altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 16 octobre 2018

11/06/2009 Kaija Saariaho donne à entendre des femmes plus entières

Après l'Amour de Loin et Adriana Mater, avant Émilie à l'Opéra de Lyon, Kaija Saariaho retrouve son librettiste Amin Maalouf pour évoquer une autre femme d'exception : la philosophe de la première partie du XXe siècle Simone Weil. Donnée en version concertante le 17 juin à la Bastille, la Passion de Simone fera entendre la bouleversante pensée de l'auteur de la Pesanteur et la Grâce.


Par Laurent VILAREM

   
10/06/2009 Bruno Mantovani marie musique et gourmandise

Dans son appartement du IXe arrondissement, pas de piano. Dans l’entrée trône une armoire réfrigérée emplie de vins blancs et de champagne. On n’est pas chez un chroniqueur gastronomique mais chez le compositeur Bruno Mantovani (34 ans), que nos confrères du Monde ont qualifié de « Mozart du XXIe siècle ».


Par Nicole DUAULT

   
10/06/2009 Frédéric Laroque sort de la fosse

Premier violon solo de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, Frédéric Laroque occupera exceptionnellement le devant de la scène de la Bastille le 17 juin prochain dans le Concerto de Beethoven, en prélude à la création française de la Passion de Simone de Kaija Saariaho. L’occasion d’un bilan de l’ère Mortier, vue de la fosse.


Par Mehdi MAHDAVI

   
10/06/2009 Jean-Claude Casadesus dirige à l’Olympia

Le temple des variétés, l’Olympia, résonne cette fin de semaine d’accords classiques, dans la cadre du premier Festival Radio Classique. Le but ? Séduire un public qui ne va pas d’habitude dans des salles sacralisées. Jean-Claude Casadesus, qui dans sa région ne cesse de rapprocher la musique d’un public populaire, est le premier à applaudir cette manifestation.


Par Nicole DUAULT

   
08/06/2009 Allister Madin,
la passion du travail

Coryphée dans le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris, Allister Madin est à 22 ans une des personnalités marquantes de sa génération. Il sera à nouveau le naïf Alain dans la Fille mal gardée à l’affiche du Palais Garnier à partir du 29 juin. Rencontre avec un jeune artiste intelligent, au vrai talent, à l’orée d’une carrière qui devrait être belle.


Par Gérard MANNONI

   
29/05/2009 Le romantisme naïf de Christophe Rousset

2009, année Haydn ? Sans doute au disque, avec quelques parutions majeures, mais si peu dans les salles de concert – et que dire des théâtres d’opéra ? Au moins le Théâtre des Champs-Élysées aura-t-il osé, faute de raretés, la Création en novembre et les Saisons, que les Talens Lyriques défendront le 11 juin prochain.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/05/2009 Furio Zanasi et Eduardo Egüez, Orphée et sa lyre

Ténor star de l’opéra naissant, Francesco Rasi fut aussi luthiste, compositeur et poète. Le baryton italien Furio Zanasi, assurément le plus grand interprète actuel de l’Orfeo de Monteverdi, et le luthiste argentin Eduardo Egüez, à la tête de l’ensemble La Chimera, livrent un portrait poétique et musical vivement contrasté de la Voce di Orfeo.


Par Mehdi MAHDAVI

   
20/05/2009 Marc Coppey, le plaisir de jouer comme seul guide

C’est un petit festival qui chaque année devient un peu plus grand : le 57e festival de musique de chambre de Colmar a pour pivot les relations musicales franco-allemandes. Elles se traduisent par un jeu de miroirs entre les artistes qui, sur les deux rives du Rhin, ont façonné leurs identités respectives. Directeur de la manifestation depuis cinq ans, le violoncelliste Marc Coppey s’explique.


Par Nicole DUAULT

   
24/04/2009 Mathias Heymann, jeunesse et talent

Nommé à 22 ans danseur Étoile de l’Opéra national de Paris à l’occasion de l’entrée au répertoire d’Onéguine de John Cranko où il dansait Lenski, Mathias Heymann était une évidence depuis son entrée dans le Corps de ballet dont il a gravi les échelons à une vitesse record. Rencontre avec un surdoué raisonnable et modeste.


Par Gérard MANNONI

   
24/04/2009 Isabelle Ciaravola,
la beauté faite Étoile

Nommée danseuse Étoile de l’Opéra national de Paris à l’issue de la première représentation d’Onéguine de John Cranko au Palais Garnier, Isabelle Ciaravola est une personnalité à part dans cette brillante compagnie. Plus belle qu’il n’est permis, poétique et immatérielle, elle goûte avec intelligence une promotion tardive mais non moins justifiée.


Par Gérard MANNONI

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   < prec.   |    page 17 sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Lisette Oropesa,
    laisser flotter la voix

  • Jean-François Heisser, beethovénien respectueux

  • Michel Plasson, une vie pour la musique française

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com