altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 18 novembre 2018

23/11/2011 Carlos Chausson le Magnifique

Rare à l’Opéra de Paris, Carlos Chausson fut à la Bastille un sensationnel Bartolo dans le Barbier de Séville mis en scène par Coline Serreau. Pilier buffo de l’Opéra de Zurich, le baryton-basse espagnol chante Don Magnifico dans la Cenerentola, présentée pour la première fois en France dans la production mythique de Jean-Pierre Ponnelle.


Par Mehdi MAHDAVI

   
16/11/2011 Paul Éthuin,
métier et rigueur

Digne représentant d’une génération où un chef de fosse se devait de connaître aussi bien l’opérette que les ouvrages du grand répertoire, Paul Ethuin s’est éteint le 30 octobre à Reims, à l’âge de 87 ans. Amoureux de Wagner, il érigea le Théâtre des Arts de Rouen, qu’il dirigea de 1966 à 1989, en véritable Bayreuth-sur-Seine. Anecdotes et souvenirs.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/11/2011 Philippe Jordan,
la force du style

Le défi était double pour Philippe Jordan : gagner l’enthousiasme du public, et surtout la confiance, mieux, la complicité de l’orchestre. Il l’a si bien relevé que Nicolas Joel vient de le prolonger à son poste jusqu’en juillet 2018. La troisième saison du chef suisse à la tête des forces musicales de l’Opéra de Paris s’ouvre avec une nouvelle production de la Force du destin.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/10/2011 Le nouveau monde de Jennifer Larmore

La saison passée, Jennifer Larmore donnait une nouvelle leçon d’abattage virtuose dans l’Orlando furioso de Vivaldi au Théâtre des Champs-Élysées. Mais le temps du bel canto semble révolu pour la mezzo américaine, qui a choisi d’explorer son côté obscur. C’est en Comtesse Geschwitz qu’elle fait son retour à l’Opéra Bastille, dans la reprise de Lulu de Berg.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/10/2011 Alain Altinoglu,
au chevet du docteur Faust

Pour l’avoir dirigé à Berlin et Vienne, Alain Altinoglu connaît son Faust sur le bout de la baguette. Il n’en fallait pas moins pour remplacer Alain Lombard à une semaine de la première. Loin des polémiques et des règlements de compte, le jeune chef français apporte quelques précisions nécessaires sur le contexte ingrat d’une production décidément maudite.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/10/2011 Nina Stemme, enfin !

Timbre magmatique, Nina Stemme darde son inépuisable métal avec la sérénité marmoréenne de la wagnérienne absolue, Kirsten Flagstad. Isolde, Brünnhilde forgées pour la légende, c’est en Elisabeth de Tannhäuser que la soprano suédoise fait enfin ses débuts à l’Opéra de Paris, dans la reprise de la mise en scène de Robert Carsen.


Par Mehdi MAHDAVI

   
21/09/2011 Alexandre Duhamel,
l’Écho éclos

Dans Mireille nous parvenait son Écho. Depuis, pas une production de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris où Alexandre Duhamel ne se soit fait remarquer. Par le timbre, baryton percutant au grain profond, la présence, mieux, la stature, et, qualité inestimable, une diction qui porte loin. Il est Wagner dans la nouvelle production de Faust de Gounod.


Par Mehdi MAHDAVI

   
19/09/2011 Jean-Louis Martinoty explore les énigmes de Faust

De 1975 à 2003, l’Opéra de Paris a donné le Faust de Gounod dans la mise en scène de Georges Lavelli, jugée d’abord intrépide, indécente, décapante, voire révolutionnaire. C’est à Jean-Louis Martinoty, ancien administrateur de l’Opéra, que l’actuel directeur, Nicolas Joel, a confié la nouvelle production. C’est l’événement lyrique de la rentrée.


Par Nicole DUAULT

   
12/09/2011 Laurent Bayle, en route vers la Philharmonie

Le projet culturel le plus ambitieux des vingt dernières années, la Philharmonie de Paris, érige ses premières structures. La grande salle de concerts ouvrira à la rentrée 2014 avec l’Orchestre de Paris sous la direction de son directeur musical et de ses deux pères spirituels Pierre Boulez et Daniel Barenboïm.


Par Nicole DUAULT

   
05/09/2011 Angela Denoke,
si forte, si faible

Timbre ineffable et lignes oscillantes, tantôt flottantes, tantôt cinglantes, Angela Denoke fut la chanteuse phare de l’ère Mortier à l'Opéra de Paris. Après son triomphe à Salzbourg dans l’Affaire Makropoulos de Janáček, la soprano allemande livre enfin au public parisien son incarnation fulgurante du rôle-titre de Salomé de Richard Strauss.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   < prec.   |    page 10 sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Lisette Oropesa,
    laisser flotter la voix

  • Jean-François Heisser, beethovénien respectueux

  • Michel Plasson, une vie pour la musique française

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com