altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




DOSSIERS 01 octobre 2022

CALENDRIER DE L'AVENT
"MOZART 22"

Chaque jour entre le 7 et le 25 décembre 2006, Altamusica vous propose une analyse au crible d'un volet de l'intégrale "MOZART 22" d'Universal Music, captée cet été au festival de Salzbourg, sous forme d'un calendrier de l'avent.
 

Le 17/12/2006

  • 7 dĂ©cembre : Schauspieldirektor - Bastien und Bastienne
  • 8 dĂ©cembre : Il Re Pastore
  • 9 dĂ©cembre : Die EntfĂĽhrung aus dem Serail
  • 10 dĂ©cembre : Ascanio in Alba
  • 11 dĂ©cembre : Die Zauberflöte
  • 12 dĂ©cembre : Irrfahrten I
  • 13 dĂ©cembre : Lucio Silla
  • 14 dĂ©cembre : Zaide · Adama
  • 15 dĂ©cembre : Don Giovanni
  • 16 dĂ©cembre : Apollo et Hyacinthus - Die Schuldigkeit des Ersten Gebots
  • 17 dĂ©cembre : Irrfahrten II & III
  • 18 dĂ©cembre : Così fan tutte
  • 19 dĂ©cembre : Betulia liberata
  • 20 dĂ©cembre : Mitridate
  • 21 dĂ©cembre : La Clemenza di Tito
  • 22 dĂ©cembre : Il Sogno di Scipione
  • 23 dĂ©cembre : Idomeneo
  • 24 dĂ©cembre : La Finta Giardiniera
  • 25 dĂ©cembre : Le Nozze di Figaro



  • Les 3 derniers dossiers

  • L'art de la symphonie

  • Un monument de granit

  • Les cadeaux de NoĂ«l 2013 d'Altamusica

    [ Tous les dossiers ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  • Irrfahrten II & III




    Après la Finta semplice, la trilogie Irrfahrten se poursuit avec deux soirées réunies sur le même DVD, l'une consacrée à la mélancolie, l'autre aux derniers instants de la vie. Irrfahrten II, c'est-à-dire Abendempfindung, est un travail méditatif construit à partir de fragments de la correspondance de Mozart. Dans le même costume, une chanteuse – Ann Murray très touchante avec son physique à la Danielle Darrieux et sa voix parfois à la Gwyneth Jones, toutes proportions gardées – une comédienne – l'inévitable Marianne Hamre qui tenait déjà le rôle de l'Auctoritas dans la première soirée – et un danseur y alternent dans une suite de tableaux abstraits et oniriques autour du thème central du miroir et du regard que porte l'artiste sur soi, en opposition à l'évolution permise par le seul détachement. La scénographie originale et homogène est assez prenante, la vidéo prodigue de beaux effets de miroirs où se reflètent les différentes facettes du personnage, et un véritable climat s'installe, dès le début, le célèbre Lied éponyme. Parfois à la limite de l'abscons, l'ensemble reste très créatif et somme toute moins dérangeant que le début de la troisième soirée, Irrfahrten III.

    Rex tremendus comprend deux parties : la première bâtie autour de fragments d'opĂ©ras (Lo Sposo deluso, l'Oca del Cairo) juxtaposĂ©s dans un chaos absurde orchestrĂ© tant bien que mal par l'Auctoritas et confiĂ© quasiment Ă  la mĂŞme Ă©quipe que la Finta semplice, ponctuĂ© d'interventions de la « belle voix lointaine Â» d'Ann Murray dans un salon rococo sous verre – image du passĂ© –, la seconde mĂŞlant fragments divers parfois très lacunaires et faisant la part belle Ă  une danse très primitive, « cosmique Â» dit le metteur en scène Joachim Schlömer, s'efforçant de « dĂ©signer par le truchement du corps le chemin de la transcendance Â». Après ce joyeux dĂ©sordre et cette ultime respiration, ce sont tout naturellement des extraits et Ă©bauches du Requiem qui terminent la soirĂ©e avec une grande force suggestive.

    La partie musicale est globalement très bien tenue tant par une Camerata Salzburg haute en couleurs que par un plateau virevoltant dominé par la désopilante Malin Hartelius, et l'engagement de chacun confère à ce spectacle déconcertant une puissance évocatrice qui ne satisfera peut-être pas les amateurs d'opéra mais ne laissera personne indifférent.


    Thomas COUBRONNE




    Irrfahrten II & III

    Irrfahrten II : Abendempfindung
    Pastiche d'oeuvres de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
    Texte fondé sur des lettres de Mozart : Joachim Schlömer & Bettina Auer

    Ann Murray (chanteuse)
    Marianne Hamre (actrice)
    Graham Smith (danseur)

    Irrfahrten III : Rex Tremendus
    Lo sposo deluso, opera buffa, K. 430 (424a)
    Fragment
    Livret anonyme

    Josef Wagner (Bocconio Papparelli)
    Marisa Martins (Eugenia)
    Jeremy Ovenden (Don Asdrubale)
    Matthias Klink (Pulcherio)
    Silvia Moi (Bettina)

    L'oca del Cairo, dramma giocoso per musica, K. 422
    Fragment
    Livret de Giovanni Battista Varesco

    Miljenko Turk (Don Pippo)
    Malin Hartelius (Celidora / Auretta)
    Jeremy Ovenden (Biondello)
    Matthias Klink (Calandrino)
    Marisa Martins (Lavina)
    Josef Wagner (Chichibio)
    Silvia Moi (Auretta dans le Finale)

    Ann Murray (la belle voix dans le lointain)
    Marianne Hamre (maîtresse de cérémonie)

    Chor der Ludwigsburger Schlossfestspiele
    Camerata Salzburg
    direction : Michael Hofstetter
    mise en scène : Joachim Schlömer
    décors et costumes : Jens Kilian
    préparation des choeurs : Jan Hoffmann
    adaptation des livrets : Joachim Schlömer & Bettina Auer
    Enregistrements : Salzburg, Residenzhof, 29/07-14/08/2006

    2DVD Deutsche Grammophon « Mozart 22 Â» 073 4250


     

    Thomas COUBRONNE
  • 7 dĂ©cembre : Schauspieldirektor - Bastien und Bastienne
  • 8 dĂ©cembre : Il Re Pastore
  • 9 dĂ©cembre : Die EntfĂĽhrung aus dem Serail
  • 10 dĂ©cembre : Ascanio in Alba
  • 11 dĂ©cembre : Die Zauberflöte
  • 12 dĂ©cembre : Irrfahrten I
  • 13 dĂ©cembre : Lucio Silla
  • 14 dĂ©cembre : Zaide · Adama
  • 15 dĂ©cembre : Don Giovanni
  • 16 dĂ©cembre : Apollo et Hyacinthus - Die Schuldigkeit des Ersten Gebots
  • 17 dĂ©cembre : Irrfahrten II & III
  • 18 dĂ©cembre : Così fan tutte
  • 19 dĂ©cembre : Betulia liberata
  • 20 dĂ©cembre : Mitridate
  • 21 dĂ©cembre : La Clemenza di Tito
  • 22 dĂ©cembre : Il Sogno di Scipione
  • 23 dĂ©cembre : Idomeneo
  • 24 dĂ©cembre : La Finta Giardiniera
  • 25 dĂ©cembre : Le Nozze di Figaro
  •  


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com