Tour du monde en 80 minutes donné par le Béjart Ballet Lausanne au Palais des sports de Paris séduit par sa beauté plastique, son étonnante jeunesse d'esprit et l'enthousiasme ardent de ses interprètes. Un testament en hommage à la vie.


Par GĂ©rard MANNONI

   
06/02/2008  Le retour d'OrphĂ©e
Reprise de l'Orphée et Eurydice de Pina Bausch à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

L'Orphée et Eurydice de Gluck chorégraphié et mis en scène par Pina Bausch revient à l'affiche de l'Opéra de Paris. Idéalement servi par le Balthasar-Neumann Ensemble, toujours aussi beau, intense et bien dansé, le ballet pâtit malheureusement une fois encore d'une distribution vocale médiocre, comme lors de la première série de représentations en mai 2005.


Par GĂ©rard MANNONI

   
30/01/2008  Les enfants de BĂ©jart
Premier programme du BĂ©jart Ballet Lausanne au Palais des Sports, Paris.
Palais des sports, Paris

Beau succès au Palais des Sports pour le premier spectacle parisien du Béjart Ballet Lausanne depuis la disparition du maître en novembre dernier. Un programme riche où les chorégraphies sur la musique de Stravinski se taillent la part du lion, mené par Gil Roman, désormais directeur de la compagnie selon la volonté de Béjart lui-même.


Par GĂ©rard MANNONI

   
11/01/2008  Le Ballet du BolchoĂŻ dans tous ses Ă©tats
Deuxième programme du Ballet du Théâtre Bolchoï à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Avec ce deuxième programme au Palais Garnier, le ballet du Théâtre Bolchoï de Moscou montre un visage plus complet de ses possibilités actuelles qu'avec le massif Corsaire. Une belle soirée dominée par la somptueuse Svetlana Zakharova dans l'acte des ombres de la Bayadère et par la Dame de Pique de Roland Petit.


Par GĂ©rard MANNONI

   
08/01/2008  Les danseuses russes Ă  l'honneur
Le Corsaire, par le Ballet du Théâtre Bolchoï à l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Malgré son titre bien masculin, le Corsaire, grand standard du répertoire académique tel que le présente la compagnie du Bolchoï de Moscou au Palais Garnier, est d'abord un ballet pour danseuses. La démonstration de la glorieuse compagnie n'en est que plus convaincante, dans des costumes figuratifs romantiques comme à la création.


Par GĂ©rard MANNONI

   
21/12/2007  RĂ©compenses et surprises
Concours 2007 du Corps de ballet de l'Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Comme chaque année à la même époque, le Concours annuel du Corps de ballet de l'Opéra national de Paris a permis une revue de détail d'un grand nombre d'artistes. Se présentent tous ceux qui souhaitent monter dans la classe supérieure. Le jury décide, en fonction du nombre de places disponibles. Des évidences et aussi des questions.


Par GĂ©rard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
[   page sur 54  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • LamĂ©, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com