altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 19 septembre 2021

03/03/2004  Roland Petit au pays des souvenirs
Roland Petit raconte les chemins de la création, au Théâtre Jean Vilar de Suresnes.
Théâtre Jean Vilar, Suresnes

Cette fois Roland Petit ne danse pas, il n'écrit pas, mais il parle. Le grand chorégraphe entouré de quelques danseurs, aidé de documents filmés, jette un trop bref regard sur son passé. Un voyage au pays des souvenirs.


Par Gérard MANNONI

   
25/02/2004  Les étoiles maison tiennent le choc
Dernières distributions pour Giselle au Palais Garnier, Paris.
Palais Garnier, Paris

Trois dernières distributions pour cette série de Giselle au Palais Garnier. Très attendue, la belle Svetlana Zakharova n'aura finalement pas plus brillé que les étoiles maison.


Par Gérard MANNONI

   
17/02/2004  Kylian au sommet
Stepping Stones, Il faut qu'une porte et Doux mensonges, de Jiri Kylian à l'Opéra Garnier, Paris.
Palais Garnier, Paris

Pour la deuxième fois, Jiri Kylian donne une création mondiale, Il faut qu'une porte , à l'Opéra de Paris. Un bonheur rare, mais total, agrémenté des reprises de Stepping Stones et Doux mensonges du « chorégraphe qui ne se met jamais en colère Â», pour une soirée littéralement grisante.


Par Gérard MANNONI

   
11/02/2004  Chopinot à la dérive
Warning Hazardous Area, du Ballet Atlantique Régine Chopinot, au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

L'une de nos chorégraphes les plus imaginatives et les plus originales, Régine Chopinot, part totalement à la dérive, avec une performance aussi ringarde que stupide, Warning Hazardous Area (W.H.A.), qui accumule tous les poncifs des mauvais spectacles de danse pseudo modernes. On lui accordera une autre chance.


Par Gérard MANNONI

   
08/02/2004  Nouveaux visages
Trois premières distributions de Giselle au Palais Garnier, Paris.
Palais Garnier, Paris

Giselle, le ballet romantique par excellence, réserve toujours des surprises aux danseurs qui s'y frottent. Cette reprise de la production 1998 à l'Opéra de Paris permet de découvrir des ballerines jamais vues ici dans le rôle des rôles, ou s'y lançant pour première fois. Trois premières distributions.


Par Gérard MANNONI

   
06/02/2004  Un rayon de soleil dans l'eau froide
Solo for two, O sole mio et Fluke, trois chorégraphies de Mats Ek au Théâtre de la Ville, Paris.
Théâtre de la Ville, Paris

Défendu par la très solide compagnie de Lyon, ce programme Mats Ek – composé des trois pièces Solo for two, O sole mio, et Fluke – s'est imposé par sa rigueur un peu glacée, réchauffée par l'étonnant solo d'Ana Laguna, et démontrant l'excellence du travail du Ballet national de Lyon.


Par Gérard MANNONI

   
05/02/2004  La beauté du geste
Kaash, de la Compagnie Akram Khan, au Théâtre des Abbesses, Paris.
Théâtre des Abbesses, Paris

Vedette du milieu artistique indo-anglais, Akram Khan avait déjà triomphé en 2002 à deux reprises en ce même Théâtre des Abbesses avec Polaroid Feet et Kaash, puis à la rentrée dernière avec Ronin, pièce plus purement kathak. Il est de retour avec une reprise de Kaash, dont la beauté pure impressionne toujours.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54 
[   page sur 54  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Le ravissement de Raymonda

  • Lamé, le corps

  • Solde de tout conte

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com