altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE DANSE / Recherche par date 22 juin 2024

28/04/2016  Douce violence
Entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris de les Applaudissements ne se mangent pas de Maguy Marin.
Palais Garnier, Paris

Étrange contradiction entre la volonté annoncée par la chorégraphe Maguy Marin de dénoncer la violence et les violences des civilisations sud-américaines et le langage chorégraphique linéaire, assez fade, voire lénifiant, employé dans les Applaudissements ne se mangent pas, une pièce vieille de presque quinze ans qui fait son entrée au répertoire de l’Opéra.


Par GĂ©rard MANNONI

   
15/04/2016  Toujours l’excellence
Spectacle annuel de l’École de Danse de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Attendu chaque année avec le même intérêt, le spectacle de l’École de Danse de l’Opéra de Paris reste un temps fort de la saison donné au Palais Garnier. Toujours de jeunes personnalités à découvrir et la confirmation d’un niveau d’excellence qui ne faiblit pas sous la très efficace houlette d’Élisabeth Platel.


Par GĂ©rard MANNONI

   
02/04/2016  Un Ă©trange cocktail dansĂ©
Programme XXe et XXIe siècles consacré à Alexei Ratmansky, Jerome Robbins, George Balanchine et Justin Peck au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Tout et son contraire dans ce curieux programme de chorégraphes du XXe siècle et même du XXIe au Ballet de l’Opéra national de Paris, où l’on trouve le meilleur côtoyant l’insignifiant. Alexei Ratmansky et Justin Peck sont un encadrement bien pâlot pour deux pièces magistrales de Jerome Robbins et George Balanchine.


Par GĂ©rard MANNONI

   
29/03/2016  RomĂ©o et Juliette (2) : La relève
Prises de rôle dans le Roméo et Juliette de Rudolf Noureev au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Opéra Bastille, Paris

Brillante et convaincante relève assurée par deux jeunes danseurs de la nouvelle génération dans les difficiles rôles-titres du grand ballet de Noureev. Distingués par Benjamin Millepied, Léonore Baulac, aujourd’hui Première Danseuse, et Germain Louvet, seulement Sujet dans le Corps de ballet, ont confirmé de remarquables qualités et un énorme potentiel.


Par GĂ©rard MANNONI

   
23/03/2016  RomĂ©o et Juliette (1) : Couple idĂ©al
Reprise du Roméo et Juliette de Prokofiev et Noureev au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Opéra Bastille, Paris

La reprise du meilleur ballet personnel de Rudolf Noureev va permettre à une nouvelle génération de s’approprier cette grande et belle fresque dramatique riche en rôles diversifiés. Menée par deux Étoiles idéalement employées, cette première distribution brille aussi par d’autres prises de rôle et un bel investissement des ensembles.


Par GĂ©rard MANNONI

   
20/02/2016  Adieux avec panache
Soirée d’Adieux de Benjamin Pech au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Le danseur Étoile Benjamin Pech avait choisi de faire ses Adieux au Ballet de l’Opéra de Paris dans le programme Bell-Robbins-Millepied modifié pour l’occasion. Une soirée brillante au Palais Garnier où ce très beau danseur a assumé avec panache ces moments à la fois glorieux et difficiles pour tous ceux qui les vivent.


Par GĂ©rard MANNONI

   
18/02/2016  Magic Carolyn
Pneuma, de Carolyn Carlson, par le Ballet de l’Opéra national de Bordeaux au Théâtre national de Chaillot, Paris.
Théâtre national de Chaillot, Paris

Cinquante ans de carrière, une centaine de pièces à son actif, comme le souligne la feuille programme, et Carolyn Carlson n’a rien perdu de son imagination, de son intelligence artistique faite de subtilité et se sensibilité. Défendu magistralement par les danseurs de l’Opéra de Bordeaux, Pneuma est un moment de pure magie.


Par GĂ©rard MANNONI

   
05/02/2016  Danse classique Ă  l’honneur
Programme Bel/Millepied/Robbins au Ballet de l’Opéra national de Paris.
Palais Garnier, Paris

Soirée très attendue au Ballet de l’Opéra de Paris avec deux créations de Jerôme Bel et Benjamin Millepied, et l’entrée au répertoire d’une œuvre majeure de Jerome Robbins. Beau succès dans le climat particulier de la toute récente démission du directeur de la compagnie. Mais de tout cela, la danse classique ressort encore grandie.


Par GĂ©rard MANNONI

   
07/01/2016  Sagesse ou folie des grandeurs ?
From Black to Blue, chorégraphies de Mats Ek dans la série TranscenDanses des productions Albert Sarfati au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
Théâtre des Champs-Élysées, Paris

La tournée d’adieux de Mats Ek vient de commencer par ce spectacle au Théâtre des Champs-Élysées. À soixante-dix ans, l’immense chorégraphe a décidé de tout arrêter. Il ne veut même plus que l’on danse désormais aucun de ses ballets. Décision pure et dure. Une soirée inoubliable qui restera fixée dans nos mémoires.


Par GĂ©rard MANNONI

   
05/01/2016  Leçon de modernitĂ©
Programme de la Batsheva Dance Company à l’Opéra de Paris.
Palais Garnier, Paris

Invitée à l’Opéra de Paris pendant les vacances du Corps de ballet suivant des fêtes de fin d’année pendant lesquelles il était très sollicité, la Batsheva Dance Company a donné au Palais Garnier, avec Three d’Ohad Naharin, une superbe leçon de danse moderne intelligente, originale, inspirée. Preuve que la grande compagnie israélienne n’a rien perdu de son impact.


Par GĂ©rard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 dernières critiques de danse

  • Triomphe de l’arabesque

  • L’amour virtuose

  • Ivresse grecque

    [ Tout sur la danse ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com