altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




DOSSIERS 23 janvier 2018

Des offrandes musicales
© Pierre Bretagnolle

Les marchés du disque et du livre classiques sont, paraît-il, perpétuellement enrhumés. En guise de modeste contribution pour sauver un capitalisme qui lui est cher, altamusica propose de le soutenir en demandant à ses lecteurs d'offrir des CD et des livres à leurs amis. Et puisqu'il faut aider les ventes à gonfler, pourquoi ne pas offrir aussi des disques à ses ennemis ?
 

Le 20/12/2000

  • Les cadeaux d'Olivier BERNAGER
  • Les cadeaux de Stéphane HAIK
  • Les cadeaux de Mathias HEIZMANN
  • Les cadeaux de Antoine LIVIO
  • Les cadeaux de Françoise MALETTRA
  • Les cadeaux de Gérard MANNONI
  • Les cadeaux de Michel PAROUTY
  • Les cadeaux de Roger TELLART
  • Les cadeaux de Philippe VENTURINI



  • Les 3 derniers dossiers

  • L'art de la symphonie

  • Un monument de granit

  • Les cadeaux de Noël 2013 d'Altamusica

    [ Tous les dossiers ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)


  • 4 disques à offrir à des amis

    Darius Milhaud
    Musique de Chambre
    La création du Monde, Suite pour violon, clarinette et piano,Sonate pour deux violons et piano, Saudades do Brasil, pour piano
    Eric Le Sage (piano), Paul Meyer (clarinette), Christophe Gaugué (alto), Raphaël Oleg et Tedi Papavrami (violons), François Salque (violoncelle).
    RCA ? BMG - 74321 801032


    La musique de Darius Milhaud exige autant de profondeur que de légèreté, bref de l'humour, même grinçant. C'est sans doute la raison pour laquelle il est si rare de pouvoir la goûter. Or les amis que le pianiste Eric Le Sage a su réunir autour de lui dans le cadre du château de l'Empéri, à Salon de Provence, pour un festival qui réunit en août les amoureux de la musique de chambre, ont enregistré ce CD avec cette simplicité et cet enthousiasme qui confèrent à l'oeuvre de Milhaud ses vraies couleurs et permettent de comprendre pourquoi Ravel estimait qu'il était le plus doué de la "jeune génération".




    Joseph Haydn
    Armida
    Concentus Musicus Wien sous la direction de Nikolaus Harnoncourt
    Avec Cecilia Bartoli (Armida), Christoph Prégardien (Rinaldo), Patricia Petibon (Zelmira), Oliver Widmer (Idreno), Scot Weir (Ubaldo) et Markus Schäfer (Clotarco)
    Teldec ? Das alte Werk 8573 ? 81 108-2


    Il est toujours passionnant de découvrir un opéra de Haydn, tant il est vrai qu'on ignore par trop ce que le "père" de la symphonie et du quatuor à cordes a pu écrire pour la scène. Premier de ses opéras tragiques, "Armida" met admirablement les divers registres en valeur, ce qui a permis à Harnoncourt de composer une affiche dès plus enthousiasmantes. Certes Patricia Petibon a quelques difficultés avec les aigus, mais la cohésion de l'ensemble, la séduction de Cecilia Bartoli et la perfection des interprètes masculins font de ce disque un beau témoignage du talent lyrique et dramatique de Haydn.

     
    Marius Constant
    Cyrano de Bergerac suite symphonique
    Textes d'après l'oeuvre d'Edmond Rostand
    Avec Daniel Mesguich, récitant
    Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo
    Violon solo, Ronald Petterson
    sous la direction du compositeur
    Riccordi Oggi ? BMG CRMCD 1056


    À l'école de Tchaïkovski, Marius Constant a tiré de la partition qu'il a composée pour le ballet de Roland Petit, d'après Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, une suite symphonique qui restitue pour l'auditeur les grands moments d'un des plus beaux spectacles d'après guerre (1959). Daniel Mesguich récite les vers qui ont inspiré le compositeur et le chorégraphe. Mais au-delà du récit, il existe une partition forte et riche en images musicales que l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sait parer de couleurs tantôt lyriques, tantôt dramatiques.


    Ludwig van Beethoven
    Les Quatuors à cordes, opus 18, 59, 74, 95, 130, 131,132 et 135
    Quatuor Amadeus
    7 CD Deutsche Gramophon ? Collectors Edition (the colour of classics)


    Certes l'enregistrement a été réalisé entre 1960 et 1963 à Hambourg, mais il conserve une fraîcheur, une intensité et une vérité qui rendent justice au compositeur dont on a dit trop souvent qu'il avait écrit une "musique de sourd". Ces pages-ci sont précisément les pages les plus modernes et les plus proches de la sensibilité contemporaine auxquelles le Quatuor Amadeus sait mieux qu'aucun autre donner corps et chair. Il s'agit là de disques de référence que tout amateur se doit aujourd'hui de posséder, car il s'agit d'un enregistrement d'une subtilité rare, où chaque voix du quatuor est mise en lumière.

     

    1 disque à offrir à un ennemi

    Alexander Konstantinovitch Glazounov
    Symphonies N°5 et N°8
    Orchestre symphonique de Moscou sous la direction d'Alexander Anissimov
    Naxos 8.553660


    Comme Satie, mais dans un autre genre, Glazounov n'est pas de tout repos car il exige du chef d'orchestre une parfaite maîtrise du second degré. Aussi pour diriger ses symphonies, faut-il une subtilité qu'Alexander Anissimov est loin de posséder. À la tête de l'Orchestre Symphonique de Moscou, il offre les symphonies 5 et 8 d'une tiédeur ineffable, d'un ennui réel, car on n'y entend que des notes, sans jamais savoir ce qu'elles veulent dire. Et on peut écouter tout le CD sans trouver un seul instant où le chef paraisse avoir une idée à transmettre pour conférer à ces symphonies le moindre intérêt. Glazounov méritait mieux.




    1 livre à offrir à un ami

    Igor Stravinsky, Poétique musicale
    Edition établie, présentée et annotée par Myriam Soumagnac
    Éditions Flammarion ? Collection Harmoniques


    Grâce à la Fondation Paul Sacher de Bâle qui lui a ouvert la richesse de ses archives, Myriam Soumagnac a pu et su rendre accessible un des textes essentiels de la pensée de Stravinsky. Il s'agit en fait des six conférences prononcées par le compositeur à l'université de Harvard, lorsqu'à la déclaration du second conflit mondial il s'est rendu aux États-Unis. C'est en réalité avec le concours de Roland-Manuel que Stravinsky, devenu français mais qui allait opter pour la nationalité américaine, a conçu l'ouvrage. Myriam Soumagnac avec finesse et fidélité a su préciser le rôle de chacun de ces deux grands hommes, dont l'éclat du premier a par trop estompé l'intelligence pertinente du second.

    Il est à noter que certains de nos collaborateurs ont choisi les mêmes disques, altamusica a respecté leurs inclinations. Par ailleurs, puisqu'on n'offre pas nécessairement des livres ou disques de parution récente, certain ont carrément préféré des valeurs sûres.

     

    Antoine Livio (1931-2001)
  • Les cadeaux d'Olivier BERNAGER
  • Les cadeaux de Stéphane HAIK
  • Les cadeaux de Mathias HEIZMANN
  • Les cadeaux de Antoine LIVIO
  • Les cadeaux de Françoise MALETTRA
  • Les cadeaux de Gérard MANNONI
  • Les cadeaux de Michel PAROUTY
  • Les cadeaux de Roger TELLART
  • Les cadeaux de Philippe VENTURINI
  •  


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com