altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




ENTRETIENS / Recherche par date 24 juillet 2019

29/05/2009 Le romantisme naĂŻf de Christophe Rousset

2009, année Haydn ? Sans doute au disque, avec quelques parutions majeures, mais si peu dans les salles de concert – et que dire des théâtres d’opéra ? Au moins le Théâtre des Champs-Élysées aura-t-il osé, faute de raretés, la Création en novembre et les Saisons, que les Talens Lyriques défendront le 11 juin prochain.


Par Mehdi MAHDAVI

   
25/05/2009 Furio Zanasi et Eduardo EgĂĽez, OrphĂ©e et sa lyre

Ténor star de l’opéra naissant, Francesco Rasi fut aussi luthiste, compositeur et poète. Le baryton italien Furio Zanasi, assurément le plus grand interprète actuel de l’Orfeo de Monteverdi, et le luthiste argentin Eduardo Egüez, à la tête de l’ensemble La Chimera, livrent un portrait poétique et musical vivement contrasté de la Voce di Orfeo.


Par Mehdi MAHDAVI

   
20/05/2009 Marc Coppey, le plaisir de jouer comme seul guide

C’est un petit festival qui chaque année devient un peu plus grand : le 57e festival de musique de chambre de Colmar a pour pivot les relations musicales franco-allemandes. Elles se traduisent par un jeu de miroirs entre les artistes qui, sur les deux rives du Rhin, ont façonné leurs identités respectives. Directeur de la manifestation depuis cinq ans, le violoncelliste Marc Coppey s’explique.


Par Nicole DUAULT

   
24/04/2009 Mathias Heymann, jeunesse et talent

Nommé à 22 ans danseur Étoile de l’Opéra national de Paris à l’occasion de l’entrée au répertoire d’Onéguine de John Cranko où il dansait Lenski, Mathias Heymann était une évidence depuis son entrée dans le Corps de ballet dont il a gravi les échelons à une vitesse record. Rencontre avec un surdoué raisonnable et modeste.


Par GĂ©rard MANNONI

   
24/04/2009 Isabelle Ciaravola,
la beauté faite Étoile

Nommée danseuse Étoile de l’Opéra national de Paris à l’issue de la première représentation d’Onéguine de John Cranko au Palais Garnier, Isabelle Ciaravola est une personnalité à part dans cette brillante compagnie. Plus belle qu’il n’est permis, poétique et immatérielle, elle goûte avec intelligence une promotion tardive mais non moins justifiée.


Par GĂ©rard MANNONI

   
08/04/2009 Marc Monnet revitalise le Printemps des arts

Monaco et musique contemporaine, voici une alchimie détonante. Rien ne paraît plus éloigné de la richesse étalée de Monaco que les sonorités décapantes des créateurs d’aujourd’hui. Et pourtant, cette mayonnaise aux ingrédients insolites, fouettée par Marc Monnet, a pris, sur un terroir façonné en profondeur, voilà plus de cent ans, par les Ballets russes.


Par Nicole DUAULT

   
02/04/2009 Teodor Currentzis,
l’esprit de la lettre

Parce que les longues mains de sorcier de Teodor Currentzis peuvent faire écran aux textures qu’elles modèlent, d’aucuns ont été exaspérés par le Don Carlo souvent inouï dirigé en juin dernier par le jeune chef grec. Mise en scène par le très iconoclaste Dmitri Tcherniakov, sa lecture de Macbeth risque de faire des étincelles.


Par Mehdi MAHDAVI

   
27/03/2009 Les FĂ©es se penchent sur Marc Minkowski

Prévoyance et anticipation : tels sont les mots-clé qui reviennent dans le discours de Marc Minkowski. Ils expliquent l’activité inouïe que déploie ce chef à la curiosité et au savoir encyclopédiques. À peine terminées les Noces de Figaro au TCE, le voilà dans la fosse du Châtelet pour une œuvre scéniquement jamais représentée en France, les Fées de Wagner.


Par Nicole DUAULT

   
23/03/2009 Elisabeth Vidal,
l’art de conserver sa voix

Elle vient de chanter Lakmé à Nice devant une salle archi-comble. Elisabeth Vidal, la voix stratosphérique, est de retour. Elle s’était illustrée dans ce même rôle à l’Opéra Comique en 1996. Depuis, elle poursuit une carrière internationale qui ne passe guère par Paris. Avec une voix intacte, elle ne se consacre pas seulement à l’opéra mais aussi à la musique de chambre.


Par Nicole DUAULT

   
13/03/2009 Jean-François Verdier,
une irrésistible ascension

Un concert au Palais Garnier avec les solistes de l’Atelier lyrique et trois représentations de Werther de Massenet à la Bastille : Jean-François Verdier, 40 ans, l’un des espoirs français de la direction d’orchestre, fait ses débuts à la tête de la formation parisienne dont il était depuis 1996 le clarinettiste solo.


Par Nicole DUAULT

   
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55 
[   page sur 55  |   suiv >    ]


Les 3 derniers entretiens

  • Jean-François Borras,
    le plaisir et la prudence

  • Maria JosĂ© Siri, de Tosca Ă  l’infini

  • Stefan Soltesz,
    le renouvellement constant

    [ Tous les entretiens ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com