altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 13 novembre 2019

17/11/2010 Ian Bostridge, tĂ©nor tricĂ©phale

Si les emplois de John Beard figuraient bien au programme de son récital Great Handel aux côtés de transpositions d’airs de castrats, Ian Bostridge faisait l’impasse sur les rôles écrits pour Francesco Borosini et Annibale Pio Fabri. Les voici réunis sur son nouveau disque en forme de clin d’œil érudit aux trois ténors.


Par Mehdi MAHDAVI

   
15/11/2010 Christoph Eschenbach, l’âme de l’artiste

Première pour le chef d’orchestre allemand Christoph Eschenbach. L’ancien patron de l’Orchestre de Paris dirige cette fois l’Orchestre de l’Opéra dans Mathis le peintre de Paul Hindemith qui fait son entrée au répertoire de la Bastille. Le maestro s’enthousiasme pour cette partition exaltant la confrontation de l’âme de l’artiste avec la politique.


Par Nicole DUAULT

   
29/10/2010 Gerard Mortier, la foi intacte

Toujours à l’affût de nouveautés et néanmoins fidèle à ces recréateurs iconoclastes que le public parisien a adoré détester cinq saisons durant, Gerard Mortier a pris la direction artistique du Teatro Real de Madrid. Plus que jamais convaincu de la nécessité d’un théâtre politique, il tord le cou aux nostalgies et fustige les complaisances.


Par Mehdi MAHDAVI

   
23/09/2010 Le grand retour de Michel Tabachnik

Proche de Pierre Boulez et interprète favori de Xenakis, voilà de retour après maintes épreuves le chef Michel Tabachnik, à la tête d’un orchestre qui lui a toujours fait confiance, le Brussels Philharmonic, qu’on peut entendre désormais fréquemment à la Cité de la musique, où il compte un soutien de poids en la personne de Laurent Bayle.


Par Nicole DUAULT

   
15/09/2010 Joseph Kaiser,
un air de vérité

De la très oubliable Flûte enchantée de Kenneth Branagh, la mémoire n’a conservé que son regard bleu glacier. Mais du festival de Salzbourg à l’Opéra Comique, Joseph Kaiser a prouvé qu’il était bien plus qu’une belle gueule de cinéma, un ténor irradiant de virilité tendre et distinguée. La Bastille le salue en poète pour le retour du sage Eugène Onéguine signé Willy Decker.


Par Mehdi MAHDAVI

   
08/09/2010 Marc Texier, avoir vingt ans Ă  Royaumont

Les cours de composition de l'Abbaye de Royaumont fêtent leurs vingt ans ce samedi. L'occasion idéale de brosser en compagnie de leur directeur artistique, Marc Texier, un premier bilan de la jeune composition et de questionner la pratique de la musique contemporaine. Une musique académique et institutionnelle? Non, nous dit-on, une pratique qui répond à un désir d'écriture universel.


Par Laurent VILAREM

   
07/09/2010 Peter Schneider,
wagnérien au long cours

Peter Schneider pourrait se targuer sans doute de détenir un record de longévité à Bayreuth, où il dirige depuis trente ans. Mais le chef autrichien se contente d’incarner les vertus discrètes autant qu’estimables du Kapellmeister à l’ancienne. Pour ses débuts dans la fosse de la Bastille, il reprend la barre du Vaisseau fantôme mis en scène par Willy Decker.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/06/2010 Karine Deshayes, mezzo gourmand

Depuis ses débuts à l’Opéra de Paris en 2002, Karine Deshayes n’y avait joué, de garçon de cuisine en Fille-fleur, que les utilités. Il était temps enfin que la plus palpitante de nos mezzos rossiniennes y chante sa Rosine, et surtout qu’elle y ose Elena de la Donna del lago, succédant à Joyce DiDonato dans la production actuellement à l’affiche du Palais Garnier.


Par Mehdi MAHDAVI

   
22/06/2010 La dĂ©mesure d’Henri Dutilleux

Le Festival d'Auvers-sur-Oise consacre une journée spéciale à Henri Dutilleux dans le cadre de sa trentième édition. Le grand compositeur français nous parle ici de Van Gogh, le peintre du village, de ses années d'apprentissage mais également de la création mondiale qu'il a, depuis cet entretien, réussi à achever. Cette nouvelle Citation sera donnée le 24 juin.


Par Laurent VILAREM

   
14/06/2010 Adriana Kucerova,
petite renarde fulgurante

Aussi fulgurante que sa vocation a Ă©tĂ© tardive, l’ascension d’Adriana Kucerova l’a dĂ©jĂ  menĂ©e sur les plus grandes scènes, oĂą sa grâce juvĂ©nile fait merveille dans un rĂ©pertoire dĂ©jĂ  Ă©clectique. Ă€ l’OpĂ©ra Bastille, elle interprète, pour la première fois dans sa langue maternelle, le rĂ´le-titre de la Petite Renarde rusĂ©e de Janáček.


Par Mehdi MAHDAVI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Jean-François Borras,
    le plaisir et la prudence

  • Maria JosĂ© Siri, de Tosca Ă  l’infini

  • Stefan Soltesz,
    le renouvellement constant

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com