altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 24 novembre 2017

02/04/2009 Teodor Currentzis,
l’esprit de la lettre

Parce que les longues mains de sorcier de Teodor Currentzis peuvent faire écran aux textures qu’elles modèlent, d’aucuns ont été exaspérés par le Don Carlo souvent inouï dirigé en juin dernier par le jeune chef grec. Mise en scène par le très iconoclaste Dmitri Tcherniakov, sa lecture de Macbeth risque de faire des étincelles.


Par Mehdi MAHDAVI

   
27/03/2009 Les Fées se penchent sur Marc Minkowski

Prévoyance et anticipation : tels sont les mots-clé qui reviennent dans le discours de Marc Minkowski. Ils expliquent l’activité inouïe que déploie ce chef à la curiosité et au savoir encyclopédiques. À peine terminées les Noces de Figaro au TCE, le voilà dans la fosse du Châtelet pour une œuvre scéniquement jamais représentée en France, les Fées de Wagner.


Par Nicole DUAULT

   
23/03/2009 Elisabeth Vidal,
l’art de conserver sa voix

Elle vient de chanter Lakmé à Nice devant une salle archi-comble. Elisabeth Vidal, la voix stratosphérique, est de retour. Elle s’était illustrée dans ce même rôle à l’Opéra Comique en 1996. Depuis, elle poursuit une carrière internationale qui ne passe guère par Paris. Avec une voix intacte, elle ne se consacre pas seulement à l’opéra mais aussi à la musique de chambre.


Par Nicole DUAULT

   
13/03/2009 Jean-François Verdier,
une irrésistible ascension

Un concert au Palais Garnier avec les solistes de l’Atelier lyrique et trois représentations de Werther de Massenet à la Bastille : Jean-François Verdier, 40 ans, l’un des espoirs français de la direction d’orchestre, fait ses débuts à la tête de la formation parisienne dont il était depuis 1996 le clarinettiste solo.


Par Nicole DUAULT

   
11/03/2009 Paavo Järvi, une immersion beethovénienne

Avec la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême dont il est directeur musical, Paavo Järvi, qui prendra en 2010 la direction musicale de l’Orchestre de Paris, vient donner du 28 au 30 mars l’intégrale des symphonies de Beethoven au Théâtre des Champs-Élysées. Une expérience rare, une immersion beethovénienne exceptionnelle de trois jours.


Par Gérard MANNONI

   
05/03/2009 John Neumeier,
la passion Mahler

Entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris de la 3e symphonie de Mahler chorégraphiée par John Neumeier. Après Vaslaw, le Songe d’une nuit d’été, Casse-Noisette et la Dame aux camélias entrés au répertoire, après Magnificat, Sylvia et Yondering créés pour l’Opéra, c’est une nouvelle collaboration majeure du grand chorégraphe avec notre première compagnie nationale.


Par Gérard MANNONI

   
23/02/2009 Gautier Capuçon,
le bonheur de partager

En plein épanouissement, le jeune violoncelliste Gautier Capuçon embrasse la carrière de musicien sous toutes ses facettes, du répertoire solo à la musique de chambre en passant par le répertoire concertant, le tout sans exclusive. Rencontre avec un artiste qui a la passion de partager, et dont Virgin publie l’enregistrement des concertos de Dvořák et Herbert.


Par Gérard MANNONI

   
03/02/2009 Paul Gay, le bel âge d’un baryton-basse

Jusqu’à présent, Paul Gay a mené une carrière exemplaire, sans éclats prématurés ni prudence excessive. Ces dernières saisons, Paris a pu découvrir ce baryton-basse français dans des silhouettes où sa voix claire et saine n’est pas passée inaperçue. Il est le Roi Ignace dans Yvonne, princesse de Bourgogne, le nouvel opéra de Philippe Boesmans au Palais Garnier.


Par Mehdi MAHDAVI

   
24/01/2009 Philippe Boesmans, prince du Palais Garnier

Après les retentissants succès de la Ronde et Julie, le compositeur belge Philippe Boesmans poursuit dans la veine opératique avec un nouvel ouvrage lyrique chanté cette fois en français. S'inspirant de la pièce caustique de Witold Gombrowicz, Yvonne princesse de Bourgogne promet un déconcertant cocktail de rires et de larmes.


Par Laurent VILAREM

   
12/12/2008 La musique captive selon Pierre-Laurent Aimard

Pierre-Laurent Aimard aime à renouveler le déroulé habituel du récital. Pour la soirée Captivités du 15 décembre donnée au TCE, il mettra ainsi en résonance le Quatuor de la fin du temps de Messiaen avec des extraits d'Être sans destin d'Imre Kertesz, Prix Nobel de Littérature 2002. Une soirée que le pianiste français se refuse à qualifier de « spectacle ».


Par Laurent VILAREM

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   < prec.   |    page 18 sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Jean-François Heisser, beethovénien respectueux

  • Michel Plasson, une vie pour la musique française

  • Marc Soustrot,
    baguette franco-germanique

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com