altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




DOSSIERS 01 octobre 2022

CALENDRIER DE L'AVENT
"MOZART 22"

Chaque jour entre le 7 et le 25 décembre 2006, Altamusica vous propose une analyse au crible d'un volet de l'intégrale "MOZART 22" d'Universal Music, captée cet été au festival de Salzbourg, sous forme d'un calendrier de l'avent.
 

Le 12/12/2006

  • 7 dĂ©cembre : Schauspieldirektor - Bastien und Bastienne
  • 8 dĂ©cembre : Il Re Pastore
  • 9 dĂ©cembre : Die EntfĂĽhrung aus dem Serail
  • 10 dĂ©cembre : Ascanio in Alba
  • 11 dĂ©cembre : Die Zauberflöte
  • 12 dĂ©cembre : Irrfahrten I
  • 13 dĂ©cembre : Lucio Silla
  • 14 dĂ©cembre : Zaide · Adama
  • 15 dĂ©cembre : Don Giovanni
  • 16 dĂ©cembre : Apollo et Hyacinthus - Die Schuldigkeit des Ersten Gebots
  • 17 dĂ©cembre : Irrfahrten II & III
  • 18 dĂ©cembre : Così fan tutte
  • 19 dĂ©cembre : Betulia liberata
  • 20 dĂ©cembre : Mitridate
  • 21 dĂ©cembre : La Clemenza di Tito
  • 22 dĂ©cembre : Il Sogno di Scipione
  • 23 dĂ©cembre : Idomeneo
  • 24 dĂ©cembre : La Finta Giardiniera
  • 25 dĂ©cembre : Le Nozze di Figaro



  • Les 3 derniers dossiers

  • L'art de la symphonie

  • Un monument de granit

  • Les cadeaux de NoĂ«l 2013 d'Altamusica

    [ Tous les dossiers ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  • Irrfahrten I :
    La Finta semplice




    Le véritable premier opéra d'un Mozart de 12 ans, bien que créé après Bastien et Bastienne, est une oeuvre assez étonnante : sous des allures d'opera buffa tout ce qu'il y a de plus convenu, on n'est pas loin de la hauteur de vue d'un Così, et c'est ce que Joachim Schlömer expose dans ce premier opus de la trilogie Irrfahrten qu'il a conçue pour l'occasion autour du thème de la naissance de l'artiste. Le personnage rajouté de l'Auctoritas y mène la danse, jouant le rôle des récitatifs, à mi-chemin entre l'agent secret et le présentateur de télé réalité : le but est de favoriser le mariage des couples d'amoureux empêchés par une fratrie récalcitrante.

    Dans cet imbroglio, chacun y va de son couplet pour présenter une sorte de catalogue des conceptions de l'amour idéal. De la convention – le blanc omniprésent et les importantes interventions de l'Auctoritas au début de l'oeuvre – émergent peu à peu des éléments plus personnels, récitatifs plus nombreux, vêtements rouges, à l'image de l'artiste Mozart qui s'affranchit progressivement du cadre artistique et social dévolus au musicien du XVIIIe siècle.

    Le propos est cohérent, l'idée originale, l'allègement des récitatifs peut se justifier pour un opéra passablement méconnu et alambiqué. Bref, il ne reste qu'à la musique d'être à la hauteur : on ne sera pas déçu. La Rosina caressante de Malin Hartelius ne manque ni d'esprit ni de mélancolie, sachant se faire délicieusement espiègle quand il le faut, avec l'émission soignée, le timbre coloré qu'on lui connaît, et toujours ces piani caressants dans l'aigu. Ses partenaires sont tous très bien en scène, mais on pourra regretter quelque nasalité chez Jeremy Ovenden, quelque embonpoint vocal chez Matthias Klink, quelques aigreurs chez Silvia Moi. Mention spéciale en revanche pour Miljenko Turk dont les moyens et la facilité sont déconcertants.

    Un spectacle habile, brillamment mené, nourri par une idée forte, mené de main de maître par un Michael Hofstetter énergique à la tête de la Camerata Salzburg.


    Thomas COUBRONNE




    IRRFAHRTEN I

    Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
    La Finta semplice, opera buffa en trois actes, K. 51 (46a) (1768)
    Livret de Marco Coltellini, d'après Carlo Goldoni
    Adaptation de Jocahim Schlömer et Bettina Auer
    Chanté en italien, dialogues en allemand

    Malin Hartelius (Rosina)
    Josef Wagner (Don Cassandro)
    Matthias Klink (Don Polidoro)
    Marina Comparato (Giacinta)
    Silvia Moi (Ninetta)
    Jeremy Ovenden (Fracasso)
    Miljenko Turk (Simone)

    Marianne Hamre (Auctoritas)
    Anna Tenta (face obscure de Rosina)

    Camerata Salzburg
    direction : Michael Hofstetter
    mise en scène et chorégraphie : Joachim Schlömer
    décors et costumes : Jens Kilian
    Enregistrement : Salzburg, Residenzhof, 28/07-13/08/2006

    1DVD Deutsche Grammophon « Mozart 22 Â» 073 4251


     

    Thomas COUBRONNE
  • 7 dĂ©cembre : Schauspieldirektor - Bastien und Bastienne
  • 8 dĂ©cembre : Il Re Pastore
  • 9 dĂ©cembre : Die EntfĂĽhrung aus dem Serail
  • 10 dĂ©cembre : Ascanio in Alba
  • 11 dĂ©cembre : Die Zauberflöte
  • 12 dĂ©cembre : Irrfahrten I
  • 13 dĂ©cembre : Lucio Silla
  • 14 dĂ©cembre : Zaide · Adama
  • 15 dĂ©cembre : Don Giovanni
  • 16 dĂ©cembre : Apollo et Hyacinthus - Die Schuldigkeit des Ersten Gebots
  • 17 dĂ©cembre : Irrfahrten II & III
  • 18 dĂ©cembre : Così fan tutte
  • 19 dĂ©cembre : Betulia liberata
  • 20 dĂ©cembre : Mitridate
  • 21 dĂ©cembre : La Clemenza di Tito
  • 22 dĂ©cembre : Il Sogno di Scipione
  • 23 dĂ©cembre : Idomeneo
  • 24 dĂ©cembre : La Finta Giardiniera
  • 25 dĂ©cembre : Le Nozze di Figaro
  •  


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com