altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




DOSSIERS 25 aoŻt 2019

Présidentielle 2007 :
Trois questions à nos candidats

Dans quelques jours, les Français devront désigner les deux candidats qui s'affronteront au second tour de l'élection présidentielle. En exclusivité, Altamusica a posé trois questions aux quatre candidats susceptibles de passer le premier tour. Voici leurs réponses, affichées par ordre alphabétique. Aux urnes, citoyens !
 

Le 13/04/2007
Propos recueillis par Nicole DUAULT
 
  • La musique est-elle un art de divertissement ou une composante √† part enti√®re de la culture g√©n√©rale ?
  • On entend souvent dire que la musique classique est √©litiste. Qu'en pensez-vous ?
  • La vie musicale doit-elle continuer √† √™tre essentiellement g√©r√©e par l'√Čtat ?



  • Les 3 derniers dossiers

  • L'art de la symphonie

  • Un monument de granit

  • Les cadeaux de No√ęl 2013 d'Altamusica

    [ Tous les dossiers ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)





  • Fran√ßois BAYROU : La musique est un art et l'art n'est pas un luxe qui vient apr√®s le n√©cessaire. Il y a des musiques √† danser, des musiques militaires, des musiques de table, des musiques de fond, des musiques de films, des musiques ethniques etc. C'est la qualit√© de l'oeuvre, sa capacit√© √† √©veiller notre vie int√©rieure qui l'√©l√®ve au-dessus du divertissement. L'art a donc un sens qui consiste √† √©lever l'humanit√© vers la partie sup√©rieure d'elle-m√™me. Ce n'est pas comprendre l'art que de lui assigner un r√īle de distraction, d'ornementation ou bien encore m√™me de socialisation. Rembrandt n'a pas peint pour d√©corer un salon, Proust n'a pas √©crit pour divertir, Mozart n'a pas compos√© pour se soigner et Baudelaire rel√®ve d'autre chose que d'un simple ph√©nom√®ne de soci√©t√©. L'art donne √† penser.


     



    Jean-Marie LE PEN : √Čvidemment une partie de la culture g√©n√©rale, mais il ne faut pas n√©gliger la capacit√© de la musique √† nous divertir des bruits du monde, ou au contraire par moment √† nous les faire mieux comprendre, par l'effet de catharsis que d√©crivait Aristote.

     



    S√©gol√®ne ROYAL : Les deux sont li√©s, bien s√Ľr. La musique classique ne peut devenir un ¬ę divertissement ¬Ľ que pour ceux qui d√©tiennent les cl√©s permettant de la comprendre et d'y prendre plaisir. Et ces cl√©s font partie de la culture g√©n√©rale, celle qu'on re√ßoit en h√©ritage de son milieu, ou celle que l'on se construit seul par go√Ľt de l'exploration et de la d√©couverte. C'est pourquoi je veux renforcer la place des pratiques culturelles et artistiques √† l'√©cole pour que tous les enfants y aient un √©gal acc√®s, quel que soit leur milieu d'origine.

     



    Nicolas SARKOZY : Je ne vois pas d'opposition entre ces termes, et je ne vois pas non plus d'opposition entre l'art et le divertissement, si ce n'est que l'art inclut le divertissement, mais ne se r√©sume pas et ne se dissout pas dans le divertissement. La musique divertit, mais aussi, comme tout art, subvertit et transcende. C'est √©galement, on le sait depuis Platon et Aristote, un √©l√©ment tr√®s important de la culture g√©n√©rale et de l'√©ducation. Outre ses qualit√©s propres, la musique permet d'enseigner tout autant le plaisir de l'oreille que le sens de l'effort, de la rigueur, de la mesure, le go√Ľt de l'esprit d'√©quipe et du travail collectif. La pratique et l'apprentissage de la musique sont ainsi un bel exemple, peut-√™tre le plus beau, d'une discipline n'opposant en rien le divertissement - autrement dit le plaisir et l'oubli - et la rigueur, mais montrant au contraire que l'effort et la ma√ģtrise de la technique comme des √©motions sont le moyen d'acc√©der √† un niveau de communication plus d√©velopp√© et √† un plaisir plus raffin√©.

     

  • La musique est-elle un art de divertissement ou une composante √† part enti√®re de la culture g√©n√©rale ?
  • On entend souvent dire que la musique classique est √©litiste. Qu'en pensez-vous ?
  • La vie musicale doit-elle continuer √† √™tre essentiellement g√©r√©e par l'√Čtat ?
  •  


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com