altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 13 novembre 2019

16/01/2012 Le rĂŞve de Tugan Sokhiev

À 36 ans, le chef ossète Tugan Sokhiev est devenu l’un des maestros les plus recherchés de la planète. Disciple et héritier de Valery Gergiev, il se taille peu à peu un parcours somptueux qui passe par l’Orchestre du Capitole. Profondément attaché à sa culture, il n’était pas évident au départ qu’il s’amourache de la langue française et de Toulouse.


Par Nicole DUAULT

   
09/01/2012 Coline Serreau sur tous les chemins

Si sa mise en scène du Barbier de Séville de Rossini est devenue un classique de la maison, Coline Serreau n’avait pas signé de nouvelle production à la Bastille depuis 2002. En attendant que se réalisent ses rêves de Mozart et de Verdi, elle ouvre l’année Massenet en guidant la première Manon parisienne de Natalie Dessay sur tous les chemins.


Par Mehdi MAHDAVI

   
05/12/2011 Nemanja Radulovic, la cinquième saison de Vivaldi

Le plaisir, la joie, l’enthousiasme, c’est ce que l’on ressent à l’écoute des Quatre saisons réimaginées par le violoniste franco-serbe de vingt-six ans Nemanja Radulovic. Avec son ensemble anticonformiste Double Sens, il interprète avec fraîcheur le chef-d’œuvre archi-rebattu de Vivaldi à la salle Gaveau le 7 décembre.


Par Nicole DUAULT

   
01/12/2011 Ă‰ric-Emmanuel Schmitt,
la vie sauve par Mozart

Il est l’auteur français contemporain le plus joué dans le monde. Il est également celui qui entretient le plus de connivences avec la musique. De son livre Ma Vie avec Mozart, il a imaginé un spectacle avec orchestre symphonique, soprano et baryton qu’il présente trois soirs, salle Gaveau, et dans lequel il joue son propre rôle.


Par Nicole DUAULT

   
23/11/2011 Bertrand Chamayou,
un narrateur au clavier

Trente ans tout juste et déjà une carrière riche, superbe, personnelle. Le pianiste français Bertrand Chamayou sort chez Naïve les Années de pèlerinage de Liszt et les joue intégralement le 28 novembre au Théâtre des Champs-Élysées. Rencontre avec un artiste d’exception toujours très attentif à raconter depuis le clavier une histoire au public.


Par GĂ©rard MANNONI

   
23/11/2011 Carlos Chausson le Magnifique

Rare à l’Opéra de Paris, Carlos Chausson fut à la Bastille un sensationnel Bartolo dans le Barbier de Séville mis en scène par Coline Serreau. Pilier buffo de l’Opéra de Zurich, le baryton-basse espagnol chante Don Magnifico dans la Cenerentola, présentée pour la première fois en France dans la production mythique de Jean-Pierre Ponnelle.


Par Mehdi MAHDAVI

   
16/11/2011 Paul Éthuin,
métier et rigueur

Digne représentant d’une génération où un chef de fosse se devait de connaître aussi bien l’opérette que les ouvrages du grand répertoire, Paul Ethuin s’est éteint le 30 octobre à Reims, à l’âge de 87 ans. Amoureux de Wagner, il érigea le Théâtre des Arts de Rouen, qu’il dirigea de 1966 à 1989, en véritable Bayreuth-sur-Seine. Anecdotes et souvenirs.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/11/2011 Philippe Jordan,
la force du style

Le défi était double pour Philippe Jordan : gagner l’enthousiasme du public, et surtout la confiance, mieux, la complicité de l’orchestre. Il l’a si bien relevé que Nicolas Joel vient de le prolonger à son poste jusqu’en juillet 2018. La troisième saison du chef suisse à la tête des forces musicales de l’Opéra de Paris s’ouvre avec une nouvelle production de la Force du destin.


Par Mehdi MAHDAVI

   
17/10/2011 Le nouveau monde de Jennifer Larmore

La saison passée, Jennifer Larmore donnait une nouvelle leçon d’abattage virtuose dans l’Orlando furioso de Vivaldi au Théâtre des Champs-Élysées. Mais le temps du bel canto semble révolu pour la mezzo américaine, qui a choisi d’explorer son côté obscur. C’est en Comtesse Geschwitz qu’elle fait son retour à l’Opéra Bastille, dans la reprise de Lulu de Berg.


Par Mehdi MAHDAVI

   
07/10/2011 Alain Altinoglu,
au chevet du docteur Faust

Pour l’avoir dirigé à Berlin et Vienne, Alain Altinoglu connaît son Faust sur le bout de la baguette. Il n’en fallait pas moins pour remplacer Alain Lombard à une semaine de la première. Loin des polémiques et des règlements de compte, le jeune chef français apporte quelques précisions nécessaires sur le contexte ingrat d’une production décidément maudite.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Jean-François Borras,
    le plaisir et la prudence

  • Maria JosĂ© Siri, de Tosca Ă  l’infini

  • Stefan Soltesz,
    le renouvellement constant

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com